Poule 1

1 Jour – 1 Club – Asson

Crédit Photos : HandPhotopartage 64

Direction le fin fond du Béarn et le club du Asson Sport Handball pour ce nouveau épisode d’Un Jour Un Club. Repêchés la saison dernière de justesse en N2, les Assonais avaient misé sur le recrutement. Avec un mercato très réussi où ils avaient eu la chance de faire signer notamment deux joueurs très importants dans le cru Béarnais (Paul Falguière et Kévin Vettorel), Asson avait aussi misé sur la jeunesse avec Fabio Abadie, Enzo Gaubert, Battite Sarrat

L’important de cette saison fût donc de ne pas refaire les mêmes erreurs de parcours que dans le passé et se maintenir au plus vite dans cette saison 2019-2020, tout en continuant de garder cette fameuse salle Jean Labarrère, imprenable pour les équipes s’y présentant !

Le début de saison débutait par un déplacement loin d’être évident du côté du Grand Poitiers, un des gros morceaux de cette poule, favori à l’accession en N1. Asson s’inclinait de peu (35-30) malgré un beau duel entre Simon Pomme et Ibrahim Sall (8 buts chacun).

La semaine suivante, la réception de Libourne n’était pas convaincante avec une défaite de trois buts, la faute à un passage à vide en première période qui coûtera cher au final (26-29). Lors de la troisième journée, Paul Falguière et ses partenaires ne parvenaient toujours pas à l’emporter chez les Girondins.

Après 3 matchs et 3 défaites, Asson devait donc réagir au plus vite pour ne pas prendre encore plus l’eau et ne pas s’installer dans ces dernières places. C’est à domicile face à l’ASPOM Bègles le 19 octobre dernier que les Béarnais remportaient leur premier succès. Une victoire avec les tripes de la plus petite des démarques (25-24) grâce à une réalisation de Simon Pomme au buzzer !

Cette victoire fait du bien à Asson avant de se déplacer à l’ETEC où la défaite sera malheureusement lourde (37-26) et de se rendre à Billère pour jouer le derby Béarnais. Un derby où il n’aura pas manqué grand chose à Asson pour s’imposer (défaite 28-27).

Lors de la 7ème journée, Asson recevait la réserve de Bruges Lormont. Un match vraiment accroché où les deux formations font jeu égal. Portés par un Falguière hors norme (11 Buts), Asson l’emporte et décroche sa seconde victoire, de nouveau sur ses terres et de nouveau d’un but !

L’irrégularité des Loups refait à nouveau surface et le déplacement à Objat chez la lanterne rouge ne sera pas positif avec une nouvelle défaite (27-26) mais ils retrouvent le sourire contre L’Union (Toulouse) en s’imposant une troisième fois de suite dans leur chaudron (25-23).

L’année 2019 se clôture avec une défaite à Rodez. A la trêve, le bilan est bien mitigé avec seulement trois petites victoires. Mais l’écart des défaites est souvent petit.

En 2020, Asson démarre très bien l’année avec une très belle victoire obtenue contre le Zibéro Tardets dans une affiche où aucune dès deux formations ne veut perdre. Ce derby Pyrénéen aura penché cette fois du côté des verts et noirs (29-23) avec l’arrivée en renforcement de Pierrick Verdier qui apportera toute son expérience à ce collectif jusqu’à la fin de saison.

Continuer sur cette lancée est primordial est c’est chose amplement faite avec une nouvelle victoire le week-end suivant contre Poitiers. La revanche de la première journée de Championnat est prise et Asson respire mieux et remonte au classement.

Des points importants en vue du maintien sont récupérés et font le plus grand bien aux Béarnais. Surtout quand il faut se déplacer à Libourne quelques jours après. Confiant, Asson pourra tirer de son déplacement en terres Bordelaises un match référence en faisant tomber les Libournais chez eux (32-33) grâce à un Paul Falguière toujours aussi performant !

Pour le dernier match de cette saison raccourcie, les Girondins venaient à Asson prévenus. 3 victoires en 3 matchs pour débuter 2020, Asson ne voulait pas lâcher sa série !

Au terme d’un match très engagé où les locaux parviennent à revenir en fin de rencontre, les deux formations se quittent dos-à-dos sur un match nul 29-29.

Les Béarnais réussissent leur objectif haut la main en terminant à la 7ème place de cette Poule 1 et resteront sur la seconde partie de saison invaincus !

De retour sur les terrains après 2 ans d’arrêt, Kévin Vettorel nous donne ses impressions

«Alors pour commencer, la saison est un peu étrange, finir comme ça c’est un sentiment particulier d’inachevé et en même temps je me dis qu’on était mal parti. Une équipe en construction avec beaucoup de nouveaux joueurs. Il a fallu apprendre à jouer ensemble, à créer des automatismes, à s’adapter à un style de jeu. Malgré les défaites en début de saison, l’ambiance dans l’équipe a toujours été bonne, peut être même trop (rires) on avait « sur le papier » une bonne équipe mais il n’y avait pas ce petit truc en plus pour gagner les matchs et réussir à créer une bonne dynamique pour enchaîner des victoires. On perdait de peu mais on perdait…
Noël est passé, il y a eu l’arrivée de Pierrick, un super gars lui aussi. On a gagné le derby contre Tardets et c’est comme si on avait été libéré d’un poids, on a continué à jouer libérés, à fond, à ne rien lâcher (c’est des valeurs qui sont incroyables à Asson, on est pas les plus grands, les plus costauds, mais personne ne lâche rien, du gars qui est sur le banc et qui va jouer quelque minutées à celui qui joue 1h, personne ne triche, c’est vraiment génial de jouer dans cette équipe) on a enchaîné quelques victoires et un match nul, on était sur une bonne dynamique et puis le Covid est arrivé, qu’est ce qu’on aurait fait ? À quelle place aurait on terminé ?
On ne le saura jamais, il faut retenir qu’on est maintenu en N2, qu’on a pas eu d’autres blessés (Valentin Courades s’est blessé en début de saison et ça été un gros manque pour nous), je pense qu’il ne faut pas se plaindre sur tout ça, on aurait signé de suite en début de saison pour être maintenu, c’est fait et puis avec tout ce qui se passe en ce moment, hand c’est notre passion, on y joue depuis tout petit mais aujourd’hui il y a bien plus important… je terminerai l’aspect collectif en disant que je suis fier de cette équipe, de chacun de mes coéquipiers, il n’y a que des bons gars, je dirai même qu’il n’y a que de belles personnes »

Le serial buteur de cette saison dans ce collectif, Paul Falguière clôture cet article

« Un début de saison difficile sportivement, un calendrier défavorable, quelques blessures, un groupe jeune et en construction mais un groupe qui vit super bien, sérieux dans le travail et bonne ambiance. Après Noël, un bel enchaînement de victoires avec un groupe au complet et renforcé. Prometteur pour une jolie fin de saison malheureusement prématurément mais pour le bien de tous, interrompue ! Tous cela est encourageant pour la saison prochaine et il nous tarde de reprendre pour montrer et confirmer que ce groupe a bien sa place dans ce championnat.
Pour moi, c’était un nouveau club, retrouver un niveau supérieur, avec plus d’exigences physiques, plus d’entraînements,l’exigence de la part du club envers une équipe fanion et un joli challenge, le maintien en N2 … Intégration dans le club et dans l’équipe au top et sur le terrain les jambes et la tête ont bien suivi. Content de la saison et j’espère pouvoir apporter encore un peu plus au groupe la saison prochaine. »

Meilleur marqueur : Paul Falguière, 89 buts

Meilleur marqueur sur un match : Paul Falguière (14 buts, Libourne J5)

Plus gros nombre de tirs arrêtés : Lucas Rémy, 71 arrêts

Plus gros nombre de tirs arrêtés sur un match : Lucas Rémy (17, AS Union J9)

Joueur le plus sanctionné : Fabio Abadie (3CJ + 15 exclusions)

Plus gros match offensif : 33 buts contre Libourne (J13)

Plus gros match défensif : 23 buts contre AS L’Union (J9)

Moins bon match offensif : 21 buts contre les Girondins (J3)

Moins bon match défensif : 26 buts contre ETEC (J5)

Meilleure série de la saison : 4 matchs sans défaites (J11-J14)

Pire série de la saison : 3 défaites (J1-J3)

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top