Poule 1

1 Jour – 1 Club – Libourne

Crédit Photos : Kristo Sports

On retourne en Gironde avec Libourne, autre promu qui a réussi à glaner une place dans le haut de tableau. En Nationale 1 il y a encore plusieurs années avant de devoir retourner plus bas, on avait hâte de voir comment ça allait se passer chez les Violets. On les savait rugueux et on a pas été déçu en voyant les mecs débarquer en Nationale 2. Pas question d’arriver là en touriste, les joueurs de Romain Cazemajou voulaient faire bonne figure.

Quoi de mieux qu’un premier derby à la Maison contre l’ASPOM pour entamer la saison ? Ce fut une douche froide malgré la jolie première de Julien Cadel. Un jeu trop irrégulier leur fera défaut, notamment offensivement et ce sont les voisins béglois qui repartiront avec trois points.

Cadeau, c’est à Asson que Libourne doit réagir et ils le font parfaitement face à des béarnais bien remaniés à l’intersaison et pas encore bien en place. Victoire avec maitrise qui arrive à point nommé avant d’accueillir Billère, pas encore dans ses baskets à ce moment-là mais qui sortait malgré tout d’un gros succès contre Poitiers.

Pas question de se laisser faire et ça se verra sur le parquet. 14 sanctions disciplinaires témoignent bien de l’intensité de la rencontre qui faisaient d’ailleurs rencontrer les frères Long. Derrière, ça va être 4 victoires consécutives qui vont les propulser sur le podium et commencer à nous faire gamberger.

Les recrues Long, Jonnier et Cadel font le boulot et Lubiato ou Castaing réussissent aussi leur saison. Des défaites chez Tardets ou contre le TEC ne nous alarmaient pas alors que la trêve débarquait et que Libourne se retrouvait à un pied de la première place.

Le derby contre L’Union Girondine était très attendu des deux côtés comme l’expliquait Mathéo Castaing « Depuis le début de la trêve, ce match est dans nos têtes. On l’attend même depuis le début de l’année puisque c’est quand même le derby de la Gironde et c’est l’un des plus gros rendez-vous dans la saison dans cette Poule 1.« 

Il aura tenu ses promesses avec un match où les cardiaques n’étaient pas vraiment invités tant le suspense aura tenu en haleine les supporters de chaque coin qui auront d’ailleurs bien garni les tribunes. Un match nul logique avec un but égalisateur pour l’ailier Castaing. De quoi bien démarrer l’année 2020 mais la suite ne va pas être aussi joyeuse.

Une nouvelle défaite contre l’ASPOM suivi de deux autres plutôt logiques au vue de la forme respective d’Asson et Billère, voilà sur quoi s’est fini la saison de Libourne. Finir sur une note aussi négative serait bien dommage. Le contrat pour les libournais est clairement rempli.

On a eu droit à une excellente première partie de saison avec de jolis matchs en Coupe de France en prime et on a même cru les voir finir sur le podium. Maintenant, reste à voir qui du bel effectif de Romain Cazemajou sera aussi de la partie l’an prochain. Avec une première année d’échauffement, la seconde devrait être sympathique à suivre.

Mickaël est allé prendre la température chez Flavien Long sur cette saison qui s’est achevée il y a déjà plus de 2 mois.

« On peut voir que ça a été une saison un peu bizarre. Sur le plan handballistique, tout le monde était capable d’aller gagner chez tout le monde dans les cinq premiers. On faisait partie des 4, 5 clubs qui essayions de nous accrocher sur le podium derrière Billère. C’était très enrichissant sur la compétition. Ça a pas été évident pour toutes les équipes. On a eu des déplacements compliqués à Tardets, une défaite contre Bègles, c’est plutôt une saison enrichissante sur ce point-là.
De notre côté, on est bien parti et on s’est retrouvé à une victoire de Billère à la trêve. Pour un club de N3 avec des joueurs qui avaient jamais connu ce niveau, c’est une bonne chose. C’est une belle récompense pour le club. Il y a une marche encore importante pour aller chercher l’échelon au dessus.
Pour ma part, je suis content pour mon frère et mon ancien club de Billère. C’est une fierté qu’il évolue en N1. Sur le plan individuel, j’avais eu une grosse blessure qui m’a suivi toute la saison. Ca a été compliqué de gérer tout ça et je vais me faire opérer en Juin du Ménisque mais je serais là pour supporter Libourne en espérant qu’on fasse une bonne saison l’an prochain. »


Meilleur marqueur : Julien Cadet, 92 buts

Meilleur marqueur sur un match : Julien Cadel, 12 buts (Billère, J3)

Plus gros nombre de tirs arrêtés : Alexandre Lubiato, 168 arrêts (1er de la Poule)

Plus gros nombre de tirs arrêtés sur un match : Alexandre Lubiato, 19 arrêts (Rodez, J7)

Joueur le plus sanctionné : Salim Bachouti, 7 CJ + 13 exclusions

Plus gros match offensif : 46 buts contre Rodez (J7)

Moins bon match offensif : 22 buts contre ASPOM (J1) et Zibero (J8)

Plus gros match défensif : 17 buts contre Bruges/Lormont (J4)

Moins bon match défensif : 39 buts contre Rodez (J7)

Meilleure série de la saison : 6 matchs sans défaite (J2-J7)

Pire série de la saison : 5 matchs sans victoire (J10-14)

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top