Preview – Poule 3

Crédit Photos : Billy Montigny

Serris Val d’Europe

Après un excellent début de saison, Serris était finalement rentré dans le rang sans être jamais inquiété au sujet du maintien. Sébastien Delettre enregistre trois départs majeurs avec Kiala, Peigue puis Le Bohec à toute autre mesure. En retour, le coach de Val d’Europe a récupéré trois joueurs s’illustrant principalement dans la réserve de leur ancien club en Prénat mais qui auront la niac de confirmer qu’ils ont leur place sur du niveau N2. Malgré le départ de trois équipes dans cette Poule, on les voit pas faire mieux cette saison, à eux de nous faire mentir.

Lille Villeneuve d’Ascq

Les lillois nous auront déçu l’an dernier avec une place indigne de ce qu’ils visaient. La mayonnaise ne semble pas avoir prise et Lille enregistre le retour de coach Kachroum pour prendre les reines de l’équipe. Quelques départs à signaler dont celui de Gardenet dans buts ou Demeyer parti en D1 belge pour les nordistes mais Villeneuve d’Ascq a tout de même réussi à garder du monde dont le meilleur ailier gauche de l’an passé Kachroum. Ces départs ont pu être remplacés notamment par Corbat qui performait avec la réserve de Belfort avec près de 10 pions par match. On voit bien les lillois jouer le haut du classement, peut être que celle-ci sera la bonne pour viser enfin plus haut ?

Billy Montigny

Ils ont fait du bruit nos Carabiniers cet été en allant convaincre Mickaël Grocaut de les rejoindre. Dans le genre joueur qui correspond à l’état d’esprit de Billy Montigny, on est sur le bon profil. L’ancien joueur de l’USDK va leur apporter à tout niveau. Autre changement, c’est désormais Plumelle aux commandes et il y aura du jeune dans l’effectif et du bon comme savent former les Carabiniers. Après une saison très compliquée sur le plan émotionnel et sportif, c’est peut être la bonne année pour les coéquipiers de Koszelnik. On les voit bien truster les premières places.

Lagny Montevrain

Changement de coach pour Lagny avec l’arrivée de Franck Andretti qui devait sûrement s’imaginer repartir en Nationale 3. Relégué depuis belle lurette l’an dernier, Lagny Montevrain s’est finalement retrouvé à rester en Nationale 2. Comme l’an passé, il n’est pas évident de savoir à quoi s’en tenir avec la lanterne rouge de la saison dernière. Exit leur gardien Rouille mais Rambure, meilleur joueur de l’an dernier de N2, toujours présent, Lagny devrait à nouveau embêter un paquet d’équipes mais tout en restant aussi imprévisible. On les imagine ne pas finir dans les relégables mais franchement pas loin.

Crédit Photo : Mathias D.
Mélantois

C’est une page qui se tourne pour Mélantois. Avec les départs de plusieurs cadres comme Hiele ou Loquet, Benjamin Schmidt a dû bosser dur pour trouver de nouveaux joueurs à intégrer à son projet. Le retour de Gilmé, après un an à l’USDK, accompagné du gardien Peral confirme les intentions du coach nordiste : s’appuyer sur les talentueux joueurs régionaux. Le retour de Louf au club peut aussi avoir son importance. Le maintien sera forcément dans les têtes de chacun mais il faudra le garantir plus rapidement que ces dernières années. Une première partie de tableau est même très envisageable.

ASSOA

David Turmine doit encore se remémorer cette fin de saison cauchemardesque connue pour Saint Ouen. Les joueurs de l’ASSOA avaient les clés en main contre Savigny pour monter avant de se liquifier dans les derniers instants. Ensuite, une défaite les sortira du podium, les empêchant d’accéder en Nationale 1. Cette année, sur le papier, ils sont les mieux armés, reste maintenant à savoir si les joueurs seront capables d’être focus sur cet objectif. L’expérience des années précédentes devrait tirer dans ce sens-là mais on n’est pas à l’abri avec Saint Ouen.

St Pol sur Mer

Pas de changement majeur chez St Pol qui peut se féliciter d’avoir réussi à se maintenir après une saison usante. Maintenant, il est temps de s’y installer et le club nordiste n’a pas cherché à tout chambouler. Pas de départ majeur à signaler et deux arrivées de joueurs issus de la formation Poloise.
Ces arrivées vont dans l’objectif voulu de Laurent Gruselle, à savoir intégrer au mieux les jeunes joueurs du cru. Cette intégration, elle passera par un maintien plus rapide et avec l’arrivée de quatre promus dans la Poule, bien possible que St Pol sur Mer soit en vacances plus vite cette fois-ci.

Stade Valériquais

On parlait d’un changement de cycle pour Mélantois, celui de St Valéry est tout aussi violent voire plus. Les Deshayes, Le Marchand partis, Franck Arbonville a fait table rase et misé sur la jeunesse et quelques retours. La deuxième partie de saison dernière semble avoir fait retrouver la ferveur de Nallet et si c’est encore le cas, il faudra s’accrocher pour repartir avec un résultat du Stade Valériquais. Cette fois-ci, l’ancien coach de Vernon a pu former son groupe. La mayonnaise pourrait prendre en quelques matchs mais une fois prise, l’ancien de Nationale 1 pourrait taper dans le haut de tableau.  

Massy²

Jamais évident d’en savoir plus sur les équipes réserves mais ce qu’on peut dire, c’est que Massy voudra former du minot cette saison. Avec ¾ de l’effectif nés après 2001, les Lions ou plutôt Lionceaux sont partis pour galoper à tout va avec un nouveau coach à la mène, Thomas Merlin. Encore au milieu de tableau en Janvier, en Nationale 3, Massy s’est retrouvé 6 mois plus tard en Nationale 2. Quand on connait la qualité de la formation, les jeunes concoctés par Massy ne devraient pas être horrible à voir jouer. Un peu light pour de la Nationale 2 avec des descentes sûrement limitées avec la Proligue.

ASA Maisons Alfort

Maisons Alfort n’a pas volé sa place en Nationale 2. Doté d’un collectif complet dont Julien Corniou a réussi à exploiter le potentiel de chacun et le promu s’est aussi très bien renforcé cet été avec des arrivées de Nationale 1 qui permettront à l’effectif de vite s’acclimater au niveau de N2. De ce côté-là, l’arrivée de Loïc Copitet semble être le gros coup réalisé par le promu. Dans une Poule très homogène, le club de Val de Marne a tout pour s’installer et viser la première partie de classement.

Montfermeil

Le promu connait une progression très intéressante en passant rapidement de Prénat à Nationale 2. Le club a connu de nombreuses arrivées cette saison avec quelques-unes venues de l’entente formée chez les jeunes avec le voisin Livry Gargan. Hormis quelques anciens, l’effectif se voudra donc très jeune mais le duo Zren/Jgouta ne compte pas se laisser marcher dessus par les habitués de cette Poule 3. Ils pourront compter sur Magassa qui avait fait très mal en Nationale 3. Ça risque de se battre pour le maintien jusqu’à la fin mais les Reds ne seront pas bons à prendre chez eux avec leurs supporters toujours en nombre pour les soutenir; bon courage pour aller gagner chez eux.

St Pryvé Olivet

Cette fois-ci, ils l’ont fait. St Pryvé va pouvoir découvrir la Nationale 2 par le biais de la célèbre réforme de Juillet dernier. Doté d’un nouveau sol, le SPOH est fin prêt à accueillir leurs adversaires. Côté sportif, le club du Loiret a conservé son effectif quasiment inchangé avec la perte de son gardien de but titulaire sans être remplacé mais aussi de leur pivot Perrin. Une arrivée en provenance de Niort et des montées de la réserve font figure de recrues pour le promu. Ce qui est certain, c’est que le maintien sera l’objectif de St Pryvé, qui découvre pour la première fois le 4ème échelon national. L’annonce tardive de cette montée n’aura pas aidé les hommes de Romain Leclercq qui misera sur la cohésion sans faille de son groupe pour accrocher le maintien.

PRONOSTIC N2 HANDBALL FR
François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr
Top