Bruges cède encore du terrain

Crédit photo : Kristo Sports

Le Zibéro s’en est allé ralentir les Toros qui perdent encore du terrain face à un Fénix une nouvelle fois victorieux. En revanche, dans le bas de tableau, Billère confirme une deuxième victoire de suite pour la première fois de la saison qui permet de rester à l’écart de la zone rouge même si la bataille finale s’annonce excitante.

Asson Sports 28 – 23 HBC Objat Corrèze
On n’était pas loin du match de la mort pour Asson qui se devait de remporter ce match pour garder un maximum de chances pour le maintien. Sûrement pris par l’enjeu, les Assonnais balbutient et les spectateurs n’assistent pas au plus beau match de handball mais les locaux font la course en tête sans réussir à distancer des Corréziens tenaces. En fin de première période, on assiste même à 5 minutes à sens unique. Les hommes de Franck Vignaud ne trouvent plus la mire et les visiteurs en profitent pour passer un 3-0 qui leur permet de recoller au score avaznt la mi-temps. Objat continue de tenir tête à son adversaire en seconde période. La situation se débloque enfin dans les dx dernières minutes. Asson mène 21 à 20, Gamet puis Kuhn enfoncent le clou. Le coach Objatois est contraint de poser son temps-mort mais rien n’y fait. Les Verts et Noirs continuent d’accélérer et s’imposent finalement sur le score de 28 à 23. Trois matchs encore pour se maintenir face à trois équipes du Top 5. La tâche s’annonce corsée mais les Assonnais ont déjà su créer la surprise cette saison. Pourquoi pas sur le sprint final ?

Bruges 33 HB 29 – 30 Zibéro Sports Tardets
Les Toros ont encore laissé échapper des points importants dans la course à la montée. Opposés à une équipe de Tardets sans pression, les hommes de Franck Fischerkeller ont déjoué alors qu’ils partaient favoris. Accrocheurs, les Basques étaient en tête au quart d’heure de jeu (9-11) avant que Bruges n’hausse le rythme pour reprendre l’avantage (16-13). François Plagnard (18 arrêts) écoeure les tireurs locaux et permet à son équipe de rester au contact à la pause (16-16). Au retour des vestiaires, le match est toujours disputé. Après quinze minutes, les Tardetsiens creusent l’écart (20-24) profitant des maladresses de leur adversaire. Les Brugeais sont à la peine, se heurtant à Plagnard sur chaque tentative. L’énorme match de Quéva et Biccheri (9 buts chacuns) ne suffira pas pour renverser le collectif du Zibéro.

ETEC 31 – 29 ROC Aveyron HB
Les ROCistes voulaient profiter de la méforme de son hôte pour grapiller des points dans l’optique du maintien. Le TEC démarre très mal sa rencontre multipliant les pertes de balles et les tirs ratés. Les Ruthénois en profitent pour creuser l’écart rapidement (1-3, 5′). La défense très perméable des locaux se durcit, Signoret enchaîne les parades et voilà les Charentais de retour dans la partie. Les Verts et Bleus poursuivent leurs efforts et font le break en menant 17 à 13 à la pause. En seconde période, les joueurs de Julien Demetz ne parviennent pas à mettre du rythme et les échecs au tir les oligent à courir après le score. Les exclusions de Ros Arribas et Bitonti ne changeront rien. Rodez perd une occasion de se mettre à l’abri et conserve sa place de 1er relégable à égalité de points avec la réserve Billéroise.

Billère HBPP² 25 – 24 Lormont HHG
Billère a confirmé son bon résultat en Charente avec cette victoire ô combien importante. Le début du match tourne en faveur des locaux avec un premier break après neuf minutes (5-2). Les Girondins se ressaisissent et parviennent à recoller au score. Les deux équipes se livrent à une réelle partie de Yo-yo de laquelle la réserve du BHPP sort vainqueure en menant 13-12 à la pause. Bis repetita pour la seconde période. Alors que les joueurs d’Emmanuel Aletto prennent le large (21-16), Lormont s’en remet à Poulet et Samb pour recoller une nouvelle fois. A la 53è minute, Harribey remet les deux équipes à égalité. S’en suit alors un money time de folie, aucune des 2 équipes ne souhaitant lâcher mais sur une dernière offensive, Louis Tournellec délivre les siens.

ASPOM Bègles HB 30 – 34 FENIX Toulouse HB²
Bègles aura tenu 55 minutes face au leader avant de craquer dans les derniers instants. Alors que Mongin ouvre les hostilités pour le FENIX, Delannoy l’imite aussitôt. Les deux équipes se répondent coup pour coup. L’écart ne dépasse jamais les deux buts et l’ASPOM compte bien montrer qu’ils ne sont pas impressionnés par le premier de la poule. Après 3 parades consécutives de Lenain (14 arrêts au total), Coulon offre le but du +1 juste avant la mi-temps. Le portier local poursuit son show à l’entame de la 2ème période mais Toulouse accélère et prend la tête au tableau d’affichage (15-18). Bègles reste en ambuscade mais les 5 dernières minutes seront fatales. Les joueurs de Rémy Puyau concèdent un 5-1. Les Toulousains s’imposent en patron.

AS L’Union HB 30 – 30 Grand Poitiers HB 86
Le public Unionnais a assisté à une rencontre de haut vol ! Désireux de se racheter après leur lourde défaite face à leur voisin, le FENIX, L’Union a, certainement, livré sa meilleure prestation. Les deux défenses étaient au diapason permettant d’enchaîner sur un jeu rapide grâce aux nombreuses balles récupérées. Malgré la courte avance des Griffons à la pause, le groupe de Fabien Vedel ne se laisse pas surprendre et creusera l’écart (22-17). Porté par un Joli des grands soirs, Poitiers parvient à refaire son retard et alors que les Poitevins mènent au score, un ultime pénalty de Lorgeré oblige les deux équipes à se partager les points.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top