Beaune gagnant mais pas rassurant

Crédit photo : Fabrice Balest

Personne ne semble pouvoir arrêter Lyon Caluire victorieux aisément de la réserve du DMH. Saint-Flour ne cesse d’impressionner. En roue libre depuis 1 mois, les Sanflorains sont on fire et semblent inarrêtables dans cette deuxième partie de saison.

CS Vesulien Haute Saône 31 – 31 Villefranche Beaujolais HB
Villefranche était en déplacement chez son concurrent direct au maintien. Ce match aurait pu relancer Vesoul mais les hommes de Gérald Vincent n’ont rien lâché. Ce sont bien les locaux qui prennent le dessus lors de la première mi-temps. Oscillant avec une avance entre deux et trois buts, les joueurs de Douta Seck retournent au vestiaire en ne menant que 15 à 14 après un dernier but de Corentin Prioux. Les jeunes Caladois reviennent sur le parquet avec d’autres intentions. Avec une efficacité retrouvée, ils parviennent à prendre la tête (21-24 puis 23-27). Revenus à égalités après un temps-mort, les Francs-Comtois se dirigent vers la victoire mais à quinze secondes de la fin, Yann Ducrozet arrache le nul et permet à son équipe de continuer à croire au maintien.

Beaune HB 24 – 18 HBC Cournon d’Auvergne
Que ce fut long pour les Auvergnats. Beaune démarrant pied au plancher (3-0), Kelantima et ses coéquipiers réussissent à revenir dans la partie puis les nombreuses pertes de balles et tirs ratés ont enrayé la machine. Le BHB, s’appuyant sur un bon François Mai, n’encaisse que 9 buts lors du premier acte et l’écart est fait (14-9). La qualité de jeu était toujours absente en deuxième mi-temps. Malgré les tentatives de recadrage de la part des coachs, seuls les gardiens Mai et Karoubi faisaient réagir le public. Cournon a tenté d’inquiéter son adversaire (17-16) mais un dernier coup d’accélérateur des hommes de Maxime Lesserre leur ont permis de reprendre difficilement leur avance. Un match à oublier pour les deux effectifs qui auront fort à faire lors de la prochaine journée.

ASHBC Chalon sur Saône 33 – 23 Grand Besançon Doubs Handball
Face à un adversaire plus faible, Chalon comptait sur ce match pour travailler. C’était aussi l’occasion, pour le public de la Maison des Sports, de revoir sur le terrain le capitaine de la cité de Niepce. Absent depuis la 3è journée, Audrey Col a enregistré son retour face à la réserve de son ancien club. 3-0 après six minutes de jeu puis 7-2 à la 11è, l’écart a très vite grimpé. En face, les jeunes Bisontins ont eu du mal à trouver des solutions face au rideau défensif chalonnais. Avec une avance de +11 à la mi-temps, il était important de garder du sérieux lors du second acte. « On s’est appliqué à reproduire ce qu’on avait travaillé mais les consignes données à la mi-temps n’ont pas été respectées. On devait arrêter de balancer des balles et on avait dit qu’il fallait encaisser moins de 20 buts. L’objectif n’est donc pas rempli » tient à souligner Laurent Clotaire, l’arrière Chalonnais. En face, Eric Joseph a su garder son groupe concentré à l’image d’Alex Verdot qui a marqué 2 des quatre derniers buts de son équipe (8 au total).

Lyon Caluire HB 36 – 28 Dijon Métropople HB
Caluire continue de mener sa barque tranquillement en haut du tableau. Opposés à la réserve dijonnaise, les Caluirards ont maîtrisé le match du début à la fin. S’appuyant sur une désense très dense (trop à l’image des nombreuses exclusions), les Lions ont réussi à stopper les offensives de leurs adveraires. Avec quatre buts d’avance après seulement dix minutes de jeu, les locaux ont pu gérer leur match comme ils l’entendaient. Bien aidé par sa défense, Grellier réalise une belle prestation. Les combinaisons offensives fonctionnent à merveille et Caluire remporte facilement la rencontre.

CS Bourgoin Jallieu 28 – 26 Vénissieux HB
Vénissieux est passé tout près d’une victoire en terre berjalienne mais le mental de la troupe de Grégory Bodson était meilleur. Les Ciels et Grenats démarrent tambours battant en menant rapidement 5-1. Gênés, les Rhodaniens s’en remettent à Giacomin et Alvès pour refaire leur retard et virer en tête juste avant la pause (11-13). Alors que les locaux reviennent au score après un petit quart d’heure de jeu en deuxième période, Odisio pose son temps-mort. Malheureusement cela n’aura pas suffi pour stopper la remontée du CSBJ qui reprend à son tour deux buts d’avance. Le public assiste à cinq dernières minutes de folies. Car ce sont bien les visiteurs qui sont devant à l’entame du money time mais trois buts consécutifs de Chasseboeuf, N’Guyen et Sermet-Bellet replacent Bourgoin en tête. Pour Sabou N’Diaye, c’est la solidarité qui a primé. Attention tout de même à ne pas prendre la mauvaise habitude de mal entamer les matchs.

Laurent NGuyen était intenable sur son aile droite avec 7 buts inscrits (Crédit photo : Laurent Mayet)

Saint-Flour HB 41 – 26 CL Marsannay
Depuis sa défaite lors de la reprise hivernale face à Caluire, Saint-Flour déroule. Quare matchs, quatre victoires, plus de 30 buts marqués à chaque fois. Marsannay n’a pas dérogé à la règle. Pourtant accrocheurs durant les vingt premières minutes, les Pataras ont cédé du terrain à leur adversaire et sont rentrés au vestiaire menés de seulement 3 buts (16-13). Le long déplacement et l’ambiance étouffante du Complexe Sportif ont assomé les visiteurs qui n’ont pas su repartir. Saint-Flour accélère et laisse son adversaire sur place. Tout le monde y va de son but (seul Eric Delage n’a pas marqué). Mohamed Kiour ne parvient pas à trouver la solution pour stopper les offensives et ne peut que constater les dégâts. Avec cette belle série, Saint-Flour (27 pts) remonte à la 5ème place et talonne Vénissieux (29 pts).

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top