Poule 1

Libourne et Poitiers doublent Billère

Crédit Photos : Joël Montoya

Il y a eu quelques retournements de situation ce week-end dans la Poule 1 et pas mal de changements dans le haut de tableau après la défaite du dauphin Billère en Charente qui passe à la 4ème marche du classement et voit Libourne et Poitiers le doubler. Les Girondins ont confirmé en haut alors que Asson a réussi à se défaire de la réserve du Bruges Lormont Handball dans le money-time. Objat n’y arrive toujours pas et s’incline à l’ASPOM.

ETEC 36 – 30 Billère²

En recevant la réserve du Billère Handball ce week-end, l’ETEC jouait gros sur son avenir et sur la suite de sa saison. Figurant comme l’une des grosses écuries de cette Poule 1 au début de la saison, les Charentais ont perdu petit à petit du terrain et avaient donc l’occasion de décrocher une 4ème victoire et surtout de se rattraper après la défaite face au Zibéro.

C’est chose faite puisqu’ils ont réussi à s’imposer sans faire débat sur le score de 36 à 30. Diminué par l’absence du meilleur buteur de la Poule, Mathis Beauchef promu avec l’équipe de Proligue, Billère a donc perdu ses moyens et n’a pas réussi à faire face à cette grosse équipe adverse. Et tout a d’ailleurs commencé très vite dès le début de la rencontre puisque les joueurs de Baptiste Faucher ont pris la main sur le ballon en menant 8 buts à 3 après une réalisation de Louis Alter (8 buts au total) au bout de 10 minutes de jeu. L’ETEC profite du réveil tardif des Béarnais pour accentuer son avance et mener de 10 longueurs quelques minutes plus tard (15-5, 20ème).

Mais après l’exclusion temporaire de Jérémie Rodriguez, Billère tente de se ressaisir et revient doucement. A la pause, l’avantage est de 19 à 12 pour les locaux. En seconde période, l’écart se stabilise et Billère ne parviendra jamais à revenir au tableau d’affichage. L’Entente s’impose logiquement avec la manière dans un match référence. Une victoire qui fait donc beaucoup de bien aux partenaires de Aubin Bernier (8 buts) et Dorian Signoret (11 arrêts).

Grand Poitiers 29 – 24 Zibero Tardets

Ce match entre le Grand Poitiers et le Zibéro Tardets était le véritable choc de cette 7ème journée de la Poule 1 de Nationale 2. Restant sur trois victoires consécutives dont une arrachée avec les tripes à Rodez lors de la journée précédente, Poitiers avait l’avantage du terrain contre les Basques.

En respectant pleinement les consignes de leur entraîneur, les Poitevins réussissent après 10 minutes très accrochées à se défaire du Zibéro et passent devant grâce à une égalisation d’Ibrahima Sall et un but de Florent Joli (6-5, 10ème) coup sur coup. Porté par son gardien une nouvelle fois en forme dans ses cages, Thibaut Bouissier écœurait les Basques et n’est pas anodin à l’écart que creusent ses coéquipiers.

A la moitié de la première période, Poitiers mène lourdement 11 à 7 mais va voir son adversaire revenir petit à petit. A la pause, avantage pour les locaux 15-13. Au retour des vestiaires, les Griffons vont recreuser l’écart et tout mettre en œuvre pour remporter ce match. Ils s’imposent avec brio, 29-24. Ils doivent une nouvelle fois cette victoire à leur précieux gardien de but, Thibaut Bouissier, auteur d’un match plein avec 16 arrêts.

L’intéressé se montre ravi après ce succès « On savait que ça allait être compliqué contre eux à cause de leur grosse défense et du jeu rapide qu’ils proposent. Il fallait donc s’appliquer à ne pas perdre de ballons et à enchaîner sur notre jeu rapide pour marquer des buts. Grâce à cela, nous avons pu gagner le match et commencer la série des gros matchs qu’il nous reste avant la trêve de la meilleure des manières. Il faudra prendre la rencontre de l’ETEC avec le même sérieux et la même motivation pour pouvoir enchaîner ! ».

Asson Sports 26 – 25 Bruges/Lormont²

Cette affiche entre Asson et la réserve de Bruges Lormont avait un goût de bas de tableau avec deux équipes qui jouent clairement le maintien cette saison. Asson qui restait sur une belle performance à Billère (défaite 28-27) avait l’occasion en cas de succès de doubler la réserve Girondine et donc d’obtenir de précieux points face à un adversaire direct.

Mais la jeunesse du Bruges Lormont Handball voulait prendre des points avant de rencontrer deux équipes du haut de tableau (Billère et l’ETEC). Auteur de très bonnes performances depuis le début de saison, il n’y avait pas de doute à avoir sur la qualité de jeu de l’expérimenté Béarnais, Paul Falguière qui aura, une nouvelle fois répondu présent en inscrivant 11 buts et en terminant MVP de la rencontre. Côté BLHB, Yohann Dejean a fait le travail en réalisant 16 arrêts ! Le pivot Béarnais, Simon Pommé revient avec humilité sur le match « Il nous fallait absolument les 3 points quel que soit la manière. Avec une bonne semaine d’entraînement, qui ne nous à certes, pas permis de réaliser le plus beau match de la saison mais de rentrer comme il le faut dans ce match avec une grosse envie et une grosse motivation. Nous avons mis d’entrée de jeu une grosse intensité défensive. Malheureusement, à la mi-temps, on reste derrière au score (11-12) avec quelques difficultés à 6 mètres face à un très bon gardien de Bruges. Grâce à nos supériorités numériques, on a réussi à repasser devant après un but de Batite Sarrat ».

Cet avantage, Asson le gardera tout le reste du match et réussira à s’imposer d’un tout petit but 26-25 ! La joie est belle pour les verts et noirs comme le déclare Simon Pommé « On réussit à se faire peur jusqu’à la fin du match mais putain qu’est-ce qu’elle fait du bien cette victoire ! Vraiment très satisfait du résultat et de l’engagement qu’on a pu mettre pendant l’intégralité du match. Cela fait beaucoup de bien au moral et il fallait vraiment cette victoire, maintenant, il nous reste 3 matchs avant la trêve. Il va falloir être sérieux toute la semaine et bien bosser pour aller gagner à Objat ce week-end ».

Union Girondins Bordeaux Bastice / Floirac Cenon 34 – 25 AS Union

Face à une équipe en difficulté avec seulement deux petites victoires, l’Union Girondins avait l’opportunité de confirmer une nouvelle fois sa place de leader et ce dans sa salle Jean Dauguet qui reste imprenable depuis le début de la saison. Avec une équipe très homogène où tous les joueurs sont capables de scorer, l’Union de Bordeaux à fait une nouvelle fois le travail face à L’Union de Toulouse en s’imposant dans le derby de la Garonne de 9 buts, 34 à 25.

Portés par Florian Montferand et ses 6 buts dont 3 sur jets de sept mètres, les hommes de Xavier Chaumel ne peuvent qu’être heureux « Cette victoire conforte notre très bon début de saison dans un match sérieux et rigoureux de notre part. La qualité de notre première période et l’évolution du score m’ont permis d’équilibrer les temps de jeu et de reposer les joueurs qui en avaient besoin devant cette équipe adverse solide malgré l’absence de Xavier Lorgeré et qui mérite bien mieux que son classement actuel » confie le coach Bordelais.

Clément Perez a essayé comme il le pouvait de diminuer l’écart du score entre les deux formations avec ses 10 buts mais cela n’aura pas été suffisant malheureusement pour l’ASU qui devra montrer un autre visage avant la trêve avec des matchs face à des concurrents directs, entièrement à leur portée.

Crédit Photos : BY Photo Lib

HBC Libourne 46 – 39 ROC Aveyron

C’est clairement le match ‘carton’ de cette 7ème journée du Championnat de Nationale 2 dans la Poule 1 avec le lourd succès de Libourne face à Rodez, 46 à 39. Ce n’était donc absolument pas un match de défense puisque l’attaque été présente dans toutes les têtes de la salle Kany de Libourne ce samedi soir.

En effet, c’était plutôt un match de gala pour la bonne cause qui allait opposer les joueurs de Libourne à ceux de Rodez puisque, contre la lutte du cancer, 1 euro serait reversé pour chaque but de marqué ou pour chaque arrêt effectué ! Les coéquipiers de Flavien Long avaient donc pour objectif de briller face au portier adverse. D’entrée de jeu, le ballon est clairement pris entre les mains de Libourne qui empêche le ROC de briller face à son gardien, Lubiato, qui réalisera une très belle prestation avec 19 arrêts.

En attaque, Cadel, Long et Jonnier font le spectacle avec 25 buts inscrits à eux trois. Flavien Long revient avec joie sur cette belle soirée de spectacle « On a rencontré une équipe de Rodez qui avait fait quelques gros résultats donc on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Ce match nous a permis de nous juger puisque depuis le début nous avions plutôt affronté des équipes de bas de tableau. On peut dire qu’aujourd’hui on arrive à enchaîner les matchs les uns après les autres sans se prendre la tête et cela nous réussit bien pour le moment. Il faut que cela continue ! ».

ASPOM Bègles 27 – 19 Objat Corrèze

Comme la rencontre entre Asson et BrugesLormont que nous avons évoqué précédemment, ce match qui opposait l’ASPOM Bègles à Objat avait également un goût de maintien dans l’air entre deux concurrents directs. Sélectionné match de la journée par nos soins, Bègles a réussi à contredire notre pronostic et s’est imposé face à son adversaire sur le lourd score de 27 à 19. Objat, bon dernier de cette Poule 1 n’a pas gagné le moindre match depuis le 21 septembre dernier face au ROC et n’est pas épargné en ce début de saison par les blessures et les exclusions comme cela a pu être le cas samedi soir. Une situation assez difficile à vivre pour les partenaires de Alexandru Vasiliu, qui ont clairement flanché sur leurs shoots et on fait briller les gardiens adverses, Girardin et Lenain (12 et 5 arrêts). Homme fort de ce collectif Girondin depuis le début de la saison, Tom Galot a une nouvelle fois confirmé ses bonnes performances en terminant meilleur scoreur de la partie avec 5 buts à son compteur.

Corentin Dussoubs qui nous avait confié ses envies avant la rencontre revient sur cette nouvelle défaite « Je pense que nous n’avons pas réellement réussi à imposer un rythme à notre adversaire, l’exclusion de notre pivot nous a vraiment fait déjouer. On a perdu un bon joueur en attaque comme en défense et on a dû combler avec des jeunes qui sortent juste des -18 ans qui n’ont pas forcément de l’expérience en Nationale 2. Les échecs face aux gardiens ne nous ont pas aidé ». 

Cette victoire très importante permet aux joueurs de Bègles de laisser Objat et l’AS Union derrière-lui tandis que Objat devra essayer de montrer un autre visage avec la réception d’Asson samedi !

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top