Nantes et Cesson-Rennes s’envolent en tête !

(Crédit photo : Thomas Bacheley)

Il en fallait bien une, d’équipe qui ne pourrait pas se rendre au gymnase le week-end dernier. Il s’agit de la réserve de Cherbourg dans l’impossibilité de venir jouer son match à Chartres. On remerciera bien évidemment ces chers gilets jaunes comme on les appelle, à priori, pour le bordel foutu au sein des clubs.
Malgré tout, nous allons parler de handball et des deux réserves qui écrasent tout sur leur passage bien loin de la bataille acharnée pour la première place relégable.

On démarre donc avec Cesson-Rennes qui continue sa série d’invincibilité. Les victimes du week-end ? Les Vikings de Caen qui aura tenu la dragée haute pendant 40 minutes au dauphin des nantais. L’homme en forme, Zmuda, aura été le détonateur bien aidé par l’expérimenté Le Boulaire sur son aile. Les 13 arrêts de Taupin ne sont pas non plus à mettre aux oubliettes pour valoriser ces trois points engrangés par la réserve bretonne. Après avoir remporté le derby, il y a deux semaines, les normands n’ont pas confirmé et devront retrouvé une certaine efficacité au tir pour ne pas prendre l’eau à Saint Nazaire.

Pas de vainqueur entre Granville et Saint-Nazaire !

D’ailleurs, les hommes d’Olivier de la Brétèche se rendait à Granville, pas toujours évident à cerner en ce moment. Saint Nazaire avait décidé de veiller la nuit sur place pour éviter les déboires routiers et ce,avec une infirmerie bien remplie. Le match aura tenu ses promesses avec un Le Pelley, chaud patate au shoot (11/12 au tir). En face Guignier (11 buts) essaie de tenir tête en étant efficace à 7m. Les normands nourriront sûrement quelques regrets, menant d’un but à 20″ de la fin. Un temps mort posé par Saint Nazaire suivi d’un but de Mizouni conclura ce beau match qui satisfera tout de même les deux camps à notre avis comme l’a précisé le coach nazarien : « Dans ce contexte de weekend social, si particulier, c’est un très bon match nul obtenu après un difficile combat..On a su rester soudés malgré tous ses aléas, et ce point nous permet de conserver la 3eme place. »

Credit Photos : Hand En Beauce Photos by Olivier OSTYN

On les avait entendu ambitieux et on restait jusqu’à maintenant sur notre faim. Dreux AC s’est remis dans le droit chemin après son excellente performance face à Oissel Rouen. Avec une feuille de match bien noircie par tous les joueurs, c’est bien le collectif de Francis Tuzolana qui a répondu présent ce week-end. Avec seulement 5 joueurs qui ont marqué, on manque cruellement de profondeur du côté des anciens pensionnaires de Nationale 1. Cette belle victoire de Dreux AC leur permet donc de faire passer derrière leur adversaire direct et respirer un peu plus avant la trêve.

Peut-on se satisfaire d’une défaite de 10 buts ? Cette année dans la Poule 2, c’est un peu ce sentiment qu’ont les équipes qui rencontrent la réserve du HBC Nantes. En effet, Saint Malo, à la trajectoire diamétralement opposé aux nantais n’aura pas démérité lors de cette septième journée. Les joueurs de Pierrick Veyrat doivent attendre impatiemment la trêve pour repartir un peu plus renforcé avec une infirmerie qui se videra. Face aux Damatrin, Bouvard ou Petraud, il était bien compliqué de rivaliser. Pourtant, encore à 5 buts durant une partie du match (16-21), Saint Malo a finalement dû rendre les armes mais aura pu se préparer pour le gros match qui les attendent dans leur quête du maintien à Hennebont dans quelques jours.

Bouguenais s’en sort bien !

Quand on parle du loup, les hommes d’Amélie Sigwart se rend à Bouguenais, plutôt en forme ces derniers temps. Sacré scénario que nous ont offert Hennebont et la CJB. D’abord devant de 4 buts (16-12), les Tigres se sont relâchés et fait rattraper (24-24) avant de prendre l’eau à 5 minutes de la fin (31-35). Intraitables depuis le début de saison, les cadres de la CJB ont pris les choses en main et le Big Three, LHommède Lahaye Poirier s’est chargé de revenir au score et de s’offrir la victoire à 5″ du terme. Harmegnies et Turpin avaient pourtant tout fait pour repartir avec les trois points mais c’est encore raté pour le HLHB. Pour Bouguenais, il faudra être un brin meilleur pour aller chercher la victoire à Oissel Rouen, Dimanche.

Cesson-Rennes HB (2)
  32 – 25
Caen Handball (2)
C’CMHB (2)
/
JS Cherbourg (2)
PL Granville Handball
  29 – 29
Saint Nazaire Handball
Dreux AC Handball
  29 – 20
Oissel Rouen Métropole
CJF Saint Malo HB
  23 – 33
HBC Nantes (2)
CJ Bouguenais Handball
  37 – 36
Hennebont-Lochrist HB

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top