Poule 5

Les Côte-d’Oriens font la passe de 3, Villefranche dans le dur

Crédit Photos : Ambre Kerneis

3 matchs seulement ont pu êtres joués ce week-end, cela n’a pas empêché les quelques matchs d’êtres explosifs. Des équipes comme Dijon ou Semur confirment que cette saison, ça sera compliqué de les vaincre, à la maison comme à l’extérieur. Avec 3 matchs gagnés chez les autres, ce week-end secoue un peu les traditions de la poule 5, gagner à la maison. Certains scores sont peut-être un peu durs mais pointent du doigt les erreurs des équipes, cela doit leur permettre de remonter en scelle et vite sinon ça va s’en mordre les doigts en fin de saison (ou demi-saison).

Ces 3 matchs ne se sont pas joués :

  • Aix en Savoie VS St Priest
  • Grenoble VS St Egrève
  • Vénissieux VS Annecy

En raison d’un cas de Covid-19 avéré dans l’une des deux équipes, l’absence de gymnase alors la rencontre est reportée à une date ultérieure.

Une image contenant personne, bâtiment, joueur, homme

Description générée automatiquement

Crédit photo : Keirnes Ambre (club de Villefranche)

ENTENTE BEAUJOLAISE 26 – 40 NEVERS

Perdre à la maison n’est déjà pas facile à encaisser, prendre 40 buts c’est encore pire. Le match était pourtant bien parti pour les locaux, malgré un Gaëtan Cunière qui a comme à son habitude assuré le spectacle. Les caladois tenaient bon et pouvaient même rêver de leur première victoire. Le jeune Chambry fut le bâton de berger de l’équipe et lui a permis de rester au coude à coude avec les visiteurs. Le gardien de Nevers, ferme les cages, Blot permet aux siens de ne pas perdre leur avance avant la pause.

Le duo Bourhani et Sompohi maintient l’écart sous la barre des 5 buts jusqu’à la 40ème mais après le match s’emballe et un nivernais sort de l’ombre, Elias Djemaiel qui va multiplier les buts. Le jeune gaucher de 17 ans (18 en fin d’année) a pu briller que ce soit en montée de balle, attaque placée et même à la dure tâche des penaltys. Marquer 8 buts va forcément impacter le match de façon positive pour son collectif. Pour les 10 dernières minutes le second gardien des visiteurs ferme la boutique, 4 arrêts et 4 buts concédés ce n’est pas si mal pour l’ancien de l’équipe Marc Gravière qui a pu gratter quelques minutes de jeu.

Le score est plus que sévère, Villefranche va devoir se réveiller et vite si l’équipe ne veut pas sombrer dans le fond du championnat. Nevers ramène 3 points à la maison et ça fait du bien, premier succès pour l’équipe de la Nièvre. Voyons maintenant s’ils vont réussir à faire craquer les hommes de Marion le week-end prochain à Semur.

Crédit Photos : Ambre Kerneis

CL MARSANNAY H.B.  24 – 25 HBC SEMUR-EN-AUXOIS

Le club de Semur ne cesse de surprendre, déjà après la victoire à la maison contre Chalon, l’équipe de Marion avait su montrer que cette saison allait être différente par rapport à la dernière mais là, commencer par une série de 3 victoires, chapeau messieurs !

Les hommes de Kiour avaient les cartes en main pour réussir à gagner les 3 points, déjà un gardien on fire, car avec ses 17 parades Victor Hopf a encore su démontrer son importance dans l’effectif des jaunes et bleus mais aussi avec un Guitaa qui a planté 6 buts plus qu’important tout au long de la rencontre. Picard et Pecheux ont eux aussi porté le collectif comme à leur habitude mais en face un collectif soudé et qualitatif c’est dressé devant eux.

Le chef de la meute rouge, Corentin Lepee a su gérer son match et rester focus sur l’essentiel : la victoire ! Car même s’il a fait moins d’arrêts qu’à son habitude (8 ce week-end) il a su faire des sauvetages à la fin de la rencontre, quand la pression est la plus forte et que l’importance de la parade est multipliée par 10. Un certain Blagonadezhdin a su majestueusement réussir l’exercice des penaltys (4/4) dommage que le reste du match les shoots ne soient pas convertis car ça aurait été un match parfait de sa part sur un point de vue offensif. Le cousin du coach, Antoine Marion ainsi que le jeune Alix Mercuzot ont réussi à assurer les buts en fin de rencontre et donner une bulle d’air frais à leurs coéquipiers.

Ce match est un peu pour les Pataras comme un dessert que l’on laisse dans le frigo en se disant que le soir nous allons nous régaler avec mais que finalement le frère passe entre temps et nous le mange, ils ont trop fait durer ce match et doivent pour le futur réussir à entamer de manière forte le match et enterrer le plus vite possible leurs adversaires. Mais ce match sera fort utile pour les 2 effectifs et coach, pour voir les défauts de chacun, les corriger et progresser le plus possible.

Crédit Photo : HBC Semur

Ps : Jolies bières, Leffe est un très bon choix 😉 mais attention aux photos où l’on indique la série de victoire ça peut porter malheur même à la maison contre des petits nouveaux de la N2…

Chalon-sur-Saône 29 – 37 Dijon Métropole HB

La plus grosse surprise de ce week-end, les jeunes dijonnais ont su jouer juste, efficacement et avec une certaine facilité chez des chalonnais plus que méconnaissables. Pas d’Audrey Col pour les locaux et le retour d’un ancien chalonnais, Flavien Rathery. Dès le début du match la climatisation s’est faite ressentir à la maison des sports, un 6-1 qui annonce la couleur, les jeunots ne sont pas venu pour lâcher des points dans ce derby dont Chalon a souvent le secret pour gagner à la maison, cette saison ils ont du perdre la recette miracle.

Un très grand Arthur Pecaud qui a su joueur son rôle de capitaine à la perfection, tel un chef d’orchestre il a su envoyer ses collègues au charbon et lui-même est allé plus d’une fois au casse pipe. Sur tous les domaines les jeunes de Vincent Liot étaient préparés, montées de balle, jeu placé, finition aux ailes et contres attaques, rien n’était laissé au hasard.

Les multiples défenses des dijonnais permettent à leur gardien de faire les arrêts derrière, mais c’était sans compter sur ce diable d’Antoine Fichot qui durant les 15 dernières de la 1ère mi-temps a porté à lui seul son équipe et redonner un peu d’espoir au public chalonnais qui était totalement éteint le temps d’un instant. Un autre évènement a eu son importance durant la 1ère mi-temps la sortie sur blessure du portier chalonnais Tom Tissier suite à un shoot non contrôlé de la part du capitaine dijonnais Pecaud après une faute concédée, résultat de la manœuvre, intervention des pompiers et fin du bal pour le gardien à la moustache. La mi-temps arrive, +6 pour le DMH (11-17), et chalon peut encore croire en la victoire, suffit d’un bon coup de collier et le trou sera vite comblé.

Crédit Photos : DMH

Il n’en est rien, dès le début de la 2ème les visiteurs maitrise le match à nouveau et vont dominer jusqu’à la fin, avec un Mathis Jaffiol qui nous sort encore un match stratosphérique avec 12 buts, parfois dans des situations de shoot plus que compliquées, finalité, le filet des cages adverses tremblait. D’en un dernier sursaut d’orgueil les hommes de De Haese tentent une dernière remontada qui sera vite terminée, le second gardien du DMH, Rolin Loic cloisonne les cages, rien ne rentre, les locaux perdent espoirs, déposent les armes et les visiteurs en profitent pour maitriser le match jusqu’à la fin, sans se faire de frayeur contrairement à la semaine dernière à Nevers.

Ce n’est qu’un match de hand, ça peut arriver à n’importe quelle équipe de passer à coté de son match, cependant il va falloir remonter en selle pour l’ASHBCC et ne pas réitérer ce genre de contreperformance car ça ne reflète en aucun cas le collectif de Saône et Loire. Les dijonnais eux, sont à 3 victoires en autant de match, sans concéder 30 buts (ils ont du comprendre le message de début d’année 😉). Les 2 écuries reçoivent à la maison pour le prochain match, en espérant pour chacune que ça se soldera par des victoires.

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top