Poule 3

Les Jaguars de l’ASSOA ne perdent plus

Billy Montigny aurait pu faire chuter le leader mais il a manqué un peu de grinta pour créer la sensation. Dans le bas de tableau le Mélantois et Compiène réalisent la bonne opération de cette seizième journée contrairement à Lagny qui est tout proche de la relégation…

Crédit photo : Sophie Chicot

Billy Montigny aurait pu faire chuter le leader mais il a manqué un peu de grinta pour créer la sensation. Dans le bas de tableau le Mélantois et Compiène réalisent la bonne opération de cette seizième journée contrairement à Lagny qui est tout proche de la relégation…

ASSOA HB 35 – 25 Stade Valeriquais HB
Saint-Ouen réalise une fin de saison en fanfare avec ce quatrième match sans défaite. La réception de Saint-Valery s’annonçait comme un match serré entre une équipe qui cherche à se positionner le plus haut possible et une autre en course pour le maintien. Ce fut une toute autre histoire. Les Jaguars débutent fort, Gercar doit s’employer à plusieurs reprises mais les Verts mènent 3-1 après quatre minutes de jeu. Le gardient visiteur poursuit son show et ses coéquipiers règlent la mire. Revenus au score, ils passent même devant au tableau d’affichage (9-11) mais malheureusement la fatigue de la fin de période leur coûte cher. Muets lors des cinq dernières minutes, les locaux en profitent pour reprendre la tête avant la pause (14-13). Zaïre ne perd pas de temps en marquant dès la reprise. L’ASSOA fait face à une équipe qui s’effondre au fil des minutes. Le portier Stadiste tente tant bien que mal de limiter la casse mais le mal est fait. Un week-end à rapidement oublier pour les Normands avant la réception d’un concurrent direct au maintien, Billy Montigny.

HBCM Saint Pol 22 – 24 Tremblay en France HB²
Le HBCM a joué à deux vitesses face à la réserve de Tremblay. Le début de match est une réussite pour les Maritimes et le score évolue en leur faveur (3-1, 5-2 puis 9-3) mais voilà que la machine s’enraye et les visiteurs ne tardent pas à recoller au score (13-12, mi-temps). Au retour des vestiaires, il n’aura fallu qu’une dizaine de minutes aux Tremblaysiens pour virer en tête. Les hommes de Laurent Gruselle commettent trop d’erreurs en attaque et l’écart augmente (17-21). Un sursaut d’orgueil bien trop timide n’inquiètera pas la Young Army. Après trois journées sans remporter un seul match, les Jaunes et Noirs renouent enfin avec la victoire. Pour Saint-Pol, la suite du calendrier s’annonce compliquée mais les Nordistes ont déjà prouvé qu’ils étaient capable de surprises… Cela peut commencer dès la prochaine journée lors du derby face à la réserve de l’USDK.

Savigny HB 91 29 – 22 Billy Montigny
Le vieil adage dit « Quand on veut, on peut. » Les Billysiens n’en ont pas voulu assez face au leader. Après trois victoires consécutives, Les Carabiniers souhaitaient continuer sur leur lancée et le déplacement à Savigny n’allait pas les impressionner. Malgré les trois buts de retard après seulement 8 minutes de jeu, les Nordistes trouvaient les ressources pour se rapprocher de leurs adversaires mais les multiples échecs au tir les empêchaient d’espérer mieux. Score à la mi-temps 15-13. Au début du second acte, Billy Montigny parvient à égaliser (16-16) mais Crépel est expulsé 2min. La situation à un de moins est mal géré et les hommes d’Ali Nakaa encaisse un 3-0 dont ils ne se remettront pas. Défaite donc, et des séances de tir à prévoir avant un autre déplacement très important, celui à Saint-Valery-en-Caux.

Compiègne HBC 25 – 23 US Lagny Montevrain HB
Les Lions ont du s’employer pour venir à bout de la lanterne rouge. L’enjeu était énorme, Christophe Lengellé (président du CHBC) avait prévenu ses gars. Stressés par l’enjeu, les locaux réalisent un début de match catastrophique combinant tirs ratés, pertes de balle. Lagny n’en demande pas moins et profite de chaque offrande pour faire le trou (6-11). Mais à ce moment du match, on joue la 19ème minute, Mancier écope d’un sévère carton rouge qui l’envoie en tribune. Cela a été comme un glas pour les Compiégnois qui effacent une partie de leur retard juste avant la pause (11-12). Papa Sy était sûr de lui : « A la mi-temps, on s’est dit qu’il ne fallait pas paniquer. On savait que Lagny avait beaucoup donné en première période et qu’ils allaient avoir un coup de mou« . Le capitaine des Lions a vu juste. Alors que les deux équipes sont au coude-à-coude après 45 minutes de jeu, Balny puis Prevot font le break (22-20). Les Latignaciens n’y sont plus, ne parviennent plus à trouver la solution en attaque et s’inclinent logiquement. Une victoire qui permet à Compiègne de sortir de la zone de relégation. En revanche, pour Lagny les chances de se maintenir sont dorénavant très très fines.

Mélantois HB 38 – 34 HBC Serris Val d’Europe
Le Mélantois débute cette seizième journée en mettant la pression d’entrée sur ses visiteurs par Jean Fache (10 buts sur 12 tirs) qui est inarrêtable sur ces premières minutes. Serris paye sa mauvaise entame car globalement les deux équipes font jeu égal durant tout cette première période. Au retour des vestiaires, les hommes de Benjamin Schmidt infligent un 4-0 reléguant leur adversaire à 5 buts mais alors qu’on joue la 39ème minute, Masquelein est expulsé en tribune par les arbitres. En supériorité numérique durant 2 minutes, les Serrissiens ne parviendront pas à profiter de cette période pour recoller au score. Jamais loin mais pas assez juste dans le dernier geste, les Franciliens quittent le Nord avec le point de la défaite mais reste 4ème de la poule.

Floryan Stien heureux après un match rempli (crédit photo : Mathias D.)

Lille Métropole HBVA 33 – 29 US Dunkerque HB²
Encore un petit derby ! Les Lillois recevaient la réserve de Dunkerque à Marcel Cerdan. On se souvient, lors du match aller, l’équipe de Christophe Neguede s’étaient imposés sur le score de 34 à 30 en faisant chuter les Dunkerquois pour la première fois de la saison après une grosse victoire collective. Cette fois, le match a été plus disputé. Les deux équipes se répondent coup pour coup et il faut attendre le quart d’heure de jeu pour voir un premier écart se dessiner, en faveur de Lille, 11 à 9. Mais les jeunes de l’USDK sont bien en place et ne paniquent pas. Arrêt de Geneau, relance et voilà les minots revenus au score (12-12). La seconde période est un copié-collé de la première. Aucune des deux équipes ne semblent vouloir lâcher et malgré les nombreux deux minutes sifflés par le corps arbitral, le score évolue peu. Si ce diable de Jérémi Kachroum n’était pas entré en mode « on fire » (13 buts), la fin de match aurait pu être différente. A dix minutes du terme, Dunkerque est toujours à l’affût (27-26) mais ce Kachroum en avait décidé autrement en enquillant 3 perles en 2 minutes. Lille remporte une nouvelle fois sa bataille face aux Dunkerquois et revient à deux points de son adversaire du soir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top