Les Griffons enchaînent, Toulouse a tremblé

L’heure de la reprise a sonné, on mange sa dernière part de galette et on s’installe confortablement parce que cette deuxième partie de saison s’annonce palpitante !

ETeC 32 – 33 Lormont Handball Hauts de Garonne
Ce samedi, les Charentais recevaient l’équipe de Lormont pour la 9ème journée de championnat. Pour l’équipe à domicile, ce match de reprise offrait la possibilité de remonter au classement tandis que pour les joueurs de Quentin Jourdan, une victoire s’imposait pour s’écarter du bas de tableau. Le premier quart d’heure est serré et les défenses sont dures à l’image des 7 pénaltys sifflés en moins de dix minutes. Tengatini (10 buts sur 12 tirs) permet aux lormontais de creuser un premier écart (8-10). La défense des locaux n’arrivent plus à stopper les tireurs adverses, Kpodar et Tharaud écopent tous deux d’un 2 minutes. Lormont en profite pour creuser l’écart en infligeant un 6-2 en cinq minutes. Les hommes de Faucher n’abdiquent pas et ce sont les mêmes Kpodar et Tharaud qui remettent leur équipe sur les rails. Les Lions rentrent au vestiaire avec une avance de 2 buts, 16-18. La deuxième mi-temps est tout aussi disputée mais l’ETeC ne parvient pas à recoller au score. La fin de match se tend, et alors que Tengatini & Co ne trouvent plus la mire, les coéquipiers de Ros Arribas ne parviennent pas à scorer. Raballard permet à son équipe de revenir à un but à quelques secondes de la fin mais ce sont bien les Lions qui remportent les 3 points.

Bruges 33 Handball 36 – 26 ROC Aveyron Handball
Les deux meilleurs buteurs de la poule s’affrontaient ! On allait enfin savoir qui avait la main la plus chaude entre Herrero et Simon ! Finalement, le show est venu d’ailleurs. On avait quitté le ROC qui était un peu mieux, qui avait accroché le Zibero, qui avait perdu que d’un but face au TEC mais Bruges a décidé de reprendre sa saison comme il l’avait commencée, en rouleau compresseur. En effet, les Toros comptent bien prendre le match à leur compte et impose un gros rythme dès le début. Après quelques minutes, un écart de 3 buts est créé en faveurs des rouges mais le ROC tient bon et parviendra à garder cet écart jusqu’à la mi-temps. Le ton monte encore d’un cran pour la deuxième période notamment grâce à Lucas Biccheri qui a pris feu avec ses 14 buts sur 18 tirs ! Les Rocistes ont tenté de tenir la cadence mais le jeu proposé par les hommes de Fisherkeller était trop fort pour les visiteurs. Au-delà du score fleuve, Julien Demetz a vu de bonnes choses pour la suite du championnat : « Là, les joueurs sont un peu touchés, car ça ne fait jamais plaisir de perdre un match de dix buts. Après, on a des capacités, on a fait des choses intéressantes. Et dès la semaine prochaine, on aura un match important, et j’espère qu’on fera la différence, qu’on aura un meilleur résultat. »

Le capitaine Aurélien Simon n’a marqué que 2 buts face à l’autre goaléador de la poule. (Photo Aurélie Fontana)

Billère Handball Pau Pyrénnées 25 – 30 Handball Club Objat Corrèze
Dans ce duel de bas de tableau, la réserve de Billère recevait les Sharks d’Objat. Les deux équipes, en quête de points dans la bataille pour le maintien, se livrent à un match très engagé à l’image de Collet, renvoyé sur le banc par les arbitres au bout de 2 minutes de jeu. Pourtant c’est bien son équipe qui va prendre les rennes de la rencontre en creusant un écart de 5 buts (5-10, 18ème minute). Les jeunes billérois tentent de revenir mais un dernier but de Collet renvoie les 2 équipes au vestiaire sur le score de 12 à 16 En deuxième mi-temps, les locaux reviennent à un petit but à 8 minutes du terme mais ils n’y arriveront pas, le money-time leur échappe, incapable de marquer un seul but sur les 3 dernières minutes. Objat en profite pour soigner sa victoire qui leur permet de se donner un bon bol d’air frais avant la réception de Lormont pour la prochaine journée.

AS l’Union 32 – 31 Zibero Sports Tardets
Autre résultat serré dans cette poule entre L’Union et Tardets. Les premiers sont partis en vacances après une lourde défaite à Poitiers (35-27) donc il ne fallait pas rater cette reprise pour rester dans la première partie de tableau. La mission ne s’annonçait pas facile en accueillant le deuxième de la poule qui n’avait perdu qu’un match. Malgré un premier but rapide de Lorgeré , le match a mis du temps à s’emballer. Il aura fallu attendre la 4è minute pour voir les filets trembler à nouveau. Tardets recollera rapidement au score et prendra à son tour 2 buts d’avance. Cependant, une période creuse de 6 minutes permet aux locaux de repasser devant et garderont l’avantage jusqu’à la mi-temps (16-15). Les Toulousains accélèrent au retour des vestiaires et augmentent leur avance à 5 buts. Les deux équipes entament le dernier quart d’heure, le Zibero jette toutes ses armes dans la bataille. L’Union, réduit à 4 après les exclusions de Robert et Poitou dans les trois dernières minutes, se fait peur, Daniel Khayar redonne espoir aux visiteurs en réduisant l’écart à 1 but à une minute du terme mais cela ne suffit pas. Le public peut souffler, les joueurs exulter, les 3 points sont pour L’Union 6ème au classement à … 1 point du deuxième, son adversaire du soir.

Asson Sports 32 – 33 Fenix Toulouse
Pour Asson et son public, ce match avait une saveur particulière. Dernières apparitions pour Maxime Labarrère et Guillaume Montoya (bon vent à eux dans leur vie professionnelle) mais cela n’a pas inhiber le second nommé qui ouvre le score devant les quelques 300 personnes présentes. Bien malin celui qui aurait été capable de donner le résultat final, la première mi-temps est très disputée. Aucune des deux équipes ne veut lâcher et c’est pourtant Asson qui est devant à la pause (18-17). La suite est identique, les gardiens continuent de briller dans leur cages et alors qu’il reste 2’30 à jouer, Halimi est envoyé sur le banc pendant 2 minutes. On se dit que les Verts vont créer l’exploit mais la réussite n’était plus là. Trois tirs, trois échecs et le Fenix repart toujours invaincu mais bien secoué !

ASPOM Bègles 24 – 31 Grand Poitiers
Poitiers n’a plus perdu depuis le 20 Octobre ! Le promu confirme son statut d’outsider avec cette victoire à l’extérieur et avec la manière. La défense poitevine ferme les intervalles tandis que Florent Joli fait trembler les filets adverses. 7 à 2 après douze minutes de jeu mais Bègles ne baisse pas les bras et revient sur son adversaire en fin de première mi-temps (12-13). Les Griffons entament la deuxième période comme ils ont terminé la première mais les locaux s’accrochent jusqu’à la 45ème, moment où les hommes de Latulippe décident d’accélérer. Les visiteurs retrouvent leur jeu et se remettent en place défensivement. Poitiers se déchaînent et retrouvent 6 buts d’avance. La fin de match est gérée et les poitevins repartent de la Gironde avec le même nombre de points que Tardets et Bruges !

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top