Poule 1

ASPOM Bègles, du retard à l’allumage

Crédit Photos : Emmanuel Jarniou

Cette journée permettait de voir l’entrée en lice de la dernière équipe n’ayant pas encore foulé les parquets de nos matchs du week-end, l’ASPOM Bègles. Les béglais ont cependant des désavantages, et cette reprise n’est pas forcément en leurs faveurs, mais il fallait bien démarrer. Au menu aussi un choc entre les deux équipes ayant affiché le plus beau visage, Libourne contre l’entente Bruges/Lormont.

ASPOM Bègles 24 – 31 Asson

Après la claque reçue à Rodez, ayant laissé des traces dans l’esprit du collectif, les Assonais sont très remontés afin d’obtenir un résultat. En face comme nous le disions précédemment, les béglais font leurs rentrées. Une rentrée vécue avec plusieurs contraintes car les conditions d’entrainements ne sont pas optimales pour le club girondin.

Dès l’entame de match, nous avons du changement côté Assonnais, avec la titularisation du gardien Cédric Bas. L’entraineur Franck Vignaud, déçu du rendement de ses gardiens le week end dernier, veut faire réagir ses portiers. Bas arrête le premier tir du match, permettant aux siens de prendre le score par Labarrere.

Le début de match est serré, et pour les locaux, se sont Chemin et Marc qui permettent de maintenir l’équipe à flot. En face Falguière commence son numéro mais un arrêt de Lenain, suivi d’un but de Tom Galot permettent à l’ASPOM de prendre la tête à la 12ème, pour la première fois de la saison (06-05)

A cet instant, Paul Falguière prend les choses en mains, et inscrit 3 buts pour remettre son équipe sur de bons rails. Son exclusion temporaire atténue le bon passage des siens et l’équipe recevant reste au contact à la mi-temps (14-14).

Au retour des vestiaires, les visiteurs accélèrent le rythme, et son adversaire ne peut plus suivre. Initié par Paul Falguière (10/16), ils assènent un 4-0 créant un premier break dans la partie. Une double exclusion temporaire consécutive met un frein à ce raid entamé mais les assonais gardent leurs avances (19-24 à la 46ème)

Par l’intermédiaire de Moortgat, les girondins tentent de réagir, mais l’écart commence à être difficile à combler. Le triple arrêt consécutif de Dorian Lenain, entretient l’espoir, surtout que son équipe est revenue à 3 longueurs, mais les dernières parades de Gaubert et l’ultime but de Laffite scellent le score en faveur des béarnais.

Comme attendu, la reprise béglaise n’est pas de tout repos. Au fil de report, l’ASPOM se voit attribué un calendrier cauchemardesque avec des mesures qui ne facilite pas la bonne pratique pour les joueurs. Une grosse épine dans le pied que le club girondin aurait aimé éviter. Pour Asson, la réaction suite au week-end dernier est bonne, et le coach Franck Vignaud s’en félicite « On ne peut que se satisfaire de cette victoire qui nous remet la tête à l’endroit ».

Libourne 28 – 26 Bruges/Lormont

Indéniablement le plus gros choc de la journée, ce derby entre clubs girondins peut offrir la première place à son vainqueur. Les deux équipes se sont montrées assez impressionnantes depuis le début de la saison, ayant pour l’instant été invaincus dans ce championnat. Après deux semaines d’interruptions, la reprise risque de sentir le souffre pour la lutte du haut de tableau.

Malgré l’ouverture du score de Cédric Coll Ramis, ce sont les locaux qui démarrent fort dans cette rencontre. Porté par Julien Cadel, le buteur providentiel de cette équipe, Libourne prend vite les rennes de la rencontre avec un 05-02 à la 7eme minute. Sous le coup de force de Coll Ramis, les visiteurs reviennent à égalité (07-07 à la 12ème) et prennent même les devant suite à l’exclusion de Raynaud, forçant le coach adverse à demander le temps mort. (07-09 à la 14ème)

Le retour du temps mort est du même acabit, et les visiteurs continuent leurs étreintes. Ils vont même compter un écart de 3 buts face à leurs adversaires, et maîtrisent globalement bien leurs mi-temps. Ils se font cependant surprendre par leurs concurrents finissant la mi-temps sur un 3-0, laissant les deux équipes dos à dos à la pause.

Encore une fois à la reprise, c’est l’entente brugo-lormonaise qui entame le mieux, avec le portier Lucas PégurierBoiron (10 arrêts) qui réalise quelques parades importantes. Ces coéquipiers attaquants ne sont eux pas assez efficace et ne récompensent pas le travail de leur gardien. Ils ne creusent pas l’écart, et à la 40ème, Cadel donne l’écart de 2 buts pour Libourne (21-19).

Dans cette fin de match, c’est le gardien de Libourne Matthieu Merceron qui va jouer un rôle décisif pour les siens. Répondant à son adversaire direct, le duel de gardien tourne à l’avantage de Merceron dans les moments décisifs de ce match. Les locaux gardent leur avantage et sur un ultime but de Florian Kongo, Libourne remporte la rencontre et se place sur la première marche de la poule.

Libourne confirme son très bon gain de forme, et montre pour l’instant que l’équipe joue à un très bon niveau. La première place n’est pas usurpée, et cet effectif prouve qu’on peut compter sur lui pour jouer les troubles fêtes de cette poule. En face, l’entente Bruges/Lormont n’a pas non plus à rougir de sa prestation. Les visiteurs peuvent quand même nourrir des regrets, avec une inefficacité criante sur la seconde période. Cette équipe a quand même encore beaucoup de choses à nous montrer, et ce duel risque de jouer la montée jusqu’au final.

HC Volcans 24 – 37 ETEC

Le dernier match de la journée à une allure de choc des extrêmes. L’ETEC, présumé favori pour la montée, se déplace chez l’équipe des volcans d’Aurillac, dernier de la poule avec des scores durs encaissés. Les charentais ne doivent pas tomber dans un match piège, car leurs adversaires se montrent à chaque fois accrocheurs dans le premier acte, mais payent leurs relâchements en seconde.

Les hommes du Cantal démarrent bien la rencontre, et mènent très vite 4-1 dans le match. Ils cueillent à froid leurs adversaires, qui vont malheureusement pour eux vite se remobiliser, avec des buts d’Aubin Bernier (7/8) qui remettent les troupes en selle.

Une petite baisse d’efficacité chez les visiteurs permet au HC Volcans de rester dans la partie. Les locaux ne lâchent rien une nouvelle fois dans cette mi-temps, et les arrêts de Julien Algot font du bien à l’équipe. Malgré cela, le bon passage de Louis Alter permet à l’ETEC de s’échapper avant la mi-temps.

Deux minutes après la reprise, l’ETEC voit son gardien Dorian Signoret écoper d’un carton rouge, et joue même à 5vs7 suite à une expulsion temporaire de Rodriguez quelques secondes plus tard. Cependant ce passage va augmenter l’écart entre les deux équipes. Les locaux déjouent, et prennent un 4-0 pourtant le score à 15-21.

Les locaux lâchent une nouvelle fois sur cette seconde mi-temps, et le gardien Romain MercherGaetan (17 arrêts) termine de frustrer l’attaque adverse. En face, on s’en donne à cœur joie pour parfaire la différence de but, l’écart est une nouvelle fois trop grand. Le calice jusqu’à la lie pour Aurillac qui se voit sanctionné à son tour d’un carton rouge pour Fleury. (24-37)

Pour l’ETEC, le contrat est rempli. Il fallait chercher un résultat chez la lanterne rouge, c’est chose faite, avec la manière qui plus est. Pour le gardien MercherGaetan « L’équipe est resté soudée malgré le carton rouge, et ceci nous a permis de faire la différence dans le match ». Pour le HC Volcans, une nouvelle fois le résultat est très rude. Les mots de l’entraineur Mathieu Bonnal montre l’inquiétude sur ce début de saison « Bien sûr que nous avons des circonstances atténuantes, les blessures et le manque d’expérience par exemple, mais pour le moment nous ne sommes tout simplement pas au niveau ».

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top