Encore et toujours des surprises en Coupe !

Crédit Photos : Frédéric Lefebvre

Tradition oblige, le premier match officiel de la saison se veut être celui de Coupe de France. Une nouvelle fois, ce premier week-end de Septembre a eu son lot de surprises.

On démarre avec Chalon s/Saône, défait chez un ancien habitué de N2, Saint Genis Laval. Encore devant à 15″ du terme, les bourguignons ont finalement perdu aux tirs aux buts. Autre équipe chutant aux jets de 7m, Billy Montigny a étonnement été éliminé par le voisin Calais. Après une très bonne préparation, on imaginait mieux pour les Carabiniers.

LagnyMontevrain ne sera pas non plus de la partie pour la suite en chutant face à Vanves, équipe confirmée de N3. L’absence de Rambure n’y est pas étrangère sans aucun doute. On les disait costaud dans notre preview et pourtant Asson a pris la foudre chez le voisin Irisartarrak. A coup sûr, il faudra du temps pour que les basques trouvent tous les repères, on suivra ça le week-end prochain pour voir s’il ne s’agissait que d’une erreur de préparation.

Saint Malo a éprouvé les pires difficultés dans leur opposition face à Loudéac. L’équipe coaché maintenant par Julien Gau n’a pas réussi à passer la barre des 20 buts et quitte déjà la compétition. St Valéry, également, n’a pas réussi à rentrer plus de 18 buts contre Thelle, une contre performance qui devra être corrigée à Serris, Samedi prochain. Dans la même poule, Mélantois chute d’un but chez son voisin Clos Wahagnies alors que les Oranges et Noirs font partie des équipes pouvant postuler à du haut de tableau. 

Crédit Photos : Emmanuel Jarniou

Une équipe ne s’est pas cachée de ne pas jouer la Coupe de France et il s’agit de St Pryvé ! Le promu a chuté lourdement chez Blère sans une grosse partie de l’effectif étant donné qu’ils disputaient le jour même un tournoi avec Saran notamment, ce qu’on a trouvé particulièrement original. Draguignan a fait fort avec essentiellement du gamin en prenant 14 pions. Tout ça se prendrait vite une amande en NBA. Que penser également de la défaite subite par Serris Val d’Europe chez St Michel ? 4 à 5 absents étaient à signaler pour l’équipe de Sébastien Delettre et la barre des 10 buts prises chez une N3. Notre promu Rueil AC a perdu pied en deuxième mi-temps face à l’Entente Plesseenne, les éliminant au premier tour mais l’objectif à l’instar de leurs homologues sera surtout de performer en Championnat.

Villefranche s/Saône, à l’aube d’une saison qui devrait être encore compliquée, n’aura pas à se soucier de la Coupe de France après son échec à St Chamond. Non loin de là, c’est Vénissieux qui se voit éliminé à Rhône Eyrieux qu’il avait pourtant battu l’an dernier. Un peu plus au Sud et comme souvent, il y a des victimes dans le lot. Villeneuve Loubet, Chateauneuf et Monaco sont déjà dehors après avoir été battus respectivement par Aubagne, le Cauz et la Seyne s/Mer.

On termine sur les deux duels opposant des N2. Vesoul a pris le dessus sur le voisin Longvic. Ils peuvent d’ailleurs remercier leur gardien Bonneau, stratosphérique pour sa première officielle, confirmant qu’il sera un poids lourd dans les cages de cette Poule. Semur en Auxois, après une préparation très sérieuse, aura été récompensé contre Marsannay, avec en tête Lepee, tout aussi chaud dans ses buts que la recrue vésulienne plus haut.

On pourra retenir les grosses sorties de Granville et Rouen qui ont aligné une grosse attaque tout en défendant parfaitement. Rodez est pas mal dans le genre en claquant plus de 40 pions de quoi faire le plein de confiance avant la reprise.

Rendez-vous donc au prochain tour le week-end du 27/28 Septembre avec plus de rencontres entre N2 et surtout entre différentes poules, toujours sympathique à observer.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr
Top