Poule 6

Ca se bagarre pour le maintien !

On a bien failli voir les trois derniers l’emporter ce week-end. Marseille, la Crauroise et Villeneuve Loubet sont venus accrocher au maximum des équipes pourtant du haut de tableau. Pendant ce temps-là, Antibes s’est sorti du piège monégasque et Ajaccio de Châteauneuf. Tout reste à faire dans cette poule dans laquelle toutes les équipes ont encore une chance à tous les étages.

Credit Photos : Marcu Antone Costa – GFCA Ajaccio

On a bien failli voir les trois derniers l’emporter ce week-end. Marseille, la Crauroise et Villeneuve Loubet sont venus accrocher au maximum des équipes pourtant du haut de tableau. Pendant ce temps-là, Antibes s’est sorti du piège monégasque et Ajaccio de Châteauneuf. Tout reste à faire dans cette poule dans laquelle toutes les équipes ont encore une chance à tous les étages.

Châteauneuf Handball – GFCA Handball 22 – 26

Il n’est jamais évident de se déplacer à Châteauneuf les Martigues et pourtant Ajaccio n’a pas connu de difficultés pour se défaire du promu. Museler Laux devait être la priorité et la défense corse l’a bien réussi alors que l’arrière a eu assez de déchet au tir. Coggia, dans ses buts, a fait la misère aux joueurs de Sylvain Remorini. Le match fut accroché jusqu’à la mi-temps dans laquelle Châteauneuf a joué crânement sa chance (8-11). En seconde période, le Gaz a passé la deuxième (11-18) pour finir sereinement la rencontre. Une légère baisse de régime offrira la possibilité à « Château » de terminer avec les honneurs mais il va falloir se mettre à gagner pour être à l’abri du maintien. Ajaccio continue, quant à lui, de suivre la route d’Antibes dans le haut du classement.

AS BTP Nice – PAUC Handball (2) 27 – 25

Ce fut un match disputé auquel ont eu droit les spectateurs aux « Euca » ce Samedi. En effet, la réserve du PAUC et le BTP de Nice se sont livrés une première période très disputée où Aix en Provence ne perdait pas le leadership (10-11). Le retour sur les parquets sera d’autant plus à leur faveur où la bande de Cabanès infligera un 7-2 creusant donc l’écart au score (13-18). Les aiglons ne se laisseront pas faire et reviendront dans la partie par l’intermédiaire de l’inamovible Sidibé (24-24). Le PAUC ne trouvera pas les solutions et verront Benkhalifa montrer sa clutchitude en marquant les deux derniers buts de son équipes dans l’ultime minute du match.
Voilà donc une jolie victoire pour le BTP qui se donne un peu de répis dans ce championnat très serré.


Credit Photos : Marcu Antone Costa – GFCA Ajaccio

AS Monaco Handball – Antibes Handball 24 – 29

Monaco avait tout de l’équipe pour poser des problèmes à Antibes. Pourtant, les Titans n’ont pas connu de grandes difficultés pour se débarrasser des joueurs du Rocher en ayant rapidement fait le break au score (5-10). Les monégasques auront couru au score tout le match sans jamais réussir à revenir à égalité (11-12 puis 20-21). On pourrait d’ailleurs renommer Antibes, « La Cité du rempart », tant Maziane a fait picorer l’armada rouge et blanche. Un dernier écart à dix minutes du terme (21-27) viendra clore les débats et confirmer ainsi la place de leader pour Antibes.

Marseille Provence Handball – Istres Handball (2) 32 – 32

Une rencontre où les deux équipes sont composées de jeunes joueurs, Istres qui se déplaçait sans Pelissier, malade, et avec deux u18 tandis que Marseille composait sans Nicollini.
Un début de partie équilibré, mais la base arrière istréenne posera de sérieux problèmes de loin avec Hubert et Paul qui obligeront la défense marseillaise à sortir et libérer des espaces. Ainsi, Istres prend largement les devants et le match semble à sens unique, bien aidé par Maligue, efficace dans ses buts.
La deuxième mi-temps va être complètement différente, le public marseillais chaud bouillant va faire bafouiller le handball des istréens et voilà que Marseille grignote l’écart. Une exclusion va faire tourner le match avec un 4-0 infligé aux istréens en infériorité numérique. Les équipes se retrouvent à égalité jusqu’au bout tandis que l’ambiance sera irrespirable. Une fin de match quelques peu houleuse voire douteuse clôturera ce derby engagé. Ces marseillais ne lâchent rien et semblent apprécier les centres de formation.

US Crauroise – Saint Etienne Handball 36 – 38

Saint Etienne a joué à se faire peur en déplacement chez La Crau. Dominateur pendant une bonne partie de la rencontre, les verts ont laissé revenir les coéquipiers d’un Guilloteau, énorme avec 14 unités. Après avoir été mené de sept buts (12-19), la Crauroise reviendra à égalité à 10 minutes de la fin (32-32). Les efforts fournis ont forcément des conséquences et Saint-Etienne va appuyer là-dessus pour faire un nouvel écart (34-37). Allouche et Guilloteau tenteront de faire un retour inespéré (36-37) mais il était trop tard pour espérer choper le match nul. Belle victoire pour les joueurs d’Olivier Vendroux à l’Estagnol où il n’est pas simple de l’emporter.

Saint Raphaël (2) – Villeneuve Loubet Handball 17 – 16

Nous avons vérifié qu’il n’y avait pas de problème avec les feuilles de match de notre chère FFHB mais Saint Raphaël et Villeneuve Loubet ont bien livré un match plutôt défensif. Assez incroyable, Daragon, omniprésent à nouveau, a marqué 11 des 16 buts et tiré presque autant que tous ses coéquipiers réunis pour les Loups. Villeneuve Loubet n’est vraiment pas passé loin de repartir avec le nul. Les varois avaient une avance conséquente tout au long de la rencontre (10-7, 14-9 puis 17-14) mais ne réussiront pas à rentrer le moindre buts dans les 7 dernières minutes. Les Loups avaient l’occasion de revenir à égalité dans la dernière minute mais Daragon a vu son tir échouer, la faute à Quatrevaux, excellent dans ses buts ce Samedi.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top