Bouguenais et Saint Nazaire finissent en trombe cette année !

Crédit Photos : Philippe Palodieau

Sans surprise, le HBC Nantes finit l’année civile avec un joli 8/8 et ce, sans trop de difficultés. Saint-Nazaire continue sur sa lancée à l’instar de la CJ Bouguenais qui créent un premier écart. Oissel Rouen, à l’inverse, continue de sombrer et devra vite se reprendre sur 2019.

Le C’CMHB espérait bien finir l’année après quelques matchs plus que frustrants pour eux ces derniers temps. La tâche n’était pas des plus simples avec la réception de CessonRennes, toujours invaincus en championnat. Après un gros début de match (3-0), les minots de Yann Lemaire ont continué sur cette lancé pour rentrer aux vestiaires avec 7 buts d’avance (19-12). De retour sur les parquets, Zmuda tente de ramener ses coéquipiers dans la rencontre mais Sessou, très en forme, en décidera autrement. Son homologue droitier, Lemarie, fera également le nécessaire pour conserver un écart relativement important et y mettre la manière. On vous pose les meilleures actions de Cesson-Rennes, disponibles aussi sur leur page Facebook

On avait quitté Dreux, conquis par sa victoire contre Oissel Rouen et ce fut à quelques minutes près bis repetita face à Cherbourg ce week-end. Menant presque tout le match avec un Daniel, inspiré sur la base arrière avec 8 buts, Dreux AC a finalement lâché prise dans les cinq dernières minutes. Fouga puis Dalmont permettaient aux normands de prendre les devant obtenant par la même occasion l’exclusion de Kabasele, scellant l’issue du match. Victoire donc très précieuse pour les gamins de Julien Léonard qui peuvent finir l’année sereinement avec une bonne première entame de saison pour un promu. Dreux ne s’est pas forcément rassuré et voit un paquet d’équipes leur passer devant. 

Le HBC Nantes reçu 8/8

Nantes continue de truster toutes les victoires. Avec un début de match trop timide, Granville encaissait un 9 à 1 pour démarrer. Sous l’impulsion d’Imare et Bouvard, 8 buts chacun, les nantais conservait cette avantage tout le match et échouera de peu à la quarantaine qu’ils apprécient tant. Les coéquipiers de Griveau peuvent l’avoir mauvaise d’avoir entamer de cette manière la rencontre, la faute peut être à l’imposant Palais des Sports mis à disposition des minots du H ? La trêve devra servir pour revenir plus fort dans un peu moins de deux mois avec Bouguenais qui les attendront chez eux. 

Crédit Photos : Page Facebook Oissel Rouen Métropole Handball

Quand on parle du loup, ou plutôt du tigre. La CJ Bouguenais se déplaçait à Oissel Rouen, mal en point en championnat. Les affaires ne s’arrangent pas pour les hommes de Stéphane Moualek, malgré les très bons matchs des cadres de l’équipe. En face, il faut dire que Lhommedé était compliqué à arrêter avec 14 pions dont seulement un jet de 7m. Bouguenais se sera fait peur après une excellente première période (14-18). Les normands réussissent finalement à se remettre dedans par l’intermédiaire de Tomic, faisant même un joli break (28-25). Mais, Lhommedé, monstrueux, remettra vite les pendules à l’heure et verra Poirier achever les anciens pensionnaires de Nationale 1 avec deux buts dans le money time. 4ème victoire en 5 matchs pour les Tigres qui s’installent dans le top 4 tandis qu’Oissel Rouen fait l’inverse avec 6 défaites en 7 matchs. 

Credit Photos : Fabrice Pavanello

Saint Nazaire confirme sa place sur le podium en disposant de Caen. Indécis jusqu’à la mi-temps (20-18, le match s’est rapidement décousu à la sortie des vestiaires où les hommes d’Olivier de la Brétèche ont mis 3-0 pour enfoncer le clou. Avec une défense aux abonnés absents par moment, les jeunes Vikings ne pouvaient pas espérer mieux face à l’expérience et l’effectif ô complet de Saint Nazaire. Leconte, de son côté, aura brillé avec 17 arrêts à son compte et la feuille de match aura encore une fois été bien noircie pour ses coéquipiers avec 4 joueurs à plus de 6 buts. Maintenant, place au 32ème de finale pour eux contre la Nationale 1 de Billère, une jolie fête à prévoir à Fogel.

On termine avec Saint Malo qui se déplaçait à Kerlano où HennebontLochrist souhaitait finir l’année 2018 de la bonne manière dans son chaudron. C’est chose faite dans un match où le HLHB n’aura pas été serein du début à la fin. Encore à égalité à 10 minutes de la fin (21-21), les bleus ont pu compter sur la patte gauche d’Harmegnies et de Leroy, chaud dans ses buts, pour lâcher un 8-0 aux joueurs de Pierrick Veyrat. La sanction est lourde pour Saint Malo qui n’aura finalement lâché que dans les derniers instants et reste donc bon dernier avec une seule victoire en poche. 

Nous avons pu recueillir la réaction d’Amélie Sigwart sur ce match mais aussi à propos du début de saison délicate du HLHB :

Cela n’a pas été simple face à une équipe de Saint Malo qui elle aussi était en recherche de points. On a buté pendant 30 min sur un très bon gardien, le match s’est décanté seulement dans le dernier quart d’heure. En effet, nous avons retrouvé de l’efficacité aux tirs, et Saint Malo a à son tour été mis en échec par notre gardien de but, hauteur d’une très bonne fin de match. Cette victoire nous fait du bien à la fois moralement mais aussi sur le plan comptable.

Un début de saison compliqué en effet, il nous a fallu un peu de temps pour trouver les repères et les stratégies qui allaient nous permettre d’optimiser la place de chacun. Le point positif, ce sont les trois victoires face à des concurrents directs pour le maintien. Le bémol, les deux défaites face à Chartres et Bouguenais dans les 5 dernières minutes alors que nous avions le match en main. Mais nous sommes maintenant tournés vers l’avenir, nous tirons des enseignements de ces échecs, et nous allons profiter de la trêve pour préparer les deux matchs importants du mois de janvier face à Granville et Caen; objectif deux victoires.

C’Chartres (2)
  37 – 27
Cesson Rennes (2)
Saint Nazaire Handball
  37 – 31
Caen Handball (2)
JS Cherbourg (2)
  25 – 24Dreux AC Handball
HBC Nantes (2)  38 – 27PL Granville
Oissel Rouen Metropole
  33 – 34
CJ Bouguenais
Hennebont-Lochrist HB
  29 – 22
CJF Saint Malo HB

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top