Poule 3

Deux matchs tenus, St Pryvé et Billy-Montigny en vainqueurs

Crédit Photos : Facebook de St Pryvé Olivet HB

La poule 3 ne déroge pas à la règle : une avalanche de matches reportés a enseveli ce week-end handballistique, avec deux survivantes. Les rencontres Billy-Montigny – Serris et Saran – St Pryvé ont en effet bien pu se tenir, à la faveur des carabiniers et des Pryvatains. Court résumé de cette journée salement amputée.

BIlly Montigny 33 – 28 Serris Val d’Europe

Sommes-nous repartis pour voir un Billy-Montigny imprenable à domicile cette saison ? La première réception de la saison nous a donné des éléments de réponse, et ça sent plutôt bon du côté de la salle Paul Guerre. Opposés à Serris, équipe épargnée par les reports et en confiance (1 nul, 1 victoire) les coéquipiers de Mickaël Grocaut démarrent fort et se montrent solides (3-0, 4e).

Malgré un sursaut des visiteurs (6-5, 11e), ces derniers peinent à trouver des solutions offensives face au verrou nordiste (et une bonne période pour le gardien Aurélien Lorio des mots de Raphaël Guillemin). Billy-Montigny domine en étant propre sur ses attaques (17-12 à la pause).

Les hommes de Fred Pommelet continuent même à appuyer à la reprise (21-13, 36e) mais manquent de discipline (3 exclusions temporaires les 10 premières minutes de la deuxième mi-temps). Malheureusement pour Serris, les joueurs Seine-et-Marnais n’en profitent pas et galèrent à recoller en dépit des nombreuses tentatives signées Boudahir, Roset ou Soukni (24-18, 45e).

L’écart est stabilisé jusqu’à la fin de match grâce aux menaces offensives billysiennes sur le terrain (7 buts pour Musilli, 6 pour Breysacher). Billy-Montigny s’impose logiquement 33-28, en ayant fait le boulot en première mi-temps.

Raphaël Guillemin (Billy-Montigny) : « On a fait une bonne première mi-temps où l’on a su faire un écart au bout de la quinzième minute avec des arrêts d’Aurélien Lorio et une bonne défense, ce qui est notre point fort et aussi pas trop de pertes de balles. L’équipe a su poser le jeu et construire son attaque sur des choses simples qui ont payé pour la plupart. En deuxième mi-temps on garde l’écart mais on prend beaucoup de deux minutes, ce qui permet à l’équipe adverse de revenir un peu dans la partie mais on a su gérer ce temps faible en posant le jeu, ce qui nous a aidé à grapiller quelques secondes. Puis notre base arrière a su faire le nécessaire pour marquer les buts afin d’écarter tout danger avec un Jerome Musilli et mon petit moine Thibaut thellier sans oublier Nyls Breysacher qui ont scoré. Il va falloir maintenant travailler sérieusement cette semaine pour préparer le prochain match contre Villemonble à l’extérieur et essayer de concrétiser en dehors de notre chaudron, ce qui a été notre défaut la saison dernière. » 

Yann Roset (Serris) : « On paye notre sale première mi-temps, on est tombé sur une bonne équipe de Billy qui était très en réussite en début de match. Ils ont du perdre 3 ou 4 ballons dans le match et ça a fait la différence, on a pas pu instaurer notre jeu. Même en supériorité on a eu du mal et quand on a commencé à revenir au score on s’est fait exclure plusieurs fois 2 minutes, donc on a pas réellement pu revenir dans le match même si notre deuxième mi-temps a été correcte. Ils ont une belle équipe très complète ! Et on a payé aussi l’absence de Kilian Anicet qui nous a fait du mal, mais on avance bien, c’est positif pour l’instant !« 

Saran 27 – 32 St Pryvé

Choc d’équipes en confiance, mais surtout derby loiretain. Saran, vainqueur de l’ASA Maisons-Alfort le week-end dernier défiait St Pryvé, tombeur du Plessis-Trévise. Deuxième réception d’affilée pour les locaux, mais début timorée : St Pryvé est appliqué, et Sylvain Perrin sans pitié.

Il inscrit 3 buts coup sur coup (il finira à 8 buts) et les visiteurs se détachent d’emblée (8-3, 13e). Mais après deux exclusions d’affilée (Bonneville puis Guittard), St Pryvé perd du terrain. Brice Salignat artille dans tous les sens (7 buts), est relayé par Matthieu Drouhin (6) et Saran recolle à la pause (13-15).

Mieux, les locaux reprennent du terrain et égalisent (18-18, 38e). De quoi réveiller Jeffrey Duchesne, intenables les minutes suivant l’égalisation. Le capitaine pryvatain met 4 pions en trois minutes, et termine meilleur buteur du match à hauteur de Perrin (8 buts). Le trou est fait (20-25, 43e) et ne sera plus comblé par Saran (27-32 au terme du match).

Sylvain Perrin (St Pryvé) : « Nous sommes content d’avoir remporté ce derby tant attendu. Nous avons joué un handball de qualité, et montré de l’envie tout le long de la rencontre. On a su gérer nos passages à vide (échecs aux tirs, sanctions). Saran était diminué par le manque de descente de leur équipe première, il fallait saisir l’opportunité et l’on l’a fait. Saran est une belle équipe jeune, qui joue bien au ballon. Il faut poursuivre dans notre travail. Dreux le week-end prochain est un autre derby. » 

Les parties reportées : Villemomble – St Pol ; Maisons-Alfort – Dreux ; Entente Plésséenne – Vernon ; Dunkerque – Mélantois.

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top