Poule 6

Un nouveau stratège à Teyran !

Crédit Photos : Willy Vaudran

D’abord relégué sportivement après une première saison compliquée en Nationale 2 dû à de nombreux pépins physiques, Teyran a pu finalement rester suite à la crise sanitaire que nous connaissons depuis plusieurs mois. Cependant, c’est un nouveau visage qui se trouvera sur le banc héraultais en Août avec l’arrivée de Thomas Boisteau en provenance de la N2 Féminine d’Epinal.

Nous sommes partis à sa rencontre pour en savoir plus sur son parcours et surtout les attentes autour du HBC Teyran qui a l’occasion de se refaire.

N2 Handball FR : Avant de démarrer, peux-tu nous rappeler ton parcours handballistique ?

Thomas Boisteau : Concernant mon parcours, j’ai débuté le Handball à 6 ans. Mon papa entraînait le club à 2 pas de la maison et je suis tombé dedans ! Arrivé à mes 16 ans, j’ai voulu faire des études dans le monde du sport et je suis entré en BPJEPS APT à Saint Germain en Laye pour me former à être éducateur sportif. J’ai donc commencé (en 2010) à entraîner des -13 ans dans le club de mon papa, dont j’étais l’employé durant mon contrat d’apprentissage.

La même année, je suis parti au club du Chesnay pour jouer en -18 ans championnat de France, puis en Nationale 3 et 2 avant d’arrêter pour le travail. A la fin de mes études, je suis devenu agent de développement du club du Pecq où j’ai pu commencer à entraîner en catégorie seniors, des filles de niveau régional.

Par la suite, j’ai été sollicité par le club de Poissy pour reprendre un projet de reconstruction d’un groupe de niveau régional en -18 filles.
J’y suis allé, et en 2 ans nous avons été vice champion d’élite Ile de France, puis nous avons évolué en championnat de France l’année d’après.

Enfin, j’ai quitté l’Ile de France pour prendre le poste de CTF du Comité des Vosges et je suis parallèlement devenu entraîneur de l’équipe de N2 d’Epinal, et adjoint de la N1.

N2 Handball FR : Tu étais donc à la fois entraineur principal des filles de N2 et adjoint de la N1 à Epinal ?

Thomas Boisteau : Oui j’étais entraîneur principal N2 et adjoint N1 tout à fait ! J’ai souhaité quitter les Vosges. Le travail là bas n’a pas été facile. Ce territoire regorge de réelles opportunités mais le comité a du mal à se développer et à tendre vers une évolution pérenne. Je ne jette pas la pierre à mes anciens supérieurs, ce sont des bénévoles ! Mais parfois ils sont indisponibles, absents ou au travail, et dans l’immédiateté de mon boulot, c’était très inconfortable.

N2 Handball FR : Comment s’est fait ton transfert à Teyran ? C’est toi qui avais la volonté de quitter les Vosges ou les héraultais qui sont venus taper à ta porte ?

Thomas Boisteau : Les deux comme j’ai pu l’expliquer. J’ai postulé à une annonce du club de Teyran. Je savais ce que je voulais, et eux aussi.
Tout a été clair, sans langue de bois et nous avons abordé tous les sujets. Sur le positif, mais également le négatif. J’ai beaucoup apprécié le contact avec le Président du club.
Quelques coups de fil plus tard, nous avons décidé de travailler ensemble car nous étions sur la même longueur d’ondes.

N2 Handball FR : La situation pour Teyran n’est pas évidente, à première vue, après une saison compliquée avec des joueurs majeurs blessés et une dernière place. Le repêchage permet finalement de rester mais dans quel état d’esprit est le club pour le moment face à cette situation inédite ?

Thomas Boisteau : La situation est délicate et c’était un point important dans les discussions qui ont précédées mon arrivée. Il y avait des blessures, un enchaînement de défaites et une dernière place synonyme de relégation. Le club a finalement été repêché et il s’agissait de savoir ce qui avait manqué pour pouvoir éviter de rencontrer les mêmes problèmes.

Il était primordial d’avoir une paire de gardien pouvant faire basculer un match, et permettant également une concurrence entre eux. D’autre part, compléter le collectif par des joueurs de qualité et avec l’expérience du niveau national. Enfin, au moins un arrière capable de prendre des tirs lointains.

Sans compter que certains blessés vont pouvoir être opérationnels dès le mois d’août. Il n’y a plus qu’à faire entrer le projet de jeu et fédérer un projet commun, et nous partirons en quête du maintien qui, actuellement, est dans toutes les têtes.

N2 Handball FR : Justement, concernant l’effectif, la base a été retenue comme Grébille, Dornois ou Mazeran ? L’équipe connait déjà des arrivées officielles ?

Thomas Boisteau : Benjamin Dornois nous quitte pour des raisons professionnelles.
Grebille et Mazeran seront bel et bien présents cette saison. Nous avons des arrivées officielles avec David Rambaud dans les buts et trois en provenance de Lattes avec Bastien Isnar, Arthur Dol et Antonin Seghir.

N2 Handball FR : Tu nous parlais de projet de jeu, vers quelle philosophie de jeu voudrais-tu emmener ton nouveau groupe ?

Thomas Boisteau : Ma philosophie se porte sur la dépossession : comment déposséder, et quand on a la balle, ne pas la jeter trop rapidement sans réfléchir. Et surtout, que se passe-t-il une fois la balle récupérée ou perdue ! Je veux définir le rôle de chacun.

D’abord une défense agressive et dans la recherche d’étouffer l’attaque, pour ensuite se projeter rapidement. Pour le reste, un minimum de 2 enclenchements par dispositif défensif, pour répondre au mieux aux besoins collectifs de l’équipe et éviter d’improviser en cas d’adaptation tactique de nos adversaires.

N2 Handball FR : Pour en revenir à la Poule 6, une des plus dures de Nationale 2, l’objectif sera, on imagine, de valider au plus tôt le maintien ?

Thomas Boisteau : Parfaitement, non seulement la poule est relevée mais cette équipe était sportivement reléguée, donc le maintien est prioritaire, et comme vous le dites, le plus tôt sera le mieux !

N2 Handball FR : Quel est le menu cet été pour ton groupe ? Reprise prévue début Août ?

Thomas Boisteau : Reprise le 11 août ! Du physique, le club a la chance de compter dans ses rangs un jeune préparateur physique dévoué et compétent ! Le handball va venir progressivement prendre de la place dans les séances en passant par de la préparation intégrée à la pratique. Quelques amicaux, et des activités de cohésion pour former ce « nouveau » groupe.

N2 Handball FR : Merci beaucoup pour ta disponibilité Thomas et bon repos avant la grande ligne droite qui nous attend dans quelques semaines !

Thomas Boisteau : Merci à toi et au staff du site d’avoir pris du temps pour moi. Ce que vous faites avec le site N2 Handball FR, c’est très valorisant pour le secteur amateur et les acteurs « de l’ombre » ! Et merci encore pour l’intérêt que tu as porté pour le club de teyran et pour moi

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top