Clap de fin

Crédit photo : Jérémy Bantignie

Cette 22è journée ne réservait aucune surprise, Savigny ayant obtenu son ticket pour la N1 depuis la 21è journée tout comme les rélégués qui sont donc Compiègne et Lagny qui clôture sa saison en montrant un tel courage qu’on est quasi persuadé de revoir les Jaunes et Noirs dans peu de temps. Pour vous, les derniers résumés de la saison 2018/2019.

HBC Serris Val d’Europe 27 – 28 USDK²
Les hommes de Sébastien Delettre voulait offrir une dernière victoire à leur public, venu nombreux, mais la réserve Dunkerquoise comptait bien garder son invincibilité acquise depuis le mois de Mars. Pourtant le départ des locaux est parfait avec ce 6-0 en moins de dix minutes. Dunkerque va faire le dos rond et l’écart n’évoluera plus jusqu’à la pause (18-13). Mais au retour des vestiaires, les Nordistes accélèrent et effacent leur retard en neuf minutes et prennent la tête l’action d’après. Malgré les deux buts d’avance à l’avantage des visiteurs, Serris recolle et les deux équipes font jeu égal. Menés d’un but à quelques secondes du terme, les Serrissiens ne trouveront pas la solution malgré un dernier temps-mort posé. L’USDK remporte sa 6ème victoire consécutive et termine à la 3ème place du podium.

Savigny HB91 39 – 23 Compiègne HBC
Savigny devait encore courir 60 minutes avant de faire la fête. Malgré la démobilisation de Compiègne, les joueurs locaux ont tenu à s’appliquer pour offrir un dernier acte sérieux à leur public. Après un bon départ et les deux buts de Lavoix et Blanchaud, le CHBC recolle au score et tient tête à son adversaire jusqu’à la 20ème minute. Les visiteurs ont perdu leur moyen en fin de première période, ne trouvant plus une seule solution offensive. Savigny en profite et rejoint les vestiaires en menant de 9 buts (19-10). La seconde mi-temps est à sens unique. Les Picards, malgré un changement d’entraîneur au début de l’année 2019, n’auront jamais réussi à inverser cette mauvaise tendance. Yves Cukierman, le futur entraîneur, a du travail pour reconstruire un effectif qui va se décimer cet été avec déjà 6 départs.

Mélantois HB 36 – 34 Stade Valeriquais HB
Quel final à Ronchin, avec encore une salle surchauffée et un match plein ! Dimitri Obin allume la première mèche, immédiatement imité par Christophe Deshayes qui jouait son dernier match après 14 saisons sous les couleurs Stadiste. Le public assiste à une rencontre très rythmée avec beaucoup (trop) d’engagement à l’image d’Hamidou Keita expulsé dès la 20è minute. L’air est irrespirable, les deux équipes se rendent coup pour coup. Dès qu’une équipe semble faire la différence, l’autre raccroche le wagon immédiatement. On arrive donc dans la dernière minute sur le score de 34 à 34. Maxence Hermann, auteur de 16 buts sur 20 tirs, marque 2 buts de suite pour offrir la victoire aux siens. Comme tout un symbole, Christophe Deshayes termine la rencontre avec un joli 6/6, comme son numéro que le public de Saint-Valery ne verra plus.

Maxence Hermann peut lever les bras au ciel, avec 16 buts il a grandement participé à la victoire des siens (crédit photo : Mathias Deleau)

HBCM St Pol 32 – 34 Lille Métropole HBVA
Saint-Pol et Lille ayant déjà obtenu leur maintien n’avaient plus grand chose à jouer lors de cette dernière journée. C’est donc sans pression que les Maritimes prennent les commandes du match menant même de quatre de buts à la 12è minute (9-5). Mais les hommes de Christophe Néguédé réagissent et reviennent à un but à la pause. Julien Gardenat repousse les tentatives adverses (21 arrêts) et permet à son équipe de prendre le large (21-22 puis 23-30). Un dernier sursaut d’orgueil des locaux permet de réduire l’écart et pour clôturer cette rencontre, Jérémie Littière, auteur de 16 arrêts dans le match, marque le dernier but de la rencontre et de sa carrière. Le portier Saint-Polois tire sa révérence : « Le hand m’a apporté énormément dans ma vie personnelle et sportive. Je suis vraiment fier de terminer ici, à Saint-Pol, un club avec de vraies valeurs« .

Billy Montigny 35 – 26 ASSOA HB
Dernière de l’année et dernière pour le duo Plouvin-Nakaa qui retrouveront leur poste respectif de directeur technique et manager pour la prochaine saison. C’est une équipe très jeune qui est alignée face aux Jaguars de Saint-Ouen qui ont failli jouer les troubles-fêtes ces dernières semaines s’invitant dans la course à la montée. Après une première mi-temps serrée qui n’a pu départager les deux équipes, le second souffle des Carabiniers dans le dernier quart d’heure leur a permis de faire la différence. Antonin Gérard enchaîne les parades, et quand ce n’est pas le portier Artois qui fait les arrêts, les visiteurs ne trouvent pas le cadre. Quinze minutes sans marquer, une aubaine pour Crépel et ses coéquipiers qui en profitent pour creuser l’écart. Annoncé à Dunkerque, Crépel est pour le moment le seul départ de l’effectif Billysien qui joue la carte de la continuité pour la prochaine saison.

Tremblay en France HB² 33 – 32 US Lagny Montevrain HB
Les prestations de Lagny ces dernières semaines nous laissent l’eau à la bouche et nous fait regretter leur descente. Dos au mur depuis plusieurs semaines, les Latignaciens montrent clairement qu’ils avaient leur place dans ce championnat. Pour cette dernière journée de championnat, les hommes de Fabien Boisson allaient affronter le 2è de la poule. Rapidement menés de 2 buts, les Jaunes et Noirs ne lâchent rien même à 9-5. Avec une avance de 3 buts à la reprise de la seconde mi-temps, Tremblay est rejoint après 3 minutes. Lagny traverse ensuite une période un peu bancale, Rouille est expulsé et son adversaire a repris le large. Sur la dernière ligne droite, les Tremblaysiens sont sur le point de craquer mais François-Xavier Chapon, dans les cages (19 arrêts), réduit tous les espoirs des visiteurs malgré un dernier but de Michaud.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr
Top