N2 Handball Fr fait le point sur l’ASPTT Mulhouse/Rixheim

L’actualité de l’ASPTT Mulhouse/Rixheim fut quelques peu chamboulée ces derniers jours suite à l’arrivée de Mehdi Ighirri. Après 15 ans de haut niveau, l’international marocain a souhaité revenir aux sources et rejoindre l’ASPTTMR. Cependant, ce n’est pas une pré-retraite, loin de là, puisqu’il a fixé des objectifs considérables à son nouveau club : « Je ne reviens pas pour me contenter de Nationale 2 et je l’ai dit aux dirigeants : je suis là pour ramener le hand mulhousien là où je l’ai quitté. Dans un coin de ma tête, je pense à la D2. »

Son arrivée a permis au club mulhousien d’attirer du monde comme nous le disait Guirec Cherrier, arrière droit et chargé de la communication du club : « Depuis l’annonce de l’arrivée de Mehdi, nous avons remarqué une augmentation des appels pour en savoir plus sur les ambitions de l’équipe. »

Pour ce qui est des objectifs, ASPTTMR se veut ambitieux : « Nous visons la montée cette année mais nous nous laissons deux ans éventuellement pour l’obtenir. Avec Mehdi, nous pouvons viser le haut de tableau. Il nous manque encore deux ou trois arrivées qui sont actuellement en cours de discussion. Nous continuons également avec Salvatore Di Certo qui a très bien repris l’équipe l’an dernier »

Une concurrence rude dans la Poule 6 !

Alors que la combinaison de très jeunes joueurs et de vieux « briscards » comme on pourrait dire, ajouté à cela, le départ de l’entraineur principal Pascal Piningre en cours de saison, ce n’était pas gagné de voir l’ASPTTMR finir à la 4ème place. L’expérience et le talent d’Ighirri & Cherrier associés au pivot Benjamin Piningre, auteur de sa meilleure saison, devraient faire du bien à l’équipe alsacienne l’an prochain dans une Poule 6 toujours aussi relevée.

En effet, avec les nombreuses recrues de Livry Gargan, l’esprit revanchard de Metz et les centres de formation, il faudra se battre pour récupérer la place salvatrice permettant de monter à l’échelon supérieur.

ASPTTMR semble en tout cas être décidé à retrouver le statut perdu après la descente en enfer du MHSA dont Guirec Cherrier a été témoin : « Suite au dépôt du MHSA, il faut montrer que le handball a sa place à Mulhouse et par le biais des collectivités puis des partenariats sur lesquels nous travaillons, nous pourrons retrouver le niveau désiré. »

C’est tout le mal qu’on leur souhaite !

Credit photo : Site officiel de l’ASPTT Mulhouse/Rixheim

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top