Plobsheim s’offre les Bricos !

Crédit Photos : Fabien Jordhery

Livry Gargan continue sa folle série en haut du tableau et se rapproche de la montée. Molsheim s’est rassuré en l’emportant à Metz tandis que Plobsheim s’offre le luxe de battre St Brice Courcelles. Statu-co en bas du classement avec une issue bien compliquée à pronostiquer.

US Ivry² – HBC Lure Villers 27 – 23

Ivry a su se sortir du piège de Lure Villers. Se présentant sans Mohamed ni Joseph, Emmanuel Dott a pu compter sur Cochery et Petit, 13 buts à eux deux. Villersexel n’aura jamais abdiqué mais trop léger en rotation face à la réserve ivryenne, ils ont dû rendre les armes dans les 10 dernières minutes. Gaulard a encore une fois fait le boulot dans ses buts mais en face, Kouassi et Bernard lui ont rendu la pareille. La tâche sera compliquée pour Lure Villers qui ne possède pas de goal average particulier à son avantage face à ses concurrents directs. Anecdote plus ou moins marrante mais ils disposent de cet avantage sur Ivry qu’ils avaient battu de 7 pions au match aller. Tout reste jouable pour Ivry également qui ne perd pas espoir de prendre la première place.

HBC Livry Gargan – Sélestat² 29 – 27

Déjà vainqueur de Mulhouse/Rixheim la semaine passée, Sélestat se voyait bien faire la même chez Livry Gargan. La différence est que les protégés de William Holder sont en mission depuis Janvier et sont totalement impliqués dans leur quête de la première place, en témoigne la feuille de match bien garnie par les dyonisiens. Les alsaciens auront tenu en première période avant de se voir infliger un 4-0 en milieu de deuxième mi-temps (22-20 puis 26-20). Un ultime run dans les cinq dernières minutes ne suffira pas, Livry Gargan a décidé de ne plus lâcher ces matchs-là. Plus que deux rencontres et la montée sera validée !

Villers – HBC Semur-en-Auxois 31 – 22

Villers accueillait Semur-en-Auxois qui sortait d’un bon nul face à Metz. Encore une équipe lorraine pour eux mais pas la même tournure, c’est certain. Rapidement distancés, les coéquipiers de Diarra ont au fil du match perdu pied sans jamais donner l’impression de pouvoir revenir dans la partie, si ce n’est vers la 45ème minute. Sauf que derrière, les joueurs d’Olivier Gueusquin vont mettre un 6-0 pour clore gentiment les débats et offrir une bonne victoire à leur public. A noter la jolie performance des deux gardiens Lepee et Potteau.

Crédit Photos : Guénaelle Marter

Metz – Molsheim 24 – 26

Qu’elle fait du bien celle-là pour Molsheim qui venait de se tartiner tous les poids lourds de la Poule. Dans un match très défensif, les alsaciens ont réussi à trouver la clé pour l’emporter, bien aidé par Zens, toujours aussi efficace à travers et Hatmi. Les Bettenfeld et D’Hondt seront les seuls à tirer leur épingle du jeu face à la grosse performance de Distel. Pour ce qui est du déroulement de la partie, les messins auront mené 35 minutes avant de voir Molsheim prendre le leadership et surtout créer l’écart que les hommes de David Motyka n’ont pas réussi à créer plus tôt dans la rencontre. D’Hondt va prendre feu en fin de match avec trois buts, ramenant les siens à une unité mais un 7m de Zens clôturera les débats et voilà une victoire bienvenue pour les joueurs de Rachid Bouazza.

Plobsheim – St Brice Courcelles 33 – 30

Après tant de matchs sans défaite, St Brice Courcelles a finalement lâché avant la fin du championnat. Irrégulier cette saison, Plobsheim s’est tout de même offert le prestige de battre l’une des grosses cylindrés de cette phase retour. Pourtant, les choses avaient bien commencé pour les Bricos menant de quatre unités dans le premier quart d’heure. Plobsheim imposera ensuite un tout autre rythme explosant St Brice avec un 10-3. Comme l’a précisé Stéphane Pellan, alors que son équipe revenait, elle perdra Staigre, élément essentiel du système défensif mais aussi de la base arrière. Jamais, ils ne réussiront à revenir malgré Mayeur, encore une fois chaud dans les cages. Sans Mey, les alsaciens s’en sont remis à Griesmar et François Marie pour l ’emporter.

ASPTT Mulhouse/Rixheim – Cernay/Wattwiller 37 – 29

Dans ce derby alsacien déséquilibré sur le papier, Cernay Wattwiller a tenu la dragée haute à son voisin pendant une mi-temps. L’expérience et le talent de Mulhouse/Rixheim ont posé bien des problèmes à Milorad Davidovic. Dentz et Goudou ont encore une fois été les hommes forts de Cernay/Wattwiller alors que Frid soignait ses statistiques avec 13 buts. De plus, Piningre a pu enfin être parfaitement servi par sa base arrière, ce qui n’aura pas été le cas durant la saison. Les trois points sont là pour Mulhouse/Rixheim qui espère maintenant que Livry Gargan aura un faux pas. Cernay/Wattwiller, quant à lui, n’est pas pas verni avec un match contre le leader francilien la semaine prochaine.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr
Top