Bruges, freiné par les Griffons, n’a plus son destin en main

Crédit photo : Philippe Mauduet

On attaque la dernière ligne droite du championnat de Nationale 2 et le sprint final s’annonce palpitant ! Avec cinq équipes en lutte pour le maintien et une bataille acharnée en haut du tableau pour la montée en N1, le moindre faux pas coûtera très cher. Retrouvez le résumé de cette 18ème journée.

Billère HBPP² 32 – 25 ETeC
La réserve Billéroise n’a pas été impresionnée d’affronter le troisième de la poule. La première mi-temps a été hyper disputée. Aucune des deux équipes ne parvient à prendre le dessus sur l’autre. Après 10 minutes de jeu, Billère creuse l’écart (7-5) mais les Charentais égalisent et passent même en tête grâce à Ros Arribas (10-11). Les locaux ne tremblent pas. Après être revenus au score, ils infligent un 3-0 qui leur permet de virer devant au tableau d’affichage juste avant la pause (15-12). Au retour des vestiaires, les jeunes d’Emmanuel Aletto comptent bien rester en lice dans la course au maintien et poursuivent leurs efforts. Le score continue de grimper (26-20), à l’image de Sacha Cohn avec un 8/8, la rencontre ne pouvait leur échapper vue la maîtrise affichée.

Fenix Toulouse HB² 38 – 30 AS L’Union HB
Coach Prisacaru attendait une réaction de ses joueurs après la défaite à Bruges lors de la dernière journée et il a été servi. Les jeunes Toulousains ont étouffé leurs voisins Unionais après une vingtaine de minutes (14-9). A la mi-temps, l’écart était même encore plus important (20-13). Le job étant fait, le Fenix a géré d’une main de maître sa deuxième période. Pour L’Union et son entraîneur, le match a été long. Manque d’application, de concentration, à aucun moment l’ASU n’a été capable de poser des problèmes à son adversaire. Le maintien acquis, Fabien Vedel espère une toute autre prestation de la part de ses joueurs pour les 4 derniers matchs. Pour Toulouse, cette victoire leur permet de reprendre la première place de la poule avec un point d’avance sur son dauphin, Bruges.

Lormont HHG 35 – 29 Asson Sports
Les Assonnais ont bataillé pour essayer de se donner de l’air sur la zone de relégation mais Lormont a maîtrisé son sujet du début à la fin. Les locaux démarrent en trombe par l’intermédiaire d’Aubard et de Poulet. La défense des Lions gêne les offensives adverses et Karim Balti et Cédric Aubard portent leur avance à 5 buts (10-5). Asson retrouve un peu de vitesse dans son jeu en fin de première mi-temps. Maxime Kuhn et Simmon Pomme réduisent l’écart et les visiteurs rentrent au vestiaire menés 17 à 15. Kuhn, encore lui, ne perd pas de temps en ce début de seconde période en marquant dès la première possession et voilà Asson à seulement un but de retard. Les joueurs de Franck Vignaud persistent dans leurs efforts et Pierre Gamet permet aux siens de prendre l’avantage (19-20). Quentin Jourdan, pose immédiatement son temps-mort afin de freiner la fougue adverse. Ses joueurs se reprennent, égalisent et Mathias Poulet profite d’une perte de balle pour reprendre 2 buts d’avance (22-20). Les minutes qui suivent auront été fatales pour les visiteurs qui buteront sur Yohann Dejean tandis que les attaques locales continuent de faire mouche. Asson repart avec une nouvelle défaite et n’a plus qu’un petit point d’avance sur le premier non relégable. Le prochain match face à Objat s’annonce capital avant les 3 dernières échéances qui semblent plus compliquées.

Yohann Dejean (14 arrêts) a, une nouvelle fois, briller dans la victoire de Lormont (crédit photo : Kristo Sports)

HBC Objat Corrèze 25 – 29 ASPOM Bègles HB
Face à un concurrent direct au maintien, il est certain que le duo Mina-Kabengele attendait un bien meilleur résultat à la maison. Pourtant cela partait bien pour Objat qui a compté jusqu’à trois buts d’avance (8-5) mais l’exclusion temporaire de Loncar permet à Bègles de reprendre la tête au tableau d’affichage et ne la lâchera plus malgré des Corréziens poussifs. Au retour des vestiaires, le HBCOC continue de mettre la pression mais les tirs ratés n’inquiètent pas leur adversaire. L’ASPOM en profite pour augmenter son avance (20-26) et valider une victoire ô combien importante dans cette dernière ligne droite. Pour Objat, l’opération maintien s’annonce rude mais tout est encore possible

Grand Poitiers HB86 31 -31 Bruges 33 HB
On vous avait prévenu que cette rencontre allait nous réserver un beau spectacle et les spectateurs de Bois d’Amour ne nous contrediront pas. Bruges, qui venait de prendre la première place après sa victoire contre le Fenix avant la trêve, ne cache pas son ambition de monter à l’échelon supérieur mais il fallait confirmer à Poitiers… Mal embarqués (4-2, 4′), les Toros reviennent au score qu’après un quart d’heure de jeu et prennent la tête grâce à Simon Queva. Les Griffons, appliqués, commettent très peu d’erreur et rallient la pause en menant d’un petit but (17-16). La seconde période repart sur un rythme toujours aussi effréné. Les deux collectifs se rendent coup pour coup mais à l’entame du money-time, ce sont bien les locaux qui sont devant (31-29). Alors que Mourioux et Biccheri sont expulsés définitivement, Bruges a recollé au score. Florent Joli, auteur d’une partie remarquable avec 10 buts, se présente aux 7 mètres pour tenter d’offrir la victoire aux siens mais une énorme parade d’Amany sauve les Toros d’une défaite même si le nul n’est pas non plus la bonne opération, le destin n’étant plus entre leurs main.

Zibéro Sports Tardets 28 – 23 ROC Aveyron HB
Soulaimana et Besset ouvrent le bal pour le ROC (0-2) mais les locaux reviennent vite au score. La première mi-temps est très disputée et aucune des deux équipes ne parvient à se détacher, le score n’excédant pas plus d’un but d’écart. C’est donc logiquement que les acteurs retournent au vestiaire sur un score de parité (13-13). Le début de la seconde période est une pâle copie de la première mais quand Tardets s’est mis à accélérer, le ROC n’a pas su réagir et laisse filer son adversaire. Julien Demetz souligne le manque de rigueur de son équipe et attend une réponse dès la prochaine journée face au TEC.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top