Bruges 33 et le ROC en patron

Début des hostilités dans le Sud Ouest avec des débuts contrastés pour les promus et des favoris qui ont eu chaud au derrière pour démarrer.

Dans un match où chaque équipe aura eu son temps fort, en première mi temps pour l’ETEC puis en seconde pour l’AS Union. Finalement, les deux équipes n’ont pas réussi à se mettre d’accord et c’est à la dernière seconde grâce au sang froid de Guillermo Ros Arribas (7 buts). En face, Lorgeré (7 buts) aura tenté, bien aidé par Poitou (6 buts) mais cela n’aura pas suffi.

Que les débuts d’Objat furent compliqués. Incapable de marquer pendant 5 minutes, les corréziens ont tout de même réussi à revenir dans le match. Joie de courte durée tant les minots du FENIX ont maitrisé la seconde période bien aidés par Fréchou (8 buts) et Halimi (7 buts). En face, Suciu aura tenté comme il pouvait avec 11 buts mais surtout 24 tirs tentés mais la marche était bien trop haute. Il faudra se remobiliser avant la réception de Poitiers.

Poitiers, d’ailleurs, nous aura offert un match de handball comme on les aime : accroché, physique et défensif. Ce n’était pourtant pas un cadeau de se taper Lormont pour une première et ils ont réussi à limiter la fougue des visiteurs comme il pouvait. Étouffant par son suspense, le match fut tout de même divertissant pour les spectateurs présents en nombre. On retiendra la bonne première de Filipe (6 buts).

Bruges 33 et le ROC à l’expérience

Bruges 33 faisait ses retrouvailles avec la N2 contre l’ASPOM Bègles. Duel déséquilibré sur le papier, il ne l’aura pas été sur le parquet. Les béglois n’ont rien lâché avec une grosse défense jusqu’à la fin restant à -2 à 4 minutes de la fin. Problème pour eux, plus aucun tir de marqué jusqu’au buzzer, la faute à un Merceron, efficace dans ses buts. Les anciens pensionnaires de N1 ont pu compter également sur un grand Herrero (9 buts)

On continue dans les favoris avec la réception de l’Asson pour le ROC Aveyron. Pronostiqué comme les deux opposés dans notre classement, l’Asson nous aura fait mentir et cela prouve le caractère de cette équipe. La victoire mit du temps à se dessiner pour les locaux. Encore menés à la 20ème minute, ils ont pu compter sur leur paire de gardien en très grande forme avec 20 arrêts cumulés pour les deux. Maxime Kuhn (9 buts), en face, aura été le seul à prendre le dessus sur les remparts aveyronnais.

Dans la dernière rencontre, Zibero l’emporte sans trop de problème face à Billère limité son adversaire à 19 buts. Les locaux auront mené tout le match sans réussi à faire un break conséquent mais c’est bien les basques qui l’emportent. La première de leur nouveau coach s’avère être un franc succès face à une formation de Billère qui risque de connaitre des difficultés, la faute à une équipe fanion juste un échelon au dessus.

AS Union 25 – 25 ETEC Handball
Fenix Toulouse 41 – 28 Objat Correze
Bruges 33 29 – 25 ASPOM Bègles
Grand Poitiers 86 26 – 24 Lormont
ROC Aveyron 29 – 26 Asson Sports
Zibero Tardets 24 – 19 Billère (2)

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top