Asnières et Draguignan continuent de faire des misères aux Nationales 2 !

Ce week-end, ce n’était pas les vacances pour tout le monde. Un paquet de clubs de Nationale 2 était sur les terrains et on va voir tout ça maintenant.

Le ROC Aveyron avait l’opportunité de retrouver un peu de confiance ce week-end face à Saint Flour et ce fut encore une fois un échec. Malgré Simon (8 buts), plus efficace que lors des précédents matchs, les hommes de Julien Demetz auront subis la loi des auvergnats dans les 10 dernières minutes. On reste dans le Sud Ouest avec Asson qui recevait l’AS Union. Ce que l’on peut dire c’est que les toulousains avaient fait une croix sur leur qualification prenant 17 pions par la bande de Montoya (8 buts) très en vu sur ce match. L’aventure continue donc pour eux et toute victoire est bonne à prendre.

Asnières continue son chantier contre les Nationales 2 !

SaintNazaire avait besoin de se reprendre après la déculottée reçu à la CJB. C’est donc Poitiers qui en a fait les frais. Guignier a été monstrueux à 7m et la paire LeconteReuille a fait le boulot avec 17 arrêts pour limiter le chantier de Sall (12 buts) en attaque. Asnières-Colombes avait déjà fait des misères avec l’élimination successives de deux N2 et cela continue avec Oissel Rouen qui n’en finit plus de perdre. Match maitrisé en seconde mi-temps notamment pour les pensionnaires de N3 et on se demande qui sera leur prochaine victime.

On repasse aux duels de Nationale 2 et Hennebont-Lochrist qui voyait arriver Bouguenais reboosté ces temps-ci. Et bien, ça continue pour les Tigres. Lhommède (11 buts) et Lahaye (8 buts) chauds patate en attaque, Hennebont prend encore une fois l’eau en défense avec 37 buts encaissés et voit donc son parcours se terminer ainsi. Derby nordique avec Lille qui se déplaçait au Mélantois.  Le trio DeplanqueLoquetHermann, 28 buts à eux trois ont manqué d’un rien la qualification, la faute à Demeyer (10 buts) et Pénin (12 buts) et à une séance de tir au but cruelle. Menant de 4 buts à 4 minutes de la fin, le Mélantois a vu les Lillois revenir de nul part et choper la qualification pour le prochain tour.

Serris Val dEurope n’est pas tombé dans le piège face au FB2M et peuvent dire merci à De Jesus (20 arrêts) dans ses buts puis Anicet (8 buts) et Peigue (9 buts) . Rapidement devant, les hommes de Sébastien Delettre ont pu gérer tranquillement sans trop se dépenser. Duel très intéressant issu de deux poules différentes avec Marsannay qui recevait Livry Gargan, rassuré depuis le week-end dernier. Ils peuvent toujours l’être après cette victoire en terre bourguignonne où Moreno (7 buts) a pu retrouver son jeu mais aussi une paire de gardiens EspositoHerrmann (15 arrêts à eux deux) complémentaire et efficace. Dans le créneau « La Coupe n’est pas notre priorité » et on peut les comprendre, Compiègne n’a pas fait semblant avec leur défaite reçue au Stade de Vanves, équipe de N3. En difficulté en Championnat, ce week-end ne faisait pas parti des objectifs de la saison, on l’aura compris.

Metz se rassure en Coupe de France

A l’inverse, Molsheim et Metz se sont livrés une belle bataille dans un match où les deux équipes avaient tout à gagner. Continuer la série pour l’un et reprendre un peu de confiance pour l’autre. A ce jeu-là, ce sont les lorrains qui ont gagné avec un joli Marotta (11 buts), efficace aux 7m. Elle fait sans aucun doute du bien au moral des hommes de David Motyka. On reste dans les matchs très intéressants, celui opposant Vesoul à l’ASPTT Mulhouse/Rixheim. Les deux en avaient besoin pour se remettre dedans et ce sont les alsaciens qui récupèrent leur ticket pour le prochain tour avec Lehmann (16 arrêts) en feu dans ses buts. La série de défaites continuent donc pour les coéquipiers de Fix (7 buts), il faudra vite se reprendre en Championnat.

Petit sketch de Coupe de France dans le derby lyonnais. Entre Lyon Caluire se présentant sans 4 joueurs de son 7 majeur et Vénissieux amputé de plusieurs joueurs, blessés, avec 10 mecs seulement sur la feuille, ce sont les hommes d’Olivier Odisio qui repartent avec la victoire. Pourtant mal en point à la mi-temps, les coéquipiers de Berchoux (8 buts) ont infligé un +12 sur la deuxième période pour l’emporter facilement. Ce qu’on peut retenir de cette rencontre,  c’est que la Coupe n’est visiblement pas l’objectif des deux équipes même si la victoire fait clairement du bien au moral de Vénissieux à n’en pas douter.

On est pas habitué à ça avec Villefranche sur Saône mais nous avons assisté à un match avec deux équipes à moins de 30 buts. En effet, les caladois recevaient Chalon sur Saône et leur handball old school basé sur une bonne défense et un jeu posé. Pourtant devant, les minots ont subis la lois en deuxième mi-temps des bourguignons venus avec une vraie motivation de repartir avec leur billet pour le prochain tour. C’est chose faite avec quelques frayeurs en fin de partie. Bourgoin se déplaçait à Loriol et n’aura pas été bien serein, de quoi laisser penser que les isérois aiment se faire peur en cette nouvelle saison. Mené à 6 minutes de la fin, ils s’en sont remis à leur gardien Bengrine et SermetBellet, auteur de 4 buts dans le money time pour sortir du piège.

Draguignan se fait donc un plaisir de manger de la N2 à chaque tour. La Crau se présentait sans son capitaine Guilloteau et termine sa route en N3 chez les varois. Pourtant largement devant à la mi-temps (12-18), le revirement au score peut laisser à désirer. On termine cette session Coupe avec le gros choc entre Antibes et Ajaccio. Les Titans ont donc continué sur leur lancée avec un excellent Denat (8 buts) sur son côté droit et Ajaccio voit donc son aventure se terminer même si, clairement, les corses n’en faisaient pas une priorité. Pour la troupe d’Olivier Inghilleri, c’est l’occasion de continuer la série de victoire et de voir peut être se profiler une équipe de Nationale 1 pour se tester.

Comme on vient de vous le faire comprendre, le prochain tour, nous accueillerons les équipes de Nationale 1, alors messieurs faites honneur à notre Nationale 2 et offrez nous de magnifiques duels !

Credit Photos : Page Facebook Lille Métropole HBCV

ROC Aveyron 29 – 32 Saint Flour
Asson Sports 39 – 22 AS L’Union
Saint Nazaire Handball 34 – 28 Grand Poitiers 86
Entente Asnières-Colombes-Clichy (N3) 27 – 26 Oissel Rouen
Hennebont-Lochrist 26 – 37 CJ Bouguenais
Mélantois HB 40 – 42 Lille Métropole HBCV 
FB2M Handball (N3) 28 – 36 HBC Serris Val d’Europe
CL Marsannay 28 – 29 HBC Livry Gargan
Stade de Vanves (N3) 34 – 23 Compiègne HBC
Molsheim 29 – 33 Metz Handball
CS Vesoul 25 – 28 ASPTT Mulhouse/Rixheim
Vénissieux Handball 32 – 26 AS Lyon Caluire HB
Villefranche HB 26 – 27 ASHBC Chalon-sur-Saone
HBC Loriol (N3) 29 – 33 Bourgoin Jallieu HB
Draguignan Var HB (N3) 32 – 28 US Crauroise HB
Antibes HB 32 – 29 GFCA Handball

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top