Les petits Caladois renversent Caluire

Crédit photo : Facebook, Villefranche Handball Club Beaujolais

Lors de cette 21ème journée, les enjeux sportifs étaient pauvres mais c’était, pour bons nombres de clubs, le moment de dire au revoir à leur public, pour d’autres de dire au revoir aux joueurs en partance pour de nouvelles aventures. Voici le condensé du week-end :

CL Marsannay 23 – 29 CS Vesoul Haute-Saône
Les Vésuliens poursuivent leur série avec une grosse victoire en Côte-d’Or. Cette bonne fin de saison est à mettre en parallèle avec la très bonne forme de Brice Rilos qui n’aura pas mis longtemps à se mettre en évidence lors de cette rencontre. Ses coéquipiers font le job et mènent déjà 2-7 après dix minutes de jeu. Marsannay stoppe l’hémorragie mais ne parvient pas à réduire l’écart et rentre au vestiaire mené 9 à 14. En seconde période, le CLM n’a jamais trouvé les ressources pour ralentir les visiteurs à l’image de Jean André et ses 10 buts sur 14 tirs. En attaque, les Pataras se heurtent à Rilos (18 arrêts). Finalement l’écart final sera de 6 buts. Kiour et ses joueurs auraient aimé terminé sur une meilleure note à domicile pour les départs de Begin, Tirniac et Germain après 10 années sous les couleurs « Bleu et Jaune ».

Villefranche HBB 34 – 30 Lyon Caluire HB
Sensation à L’Escale avec cette troisième victoire de l’année face… au leader Caluire ! Les Caladois profitent de l’inefficacité offensive des visiteurs pour prendre la tête (3-1 puis 4-2) mais c’est à leur tour de connaître un passage à vide. L’expérience des Caluirards leur permet de combler leur retard et de passer au tableau d’affichage. Alliel retrouve le chemin des filets et grâce à un ultime arrêt de Leroux permet aux locaux de rentrer au vestiaire en menant d’un but (15-14). Caluire tente de mettre la main sur la rencontre avec la vitesse de Baccam mais la haute défense des joueurs d’Hervé Kerneis (président de Villefranche, remplaçait Gérald Vincent) tenait bon et leur permettait de garder la tête jusqu’à la fin du match. Il était important pour le président de Villefranche de terminer la saison sur une bonne note à domicile.

Vénissieux HB 28 – 23 HBC Cournon d’Auvergne
Ce match, sans enjeu, était surtout l’occasion au VHB de faire ses adieux à Antoine Valentin. Avec un bon début de match des Auvergnats, Odisio est contraint de poser son temps-mort pour recadrer ses joueurs. Petit à petit, Vénissieux revient à la marque, égalise et prend la tête grâce à Valentin. Sur un rythme plus posé, Max Bouquet permet à son équipe d’être encore dans le match mais le numéro 17 vénissian veut marquer ce dernier match à domicile de son empreinte et enchaîne les buts. Antoine Valentin finira la rencontre avec un joli 8/11. Pour Cournon, il sera important de finir la saison sur une bonne note avant d’entamer une deuxième saison en N2 avec un projet qui semble clair.

ASHBC Chalon sur Saône 28 – 39 Saint-Flour HB
8, c’est le nombre de matchs consécutifs sans victoire pour les Chalonnais. La partie commençait assez bien et le groupe de la cité de Nièpce arrivait à tenir Saint-Flour mais Laurent Clotaire écopait d’une suspension et les visiteurs s’envolaient (2-6). Sans paniquer Chalon revient et reste en ambuscade mais les vieux démons refont surface et les Bleus et Blancs sont relégués à 5 buts à la pause, 15-19. En seconde période, les hommes de Cannarozzo ont montré deux visages. Alors que les premières minutes sont à l’avantage des Sanflorains, les locaux se ressaisissent et bloquent les attaques adverses mais le manque de réalisme, à l’image de la triple parade de Jamet, est cruel et ne parviennent pas à revenir. Les visiteurs appuient sur la tête de leurs adversaires et on voit les Chalonnais baisser les bras. Triste fin pour Cuvelier et Rathéry qui jouaient leur dernier match à la Maison des Sports.

Coéquipiers et surtout amis dans la vie, bonne continuation dans vos futurs clubs respectifs les potos ! Bruno (crédit photo : Valérie Derain)

Dijon Métropole HB² 24 – 31 Beaune HB
Seul l’aspecct derby donnait un peu de saveur à ce match. Justement, les deux équipes jouent un jeu engagé et même si Beaune parvient toujours à avoir 2 buts d’avance, les Dijonnais reviennent à égalité à chaque fois avant que Naudin ne redonnent un avantage de deux buts avant la pause. Dijon refait son retard au retour des vestiaires mais la doublie exclusion de Carpentier et Tholomier plombe l’élan des Dijonnais. Le BHB profite de ce moment pour asseoir son physique. Théo Naudin réalise un véritable chef-d’oeuvre avec un 14/15. Les hommes de Vincent Liot ne s’en remettront pas. L’écart est trop grand et le DMH doit s’incliner face à son voisin Beaunois.

Grand Besançon Doubs HB² 28 – 44 CS Bourgoin Jallieu HB
Dans le choc des extrêmes, Bourgoin se devait de remporter le match pour assurer sa place de dauphin. Besançon joue sans pression et accroche son adversaire (3-3 puis 6-6). Les Bisontins creusent un petit écart (13-10) mais rapidement effacé par des Berjalliens relancés par Sabou N’Diaye (9/10). Les visiteurs accélèrent au retour des vestiaires, l’écart passe alors de 3 à 10 buts en une dizaine de minutes. Plus inquiété, le CSBJ affrontera la réserve dijonnaise pour mettre fin à une saison plus que réussi pour le promu isérois.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr
Top