Interview

Des regrets pour Saint Malo avant la délivrance !

On s’intéresse à nouveau à un repêché (sans jeu de mot 😉 ) avec Saint Malo. Après avoir connu une année en Nationale 3 sans encombre, les joueurs de Pierrick Veyrat se sont vite retrouvés en difficultés en Nationale 2. Nous sommes donc aller à la rencontre du coach malouin pour avoir son ressenti sur cette saison passée et l’avenir qui attend le club breton.

Crédit Photos : Sébastien Casu

On s’intéresse à nouveau à un repêché avec Saint Malo. Après avoir connu une année en Nationale 3 sans encombre, les joueurs de Pierrick Veyrat se sont vite retrouvés en difficultés en Nationale 2. Nous sommes donc allé à la rencontre du coach malouin pour avoir son ressenti sur cette saison passée et l’avenir qui attend le club breton.

N2 Handball FR Pierrick, quel bilan tires-tu de cette saison après une année survolée en Nationale 3 ?

Pierrick Veyrat Si tu me posais la question avant la refonte des poules je t’aurais répondu rageante. Le groupe s’est réellement lâché sur la deuxième partie de saison en allant à Bouguenais où nous prenons -9 avec peu de joueurs sur la feuille, et le groupe s’est amusé et a pris plaisir à jouer sans regarder le score.
Ça a été un électro choc car derrière, nous enchaînons de très belles prestations avec de bons résultats contre Granville, Caen et Saint Nazaire. La peur de gagner est revenu contre Hennebont et Oissel car, à ce moment-là, nous avions notre destin entre les mains. Nous sommes pas passés loin de nous maintenir officiellement. À chaque fois nous faisons l’ascenseur et cette saison il y avait la place de mieux faire car le groupe arrivait à maturation, donc saison rageante

N2 Handball FR Comment expliques-tu que le groupe se soit lâché à ce moment-là ? Le fait de se dire que le maintien serait presque impossible après les résultats du début de saison ?

Pierrick Veyrat Fin janvier, j’ai émis le souhait d’arrêter à l’issue de la saison et des joueurs pensaient également arrêter. Donc, j’ai pas mal joué sur ce levier-là, pour faire prendre conscience aux gars qu’après 5 années (voire 8 pour certains), l’aventure prendrait fin en juin. Sans doute qu’à ce moment là tout le monde s’est lâché et profitait de l’instant présent.

Crédit Photo : Hiva Degens

N2 Handball FR Cette excellente deuxième partie de saison a été marquée d’ailleurs par de très belles performances pour l’un de tes joueurs, Victor Vattier, finalement élu meilleur ailier gauche de la Poule par ses paires. Ce doit être une satisfaction pour toi non ?

Pierrick Veyrat Satisfaction pour moi, mais également pour Yann mon collègue au CJF qui l’a eu de nombreuses années mais aussi pour Mirko Perisic qui l’a eu au pôle de Cesson pendant trois ans.
Cela fait 3 ans que Victor est avec nous, arrivé dans le groupe à 16 ans, il a pris de plus en plus de responsabilités dans le jeu. Et la deuxième partie de saison qui nous fait le cochon est tout simplement magique, on le chambrait bien à l’entraînement pour savoir jusqu’où il était capable d’aller dans les stats.
Il a eu une grosse responsabilité dans les bons résultats de l’équipe. Ce trophée et la reconnaissance est tout à fait mérité pour la personne qu’il est.

N2 Handball FR Comme tu as pu le dire au-dessus, le club a ainsi dû repartir sur un groupe beaucoup plus jeune, un « nouveau » coach, tout ça initialement pour de la Nationale 3 ? Gardes-tu un oeil là-dessus aussi ?

Pierrick Veyrat (rires) Le nouveau coach n’est pas un bizut, il a fait ses preuves à Lagny sur Marne en faisant montée l’équipe de N3 en N2, il n’est pas un nouveau dans le club car il a été formé ici puis est parti en région parisienne pour le boulot (instituteur) puis mutation il y a 2 ans.
Il est très apprécié du groupe, et grâce à cela il a réussi à convaincre certains futur retraités de pousser encore un an ou deux histoire de passer la main par la suite aux jeunes. On y ajoute 3 ou 4 autres recrues de Bruz et des joueurs qui reprennent le Hand. Sa tâche ne s’annonce pas simple, mais je crois en lui et son côté fédérateur sera très utile pour réussir l’opération maintien l’année pro.
Quant à moi je reste bien évidement au club, je suis en CDI, donc bon je serais sur les -15 Gars région l’an prochain au coaching, j’entraîne encore du baby aux loisirs. Je serais avec Julien sur certaine séances sur du spé Gardien.

Crédit Photos : Jean-Michel Groisier 

N2 Handball FR Comment as-tu vécu de devoir faire joueur/entraineur ?

Pierrick Veyrat Entraîneur coach, Cela fait 2 ans que j’ai du renfiler le pantalon pour faire le numéro 2, contraint et forcé. Le groupe l’a accepté et préférais m’avoir plutôt que d’avoir que Carrier, même si celui ci réalise des performances extra, pour moi c’était un des meilleurs gardiens de la Poule. Mais en début de saison, il a subis contracture qui a duré au mollet, j’ai du donc me tenir prêt. Cela ne m’enchante pas du tout, en N3 je pouvais dépanner 10/15 minutes et continuer à coacher et jouer, mais en N2 c’est au dessus et impossible pour moi. Pour preuve, lors du déplacement à Hennebont j’ai joué 45 minutes et à 15 minutes de la fin Amélie Sigwart change sa défense, et je n’ai pas pu coacher car 5 pertes de balle d’affilé et 5 contre attaque, donc pas possible. Entraîneur/joueurs c’est possible, à condition d’être un joueur largement au dessus du niveau de jeu. Ce n’était pas mon cas. En 2ème partie de saison, j’ai décidé d’intégrer 2 jeunes en alternance pour me remplacer car ce sont eux l’avenir du club.

N2 Handball FR Et du coup quelle a été ta réaction après le maintien finalement en N2 ?

Pierrick Veyrat Enfin un maintien avec ce groupe là !!! Même si ce n’est pas sportivement (rires) et vu que le futur groupe sera tout nouveau, soulagé d’être à ce niveau. Bonne chance à Julien Gau 😉

N2 Handball FR Et pour finir un petit mot sur la préparation des u19 qui se fait encore à Saint Malo ?

Pierrick Veyrat Alors un mot sur la prépa des U19, Cela fait 6 ans que les U19 débarquent en cité corsaire, nous avons vu passer pas mal de monde : Fabregas, Richardson, Mem, Meyer, Kounkoud, Lenne, Tournat Lagarde […] Nous avons une très bonne relation avec le staff, que ce soit Eric Quintin, Pascal Bourgeais ou Doudou (Karaboué) et Jean Louis Guichard, C’est à chaque fois un réel plaisir de les retrouver, nous essayons de les mettre dans les meilleures conditions possibles pour préparer leurs échéances du mois d’Août. A chaque fois, le NAYE fait salle comble pour voir évoluer les minots. Et ce qui est encore plus riche (en tant qu’entraineur), c’est de pouvoir échanger avec le Staff France après les séances et surtout voir une autre approche de travail avec la nation partenaire, le Portugal cette année.

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top