Châteauneuf sauve sa peau !

Crédits Photos : Virginie Duranton

Les dés semblent être joués en bas de classement où Villeneuve Loubet fera l’ascenseur et Marseille devrait sans aucun doute les rejoindre. Ajaccio et Antibes vont en découdre le week-end prochain pour déterminer le champion de cette Poule. Défaite surprenante pour Saint Etienne qui perd à Domicile.

Saint Etienne – AS Monaco HB 30 – 37

Venu en comité réduit, Monaco n’a fait qu’une bouchée de Saint-Etienne. Pourtant à l’aise à Domicile, les stéphannois n’ont pas fait le poids contre les joueurs du Rocher, notamment Breemeersch, en forme dans ses cages. Plaquin et Claire ont fait parler la poudre en deuxième mi-temps qui permettra à Monaco de faire l’écart. Kournif surnagera sur son aile et jeu rapide chez les Verts dans une prestation surprenante de leur part. La place sur le podium est encore jouable avec la défaite de Saint Raphaël. Monaco nous surprendra encore une fois par sa capacité à sortir ce genre de performance.

Istres² – US Crauroise 32 – 27

Les deux équipes abordaient cette journée avec des ambitions différentes, les jeunes du istréens restaient sur une défaite en Corse sans avoir démérités, après avoir livré un beau match, tandis que les Craurois de leur côté sortaient d’une victoire sur Marseille à la maison lors d’un match très controversé.
La première mi temps va montrer deux types de jeu, d’un côté sur la vitesse avec un Caviglia très en vue, de l’autre sur un jeu posé, s’appuyant sur le bras de Guilloteau. La prise en stricte du demi centre Hubert ouvre des espaces à Istres qui passe devant à la pause sans forcer leur talent. Cometto titularisé à gauche, va montrer sa puissance en début de partie notamment.
La deuxième mi temps va voir La Crau s’accrocher et refaire son retour petit à petit, suite à des exclusions et quelques ballons perdus par Istres. Aroca en profite et réduit le score. C’est le moment où les jeunes du centre vont remettre de la vitesse dans leur jeu, par Paul de loin, puis encore ce diable de Caviglia, intenable lors de ce match. La double stricte en fin de match sur Hubert et Paul ne changera plus le résultat final.
On notera, le très bon esprit lors de la rencontre.

Antibes – Villeneuve Loubet 30 – 20

Antibes n’a laissé aucune chance à Villeneuve Loubet dans une prestation très sérieuse dans l’ensemble. Lopes, en grâce, a bien aidé ses coéquipiers à se mettre en jambes. L’effectif très complet d’Olivier Inghilleri prendra également le dessus sur Villeneuve Loubet, trop limité. Cette défaite, associée à la victoire de Châteauneuf, sonne la fin de l’aventure en N2 pour les Loups. La marche était trop haute dans une poule toujours aussi performante. Restent donc trois rencontres à Villeneuve Loubet pour sauver l’honneur après cette saison des plus compliquées. Pour Antibes, c’est tout simplement la dernière chance qui se déroulera la semaine prochaine contre le leader Ajaccio.

PAUC² – GFCA Handball 31 – 36

Très limité sur le papier avec seulement 10 joueurs, la réserve du PAUC n’a pas démérité face à la machine d’Ajaccio. En effet, les corses marchent sur leurs concurrents et ont cravaché pour se détacher des gamins aixois. Mené d’un but à 20 minutes de la fin, le Gaz’ va voir son Tony Brunetti prendre feu et infliger à lui seul un 4-0 à Aix. Derrière, Vially se chargera de maintenir l’écart et c’est bien Ajaccio qui rentre sur l’île de Beauté avec les trois points et capital confiance pour la réception d’Antibes.

Marseille – Châteauneuf 31 – 34

Officiellement, rien n’est joué mais il semblerait bien que Marseille s’en aille à l’échelon plus bas après sa défaite contre Châteauneuf. Ce match-là, il ne fallait pas le perdre et la tension palpable toute la rencontre le rappelait sans cesse. La première mi-temps fut des plus serrées avant que les marseillais ne connaissent un coup de moins bien dans les quinze dernière minutes. L’écart de 3 à 4 buts que fera Châteauneuf ne sera jamais rattrapé avec l’expérience qui caractérise le groupe de Frédéric Pons. Imaghrri en défense, Laux en attaque, un classique qu’on ne présente plus mais qui fera encore le job en Nationale 2 l’an prochain sans aucun doute.

AS BTP Nice – Saint Raphaël² 26 – 24

Saint Raphaël s’est ramené aux Eucalyptus quelques peu diminués mais cela ne les a pas empêché de venir titiller les joueurs du BTP de Nice. Encore une fois, le salut est venu de Sidibé et Meyffret dont la fin de saison est un régal pour les niçois. Les deux équipes se seront rendus coup pour coup alternant régulièrement les leaderships. Cependant, Nice réussira à faire le break au bon moment dans les cinq dernières minutes. Les Aiglons reviennent donc à 3 points de leur adversaire du jour se permettant de rêver d’un possible podium.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top