La muraille de Metz

N2 Hand Fr était du côté de Metz et c’est son gardien de but qui nous a ouvert la porte. Nicolas Balmy est une figure du handball ici. Le géant de 2.05m a accepté de répondre à nos questions. Entretien.


N2 Hand Fr : Salut Nicolas, merci de nous consacrer un peu de ton temps ! Pour commencer peux-tu nous raconter ton parcours ?

Nicolas : Salut, c’est avec plaisir ! J’ai commencé le Hand à 15 ans. Je suis rentré au pôle espoir dans la foulée grâce à Patrice Lecroq qui était alors le CTR de la Martinique. J’ai, ensuite, participé aux stages nationaux et réussi à intégrer l’équipe de France Jeune. Du coup, j’ai été repéré par différents clubs de LNH (ex-Lidl StarLigue) et toujours sous la houlette de Patrice – sans qui tout cela n’aurait été possible – je suis entré au centre de formation de Sélestat. J’y suis resté quatre ans, puis je suis parti (fin de contrat) à la Robertsau en N1. Yohann Lhou Moha m’avait appelé en tant que troisième gardien. En six mois, je suis devenu le numéro un. Suite à la montée ratée en D2 (ex-Proligue), j’ai décidé de partir à Villepinte pendant un an. Le club a fait faillite à cause de nombreux désaccords entre les dirigeants. J’ai finalement posé mes valises à Chalon-sur-Saône où je t’ai rencontré (rire). Comme tu le sais, le club est tombé en liquidation judiciaire. Cela fait, maintenant, six ans que je suis à Metz.

N2 Hand Fr : Quel bilan tires-tu de cette saison ?

Nicolas : Une grosse déception, on finit premier ex-æquo mais on ne monte pas à cause du goal-average en notre défaveur…

N2 Hand Fr : Malgré une belle saison, vous changez de coach. Etonnant ?!

Nicolas : C’était Ambrosio Dos Santos, c’est lui, qui a choisi d’arrêter. Il pensait qu’il nous fallait une nouvelle vision dans le jeu pour nous faire passer un cap. C’est tout à son honneur. David Motyka a pris le relais, c’est un ancien joueur de haut niveau (NDLR : Nancy, D2).

N2 Hand Fr : Et si c’était le gendre idéal pour monter ?

Nicolas : Je ne le connais pas trop. Il a fait du bon boulot avec son ancienne équipe (Villers HB) avec une montée en N2 donc c’est tout ce que je souhaite !

Nicolas Balmy dans les cages Chalonnaises

« L’objectif sera de retrouver la N1 ! »

N2 Hand FR : Cette année, tu évoluais avec Aurélien Valetti en binôme. Terry Cicolari (ex P2H, N3) débarque à votre poste pour cette nouvelle saison, comment vois-tu cette arrivée ?

Nicolas : On a une relation fraternelle avec Aurélien. C’est une très belle rencontre et on s’entend à merveille, que ce soit sur le terrain ou en dehors. On est complémentaire ! Effectivement, la saison prochaine, on sera trois. Pour l’équipe, c’est très bien ! Aurélien et moi avons un travail et de ce fait il nous arrive de louper un entraînement de temps en temps. Maintenant, il y aura toujours au minimum deux gardiens présents. D’après le nouveau coach, il faut instaurer une concurrence… qui existe déjà soit dit en passant (rire).

N2 Hand Fr : Que penses-tu du groupe pour la prochaine saison ?

Nicolas : Le groupe est jeune, combatif et ambitieux. On a tous la fin de saison en travers de la gorge.

N2 Hand Fr : Justement, avec ce sentiment d’inachevé, vous vous êtes fixés un objectif particulier?

Nicolas : On en discute tout le temps, on a tous un sentiment d’inachevé. L’objectif, pour moi, sera le même que l’année dernière : retrouver la N1 ! Ce ne sera pas une chose facile car la poule est encore plus forte cette saison. Mais je suis sûr à 100% que tout le monde va aller dans le même sens.

N2 Hand Fr : A ton âge, comment vis-tu le handball ?

Nicolas : Effectivement, j’ai 32 ans et ma carrière est plus derrière que devant moi mais dès que je rentre sur le 40/20 c’est avec la même fougue, la même envie, la même joie de jouer et c’est pour gagner ! Je pense que maintenant il faut transmettre. Tu sais comment je suis, je suis très ouvert, je partage et discute beaucoup. Aurélien est plus jeune que moi et quand je suis arrivé à Metz c’était en mode numéro un. Mais à force de partages et de retours d’expérience, il a pas mal progressé ! Aujourd’hui, je ne parle plus de numéro un ou deux, c’est celui qui le sent qui y va, toujours dans l’optique d’être le plus performant pour l’équipe. En plus ça met un bon coup de pied au cul quand toi t’es pas très bien et que ton partenaire réussi tout. T’es obligé de te remettre en question.

N2 Hand Fr : Tu dis que ta carrière est derrière, on s’approche du clap de fin ou le public Messin aura le plaisir de te voir encore longtemps ?

Nicolas : Si je suis encore performant je continuerais. Je joue pour me faire plaisir et pour faire de la compet’.

N2 Hand Fr : Merci Nicolas, une dernière chose à dire aux Messins avant la reprise ?

Nicolas : Je leurs dirai que l’on a apprécié l’engouement autour de l’équipe masculine ! Faut pas oublier que Metz est la meilleure équipe de France de hand féminin. On est désolé de ne pas avoir pu leur offrir la montée et qu’on espère de tout cœur les voir encore plus nombreux au St Symphorien !


Comme l’a fait remarqué Nicolas Balmy, le club de Metz est avant tout le club phare en LFH. Cela n’a pas l’air d’effrayé la troupe de Mokyta. L’ambition est bien là, plus que jamais et le rendez-vous semble déjà pris ! Le premier match de championnat pour Metz aura lieu le deuxième week-end de Septembre contre le HB Lure-Villers. St Symphorien est prêt à faire du bruit ?
Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top