Poule 1

1 jour – 1 club – ETEC

Crédit Photos : Kristo Sports

Grosse écurie de cette Poule 1, les Charentais de l’ETEC Handball auront effectué une saison plutôt bonne et terminent à la 4ème place du classement. Certes, l’objectif de jouer les premiers rôles dans ce Championnat n’aura pas été tout le temps le cas mais les hommes de Cyrille Gauthier et Baptiste Faucher auront fait une très bonne année 2020 avec 3 victoires sur 4 matchs (défaite à Bègles d’un but le 1er Mars dernier).

Le début de saison n’aura lui, de son côté, pas bien débuté avec un déplacement chez les Girondins, équipe promue en N2. L’Entente concédait sa première défaite de la saison dès la première journée (27-25). Il fallait donc se rattraper très rapidement avec la réception de l’AS L’Union dès le week-end suivant. Chose amplement faite puisque la victoire reviendra aux locaux assez facilement sans trop forcer, 38 à 31. Nouveau succès lors de la J3, toujours à domicile dans l’antre du gymnase municipal de la Rochefoucauld avec la victoire contre l’ASPOM Bègles.

Malheureusement, cette série de deux victoires consécutives prend fin lors du déplacement à Rodez. Un match compliqué mais très offensif (défaite 38-33).

C’est un bilan très mitigé et irrégulier qui mène les Charentais à la trêve hivernale. Capable du très bon comme du pire avec des victoires contre Billère et Libourne et des défaites à domicile contre Bruges Lormont et à Tardets, les bleus et verts savent qu’il faudra montrer un autre visage sur la seconde partie de saison s’ils veulent garder l’ambition de jouer les premiers rôles.

Dès la reprise du Championnat le 25 janvier 2020, l’ETEC se reprend et l’emporte sur ses terres contre la lanterne rouge, Objat où tout le monde aura pu participer à la fête. La semaine d’après, les Girondins pointaient le bout de leur nez à la Rochefoucauld et c’est avec un esprit revanchard que Sacha Mantz et ses partenaires recevaient L’Union pour le 1er match de la phase retour. Avec un Dorian Signoret des grands soirs, l’ETEC l’emporte avec la manière et fait tomber les Bordelais. Un match dont on pourra parler de  »référent » (32-23).

Début février, c’est un déplacement compliqué qui se projetait dans la banlieue Toulousaine du côte de l’AS L’Union, une formation qui joue son maintien. Pour cause, il n’est jamais facile de jouer face à une équipe dans ces conditions mais une fois de plus, le travail est fait et le résultat est là avec une toute petite victoire (26-25).

Le dernier match de cette courte saison aura envoyé l’ETEC encore une fois en Gironde du côté de l’ASPOM Bègles. Un match très accroché mais qui ne se conclut pas par une victoire. Défaite sur le score de 33-32.

L’Entente termine donc l’exercice 2019-2020 par une défaite mais aurait certainement poursuivi sur sa bonne lancée de 2020.

Sacha Mantz va faire dans quelques semaines ses valises et prendre son envol en direction du Centre de Formation de Chambéry. Il revient sur cette saison à notre micro :

« Avec l’objectif de terminer dans le haut du tableau, il est vrai que les événements actuels ne nous ont pas aidé. On peut retenir plusieurs matchs auxquels nous sommes « passés à côté » qui fait que nous pouvons regretter cette 4eme place. Je pense notamment à la rencontre face à Bègles chez eux. Nous aurions vraiment pu faire mieux sur de nombreux points comme la rigueur et l’assiduité sur le long terme. De plus nous avons rencontré des difficultés au sein du groupe qui nous a sûrement porté défaut et impacté les résultats. Cependant on garde de bonnes performances en tête, comme références, sur lesquelles nous devions nous appuyer pour préparer les futures rencontres. D’un point de vue plus personnel, je garde en tête ma première expérience avec les seniors, bien que je n’ai pas pu m’y exprimer autant que je l’aurai souhaité, j’ai appris énormément de choses qui m’ont permis de progresser. Je me servirais de cette expérience acquise pour la suite et pour continuer d’évoluer ».


Meilleur marqueur : Guillermo Ros Arribas, 82 buts

Meilleur marqueur sur un match : Aubin Bernier, 13 buts, contre ASPOM Bègles (J14)

Plus gros nombre de tirs arrêtés : Dorian Signoret, 149 arrêts

Plus gros nombre de tirs arrêtés sur un match : Dorian Signoret, 21 arrêts contre AS L’Union (J13)

Joueur le plus sanctionné : Folly Kpodar, 3 CJ + 8 exclusions

Plus gros match offensif : 40 buts à Libourne (J10)

Moins bon match offensif : 25 buts aux Girondins (J1)

Plus gros match défensif : 24 buts face à ASPOM (J3)

Moins bon match défensif : 38 buts à Rodez (J4)

Meilleure série de la saison : 4 victoires (J10 – J13)

Pire série de la saison : 2 défaites (J8 – J9)

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top