Poule 3

Le choc pour l'ASSOA, des sursauts en bas

Crédit Photos : St Pryvé Olivet – Facebook Officiel

Si cette poule 3 a vu l’écart augmenter entre le leader et le dernier pour la fin des matchs aller, elle n’en reste pas moins serrée en haut et en bas. Tout ça grâce à des équipes qui ne lâchent rien dans les matchs cruciaux, comme Saint-Ouen ou Saint-Pryvé.

ASSOA 35 – 25 Lille Villeneuve d’Ascq

C’était le choc de la journée, la réception du leader Lille-Villeneuve-d’Ascq par son dauphin Saint-Ouen. Et salle Armand Lecomte, personne ne prend un réel avantage. Il faut attendre la 26e minute (!) pour qu’une équipe prenne deux buts d’avance (14-12 ASSOA). Si Nicolas Huyghe est toujours aussi efficace dans les buts nordistes (14 arrêts), ASSOA réussit considérablement à limiter le jeu rapide adverse en réussissant même quelques interceptions (Robert), et prend même Lille à son propre piège en étant efficace en contre-attaque avec Belleus (5 buts). Ludovic Dominique réalise quelque parades en fin de première, permettant aux jaguars de se détacher à la pause (17-12).

Un écart décisif dans une partie serrée, remportée défensivement et tactiquement par les locaux. Seul Pénin par des exploits individuels réussit à faire sortir la tête de l’eau pour Lille (7 buts, 21-17, 39e). Mais l’ASSOA ne craque pas en intensité, à l’image du capitaine Sissoko (4 buts) qui pèse des deux côtés du terrain. Les Saint-Ouennais se détachent et l’emporte 35-25 pour revenir à un point des adversaires du soir.

La réaction de Ludovic Dominique (gardien de St-Ouen) : « Nous sommes satisfaits de la victoire ainsi que de la manière durant un match plus accroché que le score ne le laisse penser face à une valeureuse équipe. Nous sommes déjà tournés vers le prochain match avec une équipe de Massy qui aura à cœur de nous faire chuter.« 

La réaction d’Édouard Meunier (Lille, 3 buts) : « Il n’y a pas grand chose à dire, on a pas réussi à imposer notre rythme, on a juste subi le match. Que ce soit en attaque ou en défense on a été en échec, c’est un non match… C’est bien que ça arrive maintenant car ça nous remet les idées en place et on va repartir de plus belle pour la fin du championnat. »

St Pol s/Mer 23-24 Massy

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Massy, logique quand on a le statut d’équipe réserve. Mais les Massicois on fait grandement honneur à ce rôle, restant longtemps sur le podium. Le tout est de conserver la place à St-Pol, en peine depuis la fin du mois de novembre (3 défaites, 1 victoire). Un déficit de confiance exploité par les visiteurs d’entrée, qui démarrent fort (2-6, 13e). Laurent Gruselle pose donc un temps-mort et tout se rééquilibre. St-Pol est plus offensif, et force Thomas Sobotka a multiplier les arrêts en face (13 au final), beaucoup de tirs et finalement la faille trouvée par Mahamoud (5 buts) pour recoller à la mi-temps (10-11).

La reprise est marquée par l’empreinte d’Alan Mohamed, auteur de 3 buts au retour des vestiaires (5 au final) pour faire repasser les locaux devant (15-13, 36e). Mais deux hommes vont résister du côté de Massy pour faire la différence : Millan Rota et Amadou Thiero. Dans une partie très accrochée (23-23, 58e), le premier inscrit 5 buts dont le 23e, tandis que le seconde réalise une période de choix, plante 8 buts dont le victorieux à 30 secondes de la fin. Grégory Tirmarche tente d’arracher l’égalisation, mais Sobotka est vigilant pour donner une victoire importante (23-24) à Massy.

La réaction de Maxime Marteel (gardien de St-Pol) : « Je pense que c’est un manque de rigueur de notre part. On fait un bon match dans l’ensemble mais dans les moments les plus cruciaux nous n’arrivons pas à les enterrer, c’est dommage encore une fois…« 

Crédit Vidéo : Facebook ASSOA Handball

St Pryvé 34-23 ASA Maisons Alfort

Duel entre deux équipes qui ont accroché St-Ouen la fin des matchs aller, avec d’un côté St-Pryvé et de l’autre Maisons Alfort. Et au gymnase de la Belle Arche, l’équipe relevante débute bien, à l’image de Lansana Sako, serial buteur du début de partie (5 buts sur les 7 premiers, 7-3, 10e). Et si Charvin concède deux minutes, les Pryvatains ne lâchent rien et appuient encore plus fort, par Bonneville (5 buts) et Poret (6 arrêts en première mi-temps). 18-12 à la pause.

Malheureusement pour les visiteurs, Maisons Alfort n’arrive pas à trouver ce petit run pour revenir malgré les buts de Paquin (8) et Copitet (5). Sako atteint la barre des 10 réalisations, comme l’écart entre les deux équipes (27-17, 44e), stabilisé jusqu’au buzzer final (34-22). Match difficile pour l’ASA qui devra réagir encore en déplacement, à Billy-Montigny.

La réaction de Lansana Sako (St-Pryvé, 10 buts) : « Après notre défaite du weekend dernier contre Montfermeil on se devait de confirmer à domicile face à maison Alfort qui nous avait battu au match aller et je dois avouer qu’on a fais une bonne prestation face à un concurrent direct pour le maintien. Une victoire de +12 pour le 1er match de la phase retour, c’est plutôt pas mal !« 

La réaction de Tanguy Paquin (Maisons Alfort, 8 buts) : « On etait prévenu, on savait que perdre face a St-Pryvé les relancerait dans la course au maintien et qu’à l’inverse gagner contre eux nous éloignerait d’un concurrent direct. Malheureusement notre entame de match catastrophique que ce soit en attaque ou en défense ne nous a pas permis d’exister sur la suite de la rencontre. C’est un échec collectif, un match ou tout fonctionne chez l’adversaire et rien chez nous même si le score final est assez lourd. Félicitations à St-Pryvé qui a joué le coup a fond, quand à nous, il va falloir retrouver de la constance et vite se remobiliser tous ensemble pour aller chercher un résultat jamais facile à Billy.« 

Mélantois 40-25 US Lagny/Montevrain

Autre équipe en forme depuis les derniers matchs aller, le Mélantois HB recevait Lagny, plongés dans une spirale négative (3 défaites d’affilée). L’entame est pourtant équilibrée, la faute à un Damien Pluquet présent au scoring dans ce début de match (7 buts, 6-6, 13e). Mais les locaux vont petit à petit prendre la mesure, et profiter des 2 minutes infligées à François pour creuser un petit écart (12-6, 20e). La fin de période est d’ailleurs totalement à leur avantage pour prendre le large (18-8, mi-temps).

La reprise continue a être difficile pour les visiteurs et Jean Fache continue de régaler salle Roger Couderc. 10 buts pour lui ce soir, qui continue de régaler devant son public avec Hermann (7 buts) et Obin (7). 30-15 (44e), l’addition est salée pour des Latignaciens qui n’arriveront jamais à combler ce déficit (40-25 score final). Les temps sont durs pour les hommes de Franck Andretti.

Credit photo : Melantois HB – Facebook officiel

Montfermeil 30-26 Billy Montigny

Partie très importante pour les Reds de Montfermeil, qui recevront le leader lillois le weekend prochain. Mais prendre des points contre les carabiniers de Billy-Montigny n’est jamais chose aisée, et les visiteurs le prouvent en tenant les pensionnaires de Maurice Baquet (9-10, 18e). Mais le début de match est marqué par la blessure à l’épaule de Grocaut, un coup dur pour les visiteurs qui tombent sur un Kélian Hutin en grande forme. Le portier stoppe 16 tirs avec plusieurs arrêts à 6 mètres, Montfermeil reprend l’avantage et se détache (17-13, mi-temps).

Cependant, le sursaut de Billy survient et les buts de Bzdynga (7) et Lemaire (5) font recoller les Nordistes (21-20, 42e). Le temps pour Magassa, revenu de la CAN, de scorer (10 buts) à l’instar de Mbata (6) pour reprendre 4 buts d’avance (26-22, 50e). Billy n’abdique pas mais tombe à nouveau sur Hutin, avant de conceder une exclusion temporaire fatale pour Lemaire. Montfermeil ne plie pas et l’emporte 30-26.

La réaction de Kélian Hutin (gardien de Montfermeil) : « C’était un match important pour nous, d’une part on avait une revanche à prendre sur le match aller, et d’autre part pour commencer la série de match retour avec une victoire. Après une bonne première mi temps, le début de deuxième a été un peu plus compliqué, mais on a vite su se ressaisir malgré quelques erreurs en fin de match. Le match reste satisfaisant dans l’ensemble, et j’espère qu’on saura garder le même état d’esprit sur le reste de la saison.« 

La réaction de Valentin Bdzynga (Billy Montigny, 7 buts) : « Match très serré jusque la 55e, nous sommes venus à 11 joueurs et au bout de 10 min Mickael Grocaut se luxe l’épaule et 5 min plutard un carton rouge pour nous , on se retrouve donc à 9 dont 2 gardien pendant 45min Après quand même quelques tirs raté et ballon perdu mais surtout des mauvaises décisions arbitrales qui nous coûtent chères en fin de match. Nous avons quand même su rester soudé et rester fort mentalement pour se battre jusque là fin du match.« 

Crédit Photos : Christelle Flouron

Stade Valériquais 21-27 Serris Val d’Europe

Petite sensation, l’une des deux équipes va enchaîner pour la première fois deux matchs sans défaite. Vous l’aurez compris, St-Valéry et Serris se sont affronté pour un match importantissime dans ce bas de tableau. Et à ce petit jeu, les Serrissiens démarrent bien, mais façon diesel. Après être mené (2-0, 5e), les visiteurs trouve enfin le rythme par leur défense solide et plusieurs arrêts d’Owen Insou (11). Par un box-scoring partagé, ces derniers prennent de l’avance (5-10, 20e). Un avantage conservé grâce à beaucoup d’engagement à la mi-temps (7-13).

Pignol (4 buts) et Deneuve (8) réagissent au sortir des vestiaires pour faire souffler le Stade Valériquais (12-16, 38e), profitant des 2 minutes infligées à Serris. De la bonne intensité sur le terrain, à l’image du maillot arraché de Rouffignac (6 buts), mais un écart stabilisé par les arrêts de Faidi (9) et de Soumaré (5) rentré en jeu. Le dos rond qui paye pour les visiteurs, qui engrangent une deuxième victoire en faisant le trou (21-27) suite à une belle prestation collective. Boudahir termine meilleur buteur (8) côté serrissien.

La réaction de Sami Faidi (gardien de St-Valéry) : « Le jour et la nuit avec le match de Melantois. Un mauvais début de match qui va nous pénaliser tout au long de la rencontre. On a un gros problème de régularité dans nos performances qu’il va falloir corriger pour la suite de la saison. Il va falloir se ressaisir et aller chercher impérativement la victoire à Lagny. A partir de maintenant chaque match va devenir une finale pour le maintien et on fera les comptes en fin de saison. »

La réaction de Sébastien Delettre (coach de Serris) : « On s’attendait à un match compliqué ce soir surtout après la victoire de St-Valery. On est resté sérieux et on a profité de notre bonne dynamique débutée depuis la reprise pour confirmer le weekend dernier. Les garçons ont été sérieux du début à la fin, avec un gros engagement physique et une efficacité retrouvée en ce début d’année. On gagne ce match et on reprend le goal-average qui était important à nos yeux contre un adversaire direct. C’est la première « série » de victoire depuis le début de saison qui arrive au bon moment car toute les équipes du bas de tableau s’accrochent, le maintien est encore très loin.« 

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top