Villeneuve Loubet aura des regrets !

Credit Photos : Anne Martini

C’est donc officiel, Ajaccio monte tandis que Marseille retrouvera la Nationale 3. Les équipes du bas de tableau étaient en forme à l’image de Villeneuve Loubet ou la Crau. Saint Raphaël conserve sa place sur le podium qui pourrait être le prochain enjeu à suivre sur ces deux derniers matchs.

GFCA Handball – Antibes 39 – 28

Les voilà de retour en Nationale 1 ! Ajaccio s’était donné les moyens avec Jan Basny de retour sur le banc et un recrutement des plus abouti avec l’arrivée de Freitas en clôture. Ce match face à Antibes était coché chez les corses et ils n’ont pas déçu. Les Titans ont essayé tant bien que mal de limiter le rythme imposé par Ajaccio mais les locaux Tony Brunetti et Coggia ne voulaient pas laisser passer l’occasion. Finalement, l’écart grimpera jusqu’à 11 buts et c’est tout Rossini qui a fêté cette montée qui leur échappait de peu depuis plusieurs années. La déception est présente pour Antibes mais le fair-play affiché après la rencontre est tout à leur honneur.

AS Monaco HB – ASBTP Nice 30 – 25

Jolie performance pour Monaco qui l’emporte contre Nice. Encore une fois, le jeu rapide de Gomis et Cottarre a fait un malheur avec 19 buts à eux deux. Sidibé a été bien contenu par la défense monégasque durant la rencontre. Finalement, le premier écart obtenu par les joueurs du Rocher (10-7) leur permettra de contenir à chaque fois les assauts niçois. Les Aiglons réussiront à revenir à deux buts mais sans jamais inquiéter plus que ça Monaco. Les joueurs de Maher Daly reviennent donc à la hauteur de leur adversaire du jour au classement.

Saint Raphaël² – Marseille 38 – 27

Encore une fois un match sans trop de suspense dans cette Poule 6 dans lequel Saint Raphaël accueillait sans plusieurs cadres Marseille. Accrochée pendant 15 minutes, la rencontre prendra une toute autre tournure avec Benfetoum, très en jambes. A -5 à la mi-temps, les phocéens vont connaitre un retour sur le parquet des plus compliqués. Porte et Gaulupeau feront bonne figure mais c’est donc officiel, les marseillais ne seront plus en Nationale 2 la saison prochaine. Saint Raphaël conserve, quant à lui, sa place de troisième au classement.

Crédit Photos : Anne Martini

Châteauneuf – Istres² 35 – 30

Match sans enjeu pour ces deux équipes dont Istres se ramenait avec seulement 10 joueurs, fait rare pour les hommes de Bastien Cismondo. C’est Châteauneuf qui va prendre la partie à son compte dès le début, menant au score, grâce aux arrêts de Nabo. Les istréens ne sont pas en veine et touchent souvent les montants. Caviglia va limiter la casse, mais c’est bien Château’ qui finit mieux la première mi temps, devant de 5 buts logiquement. De retour des vestiaires la partie va s’équilibrer, avec Paul un peu plus libre qui trouvera des shoots et Gerin des espaces. Le jeu va cependant se hacher et l’écart se maintenir. Une expulsion directe de Hubert sur une faute à première vue anodine, puis des deux minutes à répétitions vont apporter leur lot d’incompréhension sans pour autant amener de la tension entre les joueurs. Au final, Châteauneuf s’impose en gérant bien la fin de rencontre.

Villeneuve Loubet – Saint Etienne 29 – 25

Que de regrets pour Villeneuve Loubet en cette fin de saison. Les victimes du jour, Saint Etienne, se sont cassés les dents face à la 4ème défense de la Poule 6. En attaque, c’est une fois n’est pas coutume Daragon qui a pris les choses en main avec 13 buts. Très en jambes dès la première mi-temps, les Loups se retrouvaient pourtant face à une paire de gardien Fillieux-Janisset, très en forme. Kournif sur jeu rapide fera parler la poudre mais les hommes du duo Marty-Fresu jouent beaucoup plus libérés et cela se ressent dans la gestion des temps faibles. Saint-Etienne ne sera du coup jamais vraiment dans le coup pour l’emporter.

US Crauroise – PAUC² 36 – 30

C’était la journée des mal classés ce week-end. La Crau s’offre un joli succès contre la réserve du PAUC. En effectif limité, les garçons de Didier De Samié n’ont pas pesé face au duo GuilloteauCassar, essentiels encore une fois dans ce succès qui n’a pas été acquis rapidement. En effet, le PAUC menait encore après la pause mais les arrêts de Félici et la strict sur Porte changeaient la donne permettant ainsi à la Crau de faire l’écart. Les exclusions à répétition chez les aixois ne vont pas aider vers la 45ème et permettre donc aux hommes d’Anthony Touboul de choper trois points.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr
Top