Tout se jouera dans deux semaines !

Credit Photos : Marilyne Varnier

Livry Gargan aura son destin entre ses mains contre Lure Villers pour monter en Nationale 1. Derrière, Ivry et Mulhouse/Rixheim se tiennent à l’affût. Semur en Auxois a pris une très grosse option aussi sur le maintien après son succès contre Molsheim, rien n’est joué officiellement dans cette Poule mais on est quand même pas loin du dénouement.

Sélestat² – Metz 30 – 27

Sélestat continue d’engranger les points sur ces derniers matchs et finit donc derrière le quatuor de tête. Cette rencontre nous offrait un duel de grands gardiens avec Balmy opposé à Kriszt. Ce sera bien l’alsacien qui finira vainqueur répondant aux multiples assauts de la base arrière messine. Metz avait l’occasion de repartir avec un score plus flatteur en menant encore à 8′ du terme. Malgré les multiples sanctions disciplinaires, Sélestat va résister et prendre les devants. En ne réussissant pas à exploiter ses supériorités, Metz s’est tiré une balle dans le pied et repart bredouille de son déplacement alsacien.

HBC Semur-en-Auxois – Molsheim 36 – 35

Quel succès pour Semur en Auxois ! Il semblerait que les coéquipiers de Blagonadezhdin aient plus d’un pied en Nationale 2. Cette victoire face à Molsheim aura été une démonstration malgré l’absence de Diarra. Alors que la gestion des temps faibles laissait à désirer par moment, cette fois-ci, Semur a parfaitement assuré (14-9 puis 19-18, 28-22 puis 31-30) Il ne fallait pas être cardiaque dans les tribunes franc comtoises. En supériorité dans les deux dernières minutes, Molsheim a malgré cela encaissé deux buts avec pour conséquence une nouvelle défaite. C’est LA grosse opération de la journée pour Semur en Auxois qui file droit vers le maintien*.

St Brice Courcelles – US Ivry² 31 – 32

Ivry se déplaçait à St Brice, toujours dans l’espoir de rattraper Livry Gargan en case de résultat favorable. Sans grande surprise, le match aura été d’un très bon niveau et surtout très serré. Cochery avait l’épaule chaude ce Samedi alors qu’en face, il manquait Staigre pour gérer avec Rollinger l’axe central. Les garçons d’Emmanuel Dott auraient pu se faciliter la tâche s’ils n’avaient pas eu autant de coups de mou (3-8 puis 11-9, 22-28 puis 29-30). Minel, en forme ce Samedi, sera celui qui délivrera les siens avant que Lemaire ne sauve l’honneur. Tout se jouera donc dans deux semaines pour les ivryéens.

Cernay/Wattwiller – HBC Livry Gargan 26 – 34

C’est fini pour Cernay/Wattwiller après cette défaite à Domicile contre Livry Gargan. La marche était trop haute et les joueurs de William Holder se dirigent droit vers la Nationale 1. Kolonics sortait pourtant un match costaud, mais en face Pitocco, Pies et Salome étaient trop en réussite et amenaient le danger partout. Les alsaciens auront tenu une mi-temps (14-16) avant de prendre l’eau à l’entame de la seconde période. Le maintien est donc impossible pour les coéquipiers de Dentz qui auront trop cravaché après un début de saison catastrophique. Rendez-vous à Livry Gargan pour connaître peut être le champion de la Poule 4.

Credit Photos : Tophdevillers

Villers – Plobsheim 32 – 29

Villers a fini sur une bonne note cette dernière journée à Domicile. Face à Plobsheim, il est toujours compliqué d’appréhender la rencontre. Avec une table de marque très bien répartie, Olivier Gueusquin a pu compter sur chacun pour offrir une dernière victoire au public lorrain. Blond a retrouvé son efficacité tandis que Potteau sortait les arrêts quand il fallait. Le POC n’aura finalement mené que deux minutes dans ce match et voit son adversaire du jour grimper au classement.

HBC Lure Villers – ASPTT Mulhouse/Rixheim 25 – 28

Mulhouse/Rixheim s’est sorti du piège de Lure Villers. Il est jamais simple de jouer chez la troupe de Romain et les alsaciens ont pu le confirmer. Les tauliers ont pris leur responsabilité avec 5 joueurs à plus de 4 buts chez Mulhouse. C’est dans les vingts dernières minutes que le match s’est joué alors que les deux équipes étaient à égalité (18-18). Frey commencera à être chaud répondant à son homologue Lafficher. Le 4-0 qu’infligeront les alsaciens mettra fin au suspens (21-26) et Mulhouse/Rixheim rentre avec l’espoir d’un faux pas de Livry Gargan** dans 10 jours. Pour Villersexel, le week-end fut long avec la victoire de leur concurrent Semur en Auxois.

*En cas d’égalité entre Semur en Auxois et Lure Villers : Lure Villers descendra

**En cas d’égalité entre les trois équipes : Livry Gargan montera
En cas d’égalité entre Mulhouse/Rixheim et Ivry : Ivry montera
En cas d’égalité entre Mulhouse/Rixheim et Livry Gargan : Livry Gargan montera
En cas d’égalité entre Ivry et Livry Gargan : Ivry montera

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr
Top