Poule 1

Louis Tharaud débarque dans le Cantal

Crédit Photos : Laure Boutiot

Les mouvements se multiplient dans les coulisses de Nationale 2. Après l’annonce de plusieurs départs dont ceux d’Alex Gérin et Benjamin Lozano en provenance des istréens, c’est un transfert entre équipes de Nationale 2 qui a donc été communiqué hier dans la journée.

Après seulement deux matchs joués avec Saint Etienne, suite à la saison tronquée, Louis Tharaud a décidé de revenir dans un coin qu’il connait bien et qui correspondra sûrement plus à son état d’esprit. Direction donc Aurillac et le HC Volcans pour le demi centre d’origine bordelaise qui aura l’occasion de montrer son état d’esprit volcanique qui correspondra parfaitement à l’état d’esprit du promu cantalou.

Pour le HCV, c’est une expérience de la Nationale 2 évidente qui fera du bien pour l’ancien club de N3 qui aura connu un baptême de feu compliqué avec près de 12 buts d’écart de moyenne sur les quatre rencontres disputées. Passé par Saint Flour où il a pu jouer avec l’actuel coach du HC Volcans, Matthieu Bonnal, mais aussi le TEC, Louis Tharaud pose donc ses bagages dans le Cantal avec l’ambition de réussir son concours de Gendarme.

Nous sommes venus à sa rencontre pour en savoir plus sur ce transfert.

N2 Handball FR : Avant toute chose, comment as-tu et comment vis-tu la situation de ne pas pouvoir jouer et de ne pas trop savoir de quoi sera fait l’avenir proche malgré l’annonce d’une saison blanche ?

Louis Tharaud : Alors comment dire, c’est une période assez compliquée car joueur, club ou dirigeant avançons dans le flou total de la saison qui arrive. Nous n’avons aucune info ! Nous devons nous entretenir individuellement mais cela est compliqué aussi car on peut perdre facilement la motivation mais je me dis, dans ma tête, que tout cela va reprendre normalement.

Crédit Photos : Laure Boutiot

N2HBFR : Cette période d’incertitude a t’elle joué sur ton expérience avec Saint Etienne ? Une expérience qui n’aura duré que quelques matchs.

LT : Bien sûr, après, avec ma compagne, nous n’avons pas réussi à nous adapter à la ville de Saint Etienne. Cela a été une décision qui a été mûrement réfléchie.

Après, je ne suis pas déçu de ne pas avoir pu montrer mes capacité au sein du club de Saint Etienne car nous n’avons pu jouer que deux matchs. Cela a été très compliqué mais je retiendrai qu’à Saint Etienne, il y a un vrai groupe qui mérite la montée en Nationale 1 pour l’an prochain avec des gars en or.

Mais je suis heureux de signer au club du HCV, vraiment, car je connais pas mal de monde là-bas et surtout le département du Cantal.

N2HBFR : Tu te rapproches de là où tu jouais à Saint Flour, tu retrouveras des anciens coéquipiers ?

LT : Je me rapproche de Saint Flour, je suis très heureux car je connais vraiment pas mal de joueurs et de dirigeants au HCV, comme Mathieu Bonnal qui est l’entraineur de l’équipe et avec qui j’ai pu jouer pendant un an et demi à Saint Flour. Je vais également retrouver Pierre Vachon, un très bon ami, qui joue la-bas, donc je suis satisfait.

« A chaque fois que je rentre sur le terrain, je défends les couleurs du club à fond ! »

N2HBFR : Quand as-tu eu tes premiers contacts ? Ca s’est fait rapidement vu tes bonnes relations avec les acteurs du club ?

LT : Après, je n’ai jamais perdu contact avec Mathieu Bonnal et Laurent Vinadel. Nous avons discuté pendant une semaine avec le projet du club et aussi mon projet personnel et cela s’est fait assez rapidement.

N2HBFR : Concernant le projet du club, tu passes de deux saisons où le haut de tableau était le quotidien chez toi avec le TEC puis Saint Etienne (saison écourtée tout de même), comment se prépare la saison d’Aurillac ? Le baptême de feu a été compliqué en début de saison, changement de registre à prévoir ?

LT : Après, oui c’est vrai, je change de contexte. Le TEC et Saint Etienne visaient le haut de tableau pour la montée mais je pense que nous pouvons vraiment être une bonne surprise l’an prochain et être une équipe compliquée à jouer car je sais que les gars du HCV sont des guerriers.

Cela sera compliqué de venir gagner chez nous. En tout cas, nous allons donner le maximum pour nous maintenir le plus vite possible et nous verrons par la suite.

Crédit Photos : Hand Photopartage 64

N2HBFR : Concernant ton rôle et même si le recrutement n’est sûrement pas terminé, tu en sais déjà plus sur ce qu’attend de toi le coach ?

LT : J’ai discuté avec Mathieu sur mon rôle, j’espère pouvoir amener mon expérience et surtout ma combativité car je suis un vrai combattant même si j’ai fait quelques club. A chaque fois que je rentre sur le terrain, je défends les couleurs du club à fond !

N2HBFR : Quel va être le programme sur cette fin de saison pour toi ?

LT : Si les entrainements reprennent avec Saint Etienne, je continuerai à m’entrainer avec eux pour revoir les copains avant de partir et leur dire de la bonne manière. Vu que la fédération a annoncé la saison blanche, nous ne reprendrons pas forcément, alors c’est encore l’inconnu.

N2HBFR : Que peut-on te souhaiter alors en attendant de retrouver les pistes et le parquet ?

LT : La santé déjà et surtout pouvoir reprendre le plus vite le Handball, car cela me démange et de pouvoir faire une saison complète.

N2HBFR : Merci Louis pour cet échange et à très bientôt sur les parquets !

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top