Poule 1

1 Jour – 1 Club – Bruges/Lormont

Crédit Photos : Kristo Sports

Le Bruges Lormont Handball jouait beaucoup sur cette saison 2019-2020 puisque sur le papier, c’était la première année de l’Entente entre les Brugeos-Lormontais. Une première année qui devait laisser place à un temps d’adaptation tant pour l’équipe première qui retrouvait la Nationale 1 que la réserve qui se présentait en N2.

Contre toute attente, nous avons pu remarquer dès le début de la saison lors de la préparation estivale que l’Entente dans le collectif de la N2 allait plutôt bien fonctionner. C’est sur un tournoi du côté de Niort que se lançait officiellement la saison.

De son côté, la N1 faisait un départ canon en alignant 6 victoires consécutives. Pouvant compter sur le soutien de l’équipe première, des descentes et des montées aux étages supérieurs (N1) et inférieurs (Prénationale) lors des entraînements ou des matchs, les garçons de Quentin Jourdan pouvaient en Nationale 2, en profiter pleinement. Mais cet avantage peut aussi montrer des difficultés lorsque l’on ne présente pas spécialement un même groupe toute une saison.

Ceci-dit, la réserve du BLHB débutait de son côté le premier match de la saison difficilement par une défaite de 10 buts à Rodez. Lucas Pégurier et ses partenaires pensaient alors vivre une année difficile.

Kristo Sports

Tout le contraire sera prouvé dès le week-end d’après à domicile face aux Basques de Tardets. A Poitiers la journée suivante, les Bordelais parvenaient à décrocher une superbe performance avec un match nul (25-25).

Malheureusement, le BLHB ne continue pas sur sa lancée, la faute au HBC Libourne de Castaing et Long qui l’emportait facilement dans le derby Girondin dans la salle des Brugeais (17-28). Une contre-performance qui en amène une autre quelques jours plus tard chez l’Union Girondine Bruges Lormont prenait l’eau mais suite à une erreur au niveau d’une licence, le match sera compté comme forfait et le score donnera 20 à 0 pour l’Union.

Quentin Jourdan va devoir alors dans une période difficile retrouver les mots ce qui n’est pas spécialement évident dans ce genre de période. C’est chose faite puisque dans un nouveau derby de la Gironde face à Bègles, les espoirs se montrent satisfaisants avec une belle victoire 23 à 17 et peu de buts encaissés.

L’irrégularité revient à nouveau faire face lors du déplacement à Asson avec une défaite très rageante d’un petit but.

A la trêve, le BLHB2 est trop irrégulier malgré une superbe victoire entre-temps en Charente à l’ETEC, ce qui restera une des plus belles performances de la saison, accompagnée d’un succès à Objat. 4 victoires et un nul pour 5 défaites. Moyen, irrégulier mais lorsque l’on connaît bien le contexte de cette nouvelle équipe, remplie de jeunes joueurs très prometteurs, on ne peut que regarder le positif de la chose et féliciter cette formation !

Une fin de saison bien plus tôt que prévue qui se termine à domicile le 29 Février dernier par une défaite contre Poitiers (26-27). Mais Jef Hernandez et ses partenaires auront avant-cela fait un super 3/3 contre L’Union (Toulouse), Rodez et à Tardets.

Pour la toute première saison de l’histoire du BLHB en N2 il y aura énormément de positif à retenir malgré quelques fautes de parcours et des irrégularités mais l’essentiel et le maintien est clairement acquis avec une 6ème place !

Lucas Pégurier est plutôt satisfait de cette saison 2019-2020 comme il nous l’explique

« Je pense que cette première s’est bien passée pour le BLHB. Malgré cette fin prématurée, on arrive à finir en milieu de tableau, ce qui est franchement bien pour notre jeune collectif !! Avec un début de saison compliqué, on a su remonter la pente et enchaîner les victoires. Pour ma part, je pense m’être bien intégré à l’équipe et j’ai réussi à atteindre le niveau requis pour être numéro 2 dans une équipe de N2 »

On se sera réjoui en tout cas de permettre à Jef Hernandez de développer la caisse noire du groupe notamment avec le grand SaintPégurier !

Meilleur marqueur : Maxence Nguimbus 36 buts

Meilleur marqueur sur un match : Charlie Harribey, 12 buts (Objat, J10)

Plus gros nombre de tirs arrêtés : Yohann Dejean , 109 arrêts

Plus gros nombre de tirs arrêtés sur 1 match : Yohann Dejean (17, Poitiers J14)

Joueur le plus sanctionné : Pierre-Baptiste Cordier, 5 CJ + 10 exclusions

Plus gros match offensif : 35 buts contre AS L’Union (J11)

Moins bon match offensif : 17 buts contre Libourne (J4)

Plus gros match défensif : 19 buts contre Aspom (J6)

Moins bon match défensif : 34 buts contre Rodez (J1)

Meilleure série de la saison : 5 victoires (J9-14)

Pire série de la saison : 3 matchs sans victoire (J3-J5)

Moins bon match offensif : 17 (Libourne J4)

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top