Non classé

Soirée réussie pour le SVHB

Les fameuses surprises de la poule 3 ont encore frappé. Les leaders sont au ralenti et dans le bas de tableau, la bataille pour se maintenir fait rage. Sept équipes se tiennent en 4 points, autant vous dire qu’il faudra être présent lors des 3 derniers matchs !

Crédit photo : Sophie Chicot

Les fameuses surprises de la poule 3 ont encore frappé. Les leaders sont au ralenti et dans le bas de tableau, la bataille pour se maintenir fait rage. Sept équipes se tiennent en 4 points, autant vous dire qu’il faudra être présent lors des 3 derniers matchs !

HBC Serris Val d’Europe 23 – 31 Billy Montigny
Billy Montigny est allé chercher un énorme résultat à Serris. Les joueurs du duo Nakaa-Plouvin se sont appuyés sur un très gros bloc défensif pour faire déjouer les attaques Serrissiennes. De l’autre côté du terrain, Dupuis et Guillemin enfilent les perles et font le break dès la mi-temps en menant 17 à 9. Le piège était de ne pas se déconcentrer sur cette deuxième période. Les Nordistes ont appliqué à la lettre les consignes et n’ont jamais tremblé pour aller chercher ce succès très précieux dans la course au maintien. A trois journées de la fin, une seule victoire leur suffirait pour se sauver.

USDK² 33 – 29 Savigny HB91
Savigny joue à se faire peur en cette fin de saison. En déplacement dans le Nord pour affronter la réserve Dunkerquoise, les Franciliens auraient pu se rapprocher un peu plus du titre mais la bande à Lobry en a décidé autrement. Après un premier round d’observation, ce sont les visiteurs qui parviennent à prendre l’avantage mais un retour fracassant de l’USDK en fin de période n’annonçait rien de bon (13-16 puis 17-16). Dunkerque revient sur le terrain avec autant d’élan et relègue son adverse à 4 unités (23-19). Les locaux parviendront à garder cette avance jusqu’aux derniers instants. Deux buts de Marion et Vaudeleau réduiront l’écart mais ce ne sera pas assez pour empêcher les Nordistes sur une troisième victoire consécutive qui les propulse à la 4ème place et valide officiellement leur maintien en N2.

ASSOA Handball 36 – 36 Mélantois
Les Jaguars pourront se mordre les doigts pourtant c’est bien le Mélantois qui fait le premier break. Il faudra attendre le quart d’heure de jeu pour voir l’ASSOA recoller au score. Les deux équipes se rendent coup pour coup et sur un ultime arrêt de Dominique, Saint-Ouen rentre au vestiaire en menant par le plus petit écart. La deuxième mi-temps est hyper disputée et alors que les locaux se dirigent tout droit vers une victoire (35-32, 55′), Ronchin jette toutes ses armes dans la bataille pour revenir au score et malgré les 12 buts de Florent Zaïre, les visiteurs arrachent le match nul dans les dernières secondes.

US Lagny Montevrain HB 35 – 34 HBCM St-Pol
Malgré un avenir déjà scellé, Lagny s’impose face à St Pol, toujours en lice pour le maintien. Après une première mi-temps de folie de la part des visiteurs et d’un Alan Mohamed des grands soirs, on se disait que les Latignassiens n’allaient pas donner cher de leur peau (10-18, mi-temps). Un match n’est terminé qu’après le coup de sifflet final et les Maritimes s’en rappelleront. Le second acte des locaux est juste exceptionnel. Les Verts ne trouvent plus aucune solution et à la 48è voilà les Jaunes et Noirs qui recollent au score ! Et tandis que les St Polois avaient un petit but d’avance à 1’30 de la fin, Cochet égalise puis Rambure (10 buts) offre la victoire aux siens. Avec une telle combativité, on regrettera la pénalité de 7 points en début de saison qui empêche les joueurs de Fabien Boisson de se battre pour le maintien dans ce sprint final.

Cédric Rambure, auteur de 10 buts, a grandement participé à la remontada de son équipe (crédit photo : US Lagny Montevrain)

Compiègne HBC 25 – 32 Lille Métropole HBVA
Comme la semaine dernière, Compiègne aura trop pêché offensivement pour espérer un meilleur résultat. Pourtant le gardien local, Somai, a brillé avec pas moins de 20 arrêts. Mais les hommes des frères Letort n’auront jamais trouvé le moyen de concrétiser leurs attaques et courent après le score toute la partie. En face, Julien Gardenat a aussi livré une excellente prestation (17 arrêts). Couplé aux 10 buts de Kachroum, Lille s’extirpe d’une situation délicate et reprend 3 points d’avance sur le premier relégable, son adversaire du soir.

Stade Valeriquais HB 33 – 28 Tremblay en France HB²
Plus tôt, Savigny est allé perdre à Dunkerque donc la victoire était obligatoire pour la Young Army pour revenir à égalité avec le leader mais les spectateurs de Nallet ont assisté au plus beau match de leur équipe depuis plusieurs mois. Le match est très disputé mais l’énorme pression défensive des locaux fait douter Tremblay. Deneuve égalise juste avant la pause et au retour des vestiaires, les joueurs de Franck Arbonville sont bien décidés à ne rien lâcher. Après un but de Christophe Deshayes, le SV compte quatre buts d’avance et le spectacle ne s’arrêtera pas là. Malgré un timide retour des visiteurs, très bien géré par St-Valery, Keita et ses coéquipiers remettent le pied sur l’accélérateur. Les Tremblaysiens ne s’en remettront pas et laissent filer la victoire à l’équipe la plus méritante de cette soirée.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top