Bruges remonte sur le podium, Griffons reçus 5/5

Crédit photo : Christophe Biccheri, Kristo photographie

Le moindre faux pas pourra vous coûter très cher dans cette poule 1. Alors que Toulouse continue de faire le plein de points, l’ETec s’enfonce au classement. Retrouvez le résumé de cette 10ème journée.

Bruges HB 33 – 28 ETeC

L’ETEC se déplaçait chez un gros morceau de la poule. Tandis que les Toros réussissent plutôt bien leur entame de match, les chevaliers Charentais ont fait douté leurs adversaires. La disqualification d’Aurélien Gire sur un geste maladroit en contre-attaque n’a pas freiné la remontée de son équipe qui retournera au vestiaire mené d’un tout petit but (17-16). Secoué en fin de première mi-temps, Bruges revient sur le terrain en haussant le ton en reprenant rapidement trois buts d’avance (24-21). Les hommes de Vignaud ont été surpris mais s’accrochent. Les efforts ont été trop importants pour tenter de revenir au score et finissent par s’incliner de 5 buts. L’ETEC pointe désormais à la 7ème place à seulement trois points du podium.

HBC Objat Corrèze 23 – 34 Lormont HBHG

Lormont n’a pas eu a forcé face à des Sharks qui n’ont pas su confirmer leur victoire de la semaine dernière. En effet, Enzo Contiero permet à son équipe de débuter la rencontre de la meilleure des manières en inscrivant 2 buts d’entrée. Même si les locaux parviennent à égaliser (6-6 puis 7-7), les Lions continuent d’accélérer tout en muselant leurs adversaires en fin de première période. Au retour des vestiaires, le jeu d’Objat s’est effrité et il était de plus en plus difficile de trouver des solutions face à la défense adverse. Lormont poursuit son chemin avec cette 3ème victoire consécutive.

ROC Aveyron 19 – 25 AS L’Union

A l’Amphithéâtre, le public a assisté à un duel tactique et défensif. Les deux coachs avaient travaillé leur défense, l’une serrée, l’autre plus haute et très solide. C’est cette dernière qui a primé. Fabien Vedel avait vu juste en empêchant très haut le jeu ruthénois. Pourtant auteurs d’une belle prestation, les deux gardiens locaux n’ont rien pu faire face à la précision monstre des tireurs toulousains. Ayant fait la course en tête, les coéquipiers de Xavier Lorgeré prennent les trois points de la victoire et restent au contact des leaders. Malgré la défaite, les rocistes peuvent se réjouir de la défaite de leurs concurrents Objat et Billère qui leur permet de rester tout proche dans la course au maintien.

Fenix Toulouse 36 – 28 Billère HBPP

Pour Billère, la tâche s’annonçait très compliquée face aux jeunes du Fenix, leaders invaincus. La force de frappe toulousaine n’aura pas mis longtemps pour creuser l’écart mais les hommes d’Emmanuel Aletto n’auront pas été ridicules. Les Billérois ont tenté de bousculer leurs adversaires à l’image de Cohn et Hernandez (5 buts chacun). Le problème c’est qu’en face, vous devez faire face à un groupe en confiance surfant sur une dynamique instaurée depuis le mois d’Août qui leur offre une réussite insolente ! Les toulousains ont accéléré au retour des vestiaires pour se mettre en « sécurité » et pouvoir gérer cette fin de rencontre tranquillement.

Zibero Sports Tardets 24 – 27 ASPOM Bègles

2019 ne sourit toujours pas à Tardets qui s’est une nouvelle fois pris les pieds dans le tapis. Déjà défaits la semaine dernière à L’Union, cette fois c’est face à son public que les hommes de Baptiste Etchandy ont déjoué. Le début de match est très disputé et Tardets a craqué à la 27ème minute accusant un retard de 2 buts (13-11) mais c’était sans compter sur l’un des frères Khayar qui permet à son équipe de recoller (14-14). Le Zibero a complètement raté son retour des vestiaires laissant son adversaire du soir prendre le large. Malgré un timide retour lors du dernier quart d’heure, les Verts ne parviendront pas à empêcher la défaite. Pour leur coach la défaite est logique : « L’ASPOM nous a fait déjouer complètement et j’espère que cette défaite nous servira à repartir de l’avant afin d’aller chercher le maintien le plus rapidement… » car même si son équipe n’est qu’à 2 points du podium, le dernier wagon n’est pas loin. Il faudra donc se remettre rapidement au travail car Baptiste le sait, ils seront très attendus lors du déplacement à Asson.

Florent Joli, élément clé du Grand Poitiers (Crédit photo : Philippe Mauduet)

Grand Poitiers HB 27 – 21 Asson Sports

Les Griffons n’ont laissé aucune chance à Asson. En réalisant le 5 à la suite, Poitiers ne baisse pas la garde. Partis sur un rythme soutenu, les hommes de Christian Latulippe prennent rapidement les commandes de cette rencontre. Malgré quelques petites imperfections, les locaux mènent à la pause 18 à 14. Mais le public de Bois d’Amour a surtout participé à une victoire collective avec 8 buteurs différents et un rempart derrière nommé Paul Barral qui a fermé la boutique ! En revanche, pour Asson il sera primordial de rébondir dès le week-end prochain car avec ses deux défaites en ce début d’année, le premier relégable n’est qu’à deux points.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top