Istres remporte le choc des réserves !

Credit Photos : Marcu Antone Costa

Plus rien à jouer dans cette Poule mais quelques oppositions sympas à suivre comme celle qui a opposé Saint Etienne à Nice ou Istres face à Saint Raphaël. Ajaccio et Antibes confirment tout de même qu’ils étaient bien supérieurs aux autres cette saison.

Villeneuve Loubet – GFCA Handball 22 – 30

Pour sa dernière à la maison, Villeneuve Loubet s’est farci le leader Ajaccio. Les Loups se seront un peu déchirés face à Coggia, solide dans ses buts avec 15 arrêts. Sans surprise, la table de marque sera parfaitement réparti chez les corses qui ont su se mettre à l’abri relativement vite avec un premier break après une dizaine de minutes. Derrière, les joueurs de Jan Basny vont gérer en repoussant les assauts et surtout ne pas se faire sanctionner à l’inverse de leurs adversaires du jour. Trop limité face à l’effectif énorme d’Ajaccio, Villeneuve Loubet finit à 8 unités, pas si ridicule que ça pour la lanterne rouge.

Istres² – Saint Raphaël² 35 – 30

C’était le match retenu pour la Poule 6 avec un duel de Centres de Formation malgré le manque d’enjeu particulier. C’était cependant l’occasion d’essayer différentes rotations pour chacun. Saint Raphaël, de son côté, se déplaçait avec 9 joueurs, limitant ces choix.
Dès le départ, Istres fera l’écart avec énormément de décalages, mettant à la fête les ailiers tandis que du côté de Saint Raphaël, c’est la vitesse de Paschal qui sera principalement mise en avant.
Un écart de 4/5 buts va être conservé tout au long de la partiequi permettra à Bastien Cismondo de faire tourner. Les ailiers, Lozano et Caviglia se feront plaisir sur cette rencontre qui finalement aura tenu ses promesses.

Saint Etienne – AS BTP Nice 23 – 24

Saint Etienne accueillait Nice dans le doute après plusieurs défaites notamment à Domicile. Les Verts devaient faire sans Falatik et surtout faire face à la dernière de Deveze sous ce maillot à la maison. Dans ce contexte particulier, c’est bien la défense qui va prendre le pas sur les 24 acteurs. Janisset y a mis du sien pour stopper la base arrière niçoise limitant Sidibé à 4 buts. En face, Charlier sortait une excellente première période. Finalement, les stéphannois auront passé le match à essayer de passer devant sans jamais réussi à le faire. Kournif a réussi à égaliser à 6′ du terme, imité par Carrière à 1′ cette fois ci. Finalement, un 7m de Rabenandrasana permettra à Nice de choper une belle victoire dans le Forez et intégrer la première partie de tableau.

Antibes – US Crauroise 34 – 29

Jolie confrontation qu’ont offert Antibes et la Crau ce Samedi. Avec des joueurs dangereux de toute part, il est difficile d’en faire ressortir même si les 8 buts de Sidibé confirment le potentiel qu’avait senti Olivier Inghilleri. Rapidement, le match aura été joué avec 6 buts d’écart en première période. La Crau, pas habitué à lâcher du lest, a joué son va tout et reviendra à 3 buts sur un but de Laffont. Sidibé, encore lui, clôturera les débats dans les dernières minutes accompagné d’Audou, déterminant sur son aile également. Pour La Crau, il reste à finir le travail à la maison face à Villeneuve Loubet dans 10 jours après une saison des plus compliquées.

Marseille – AS Monaco HB 32 – 38

Une nouvelle fois retransmis en direct sur Rematch, la rencontre entre Marseille et Monaco aura été jouée sur un rythme carrément élevé. A ce jeu-là, Monaco est tout de même l’une des meilleures de la Poule avec les galopeurs sur les ailes ou Cottarre pour conclure sur jeu de transition. D’ailleurs, le demi du Rocher en a planté 13 ce week-end épaulé par Gomis sur l’aile gauche. En face, Gaulupeau a pu tirer son épingle du jeu sur quelques décalages et contre attaque comme à son habitude mais les marseillais se sont retrouvés face à une paire BreemeerschArches au taquet dans les buts. Une rencontre finalement à l’image de la saison pour Marseille qui est capable de tenir sur des parties de rencontres mais se fait battre par des erreurs de jeunesse, dommage pour la troupe de Frédéric Perin.

PAUC² – Chateauneuf 27 – 35

Elle est belle cette victoire pour Châteauneuf chez le voisin aixois. Les anciens CrépainLaux ont fait le boulot sur la base arrière pendant que derrière Nabo faisait picorer les joueurs de Didier De Samié. Il faut dire qu’en face, Sertillange ne s’est pas laissé faire avec 16 arrêts aussi à son actif et pouvait compter sur Porte pour garder le PAUC au contact de Châteauneuf en première période. Le 5-0 que va mettre les protégés de Frédéric Pons à 20′ du terme sonnera le glas pour les minots aixois (21-23 puis 21-28). Résultat des comptes, ils l’emporteront de 8 buts et PAUC continue sa descente au classement en chutant à la 8ème place.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr
Top