Grosse bouffée d’oxygène pour Compiègne et Lagny

Crédit photo : Mathias D.

Tandis que Savigny, promu, prend la tête du championnat, en bas du tableau ça bouge ! Certains ont pris leurs premiers points, d’autres ont enfin montré leur vrai visage et Dunkerque chute au classement. Installe-toi confortablement, voici les résumés de la dixième journée.

HBC Serris Val d’Europe 28 – 24 Stade Valeriquais
Après une très belle victoire face à Tremblay, Serris se devait de confirmer ce résultat. A ce titre, les sérissiens creusent rapidement l’écart face à une équipe en difficulté au classement. 15-10 à la mi-temps mais au retour des vestiaires, les locaux se sont fait peur en laissant Saint-Valery revenir au score mais la superbe prestation de Mickael De Jesus (16 arrêts) permet à son club de prendre les 3 points et de s’installer sur la troisième marche du podium.

Mélantois HB 36 – 44 Lille Métropole HBVA
Ne vous méprenez pas, les gardiens ont fait une belle partie mais dans un match où le rythme est très soutenu, les buts pleuvent. C’est Lille qui prend le meilleur départ (0-3 puis 1-7). Le Mélantois rentre dans son match mais ne parvient pas à refaire son retard et rentre au vestiaire en étant mené 16 à 21. Même si en deuxième mi-temps, les deux équipes connaissent une légère baisse de régime, les lillois ont clairement voulu assomer leur voisin en appuyant une dernière fois sur l’accélérateur. Les Oranges ne suivent plus et laisser filer la victoire.

Tremblay en France 31 – 24 USDK
C’était le choc des centres de formation. Les deux avaient perdu la semaine précédente mais c’est bien la Young Army qui a réussi à prendre le dessus. La réserve dunkerquoise a mené… trois minutes puis les locaux ont repris le lead pour ne plus le lâcher, comptant jusqu’à 7 buts d’avance (16-9). Privé de Guillaume Joli, Dunkerque a tenté de résister avec, notamment, les neufs buts de Victor Régnier. Mais un homme face à un collectif, ça ne suffit pas. Tremblay remporte la rencontre et enfonce son adversaire en ce début de 2019.

La Young Army a su rebondir face à la réserve de l’USDK (Crédit photo : Tremblay en France Section Jeunes)

HBCM St Pol 20 – 25 Compiègne HB
Pour Compiègne, c’était un match couperet. Après la désillusion du week-end dernier et la semaine mouvementée, les joueurs se devaient d’apporter une réponse. Justement, la troupe des frères Letort ont tenu le bon bout durant le premier quart d’heure. Puis St-Pol est revenu prenant même trois buts d’avance (8-5). On se dit que le mal n’est pas guéri et que le CHBC va sombrer une nouvelle fois. Le visage montré en seconde période est complètement différent. On se doute que les mots de Michel et Laurent Letort ont été forts dans le vestiaire. Les Lions retrouvent une efficacité monstrueuse à l’image de Aubin « la » Fournaise avec ses 11 buts (record en saison) ! Dans ses cages, Badreddine Somaï a dressé un mur avec 18 arrêts qui ont écoeuré les tireurs adverses. Grosse bouffée d’oxygène pour Compiègne et première réussie pour le nouveau duo sur le banc.

Billy Montigny 33 – 34 US Lagny Montevrain
Lagny tient sa première victoire de la saison au dépend des Carabiniers. « Le groupe n’a pas respecté les consignes. On a pris une leçon. Lagny mérite totalement son succès » tels sont les mots d’Ali Nakaa à l’issue de la rencontre. Billy Montigny a joué par période mais face à la lanterne rouge qui est venue avec les crocs, ce n’était pas suffisant pour espérer quelque chose. Malgré les 12 buts du capitaine Yann Koszelnik, l’armada Latignacienne a géré son match pendant 60 minutes. Menant 18 à 16 à la mi-temps, les Jaunes et Noirs ne voulaient pas laisser passer leur chance. Appliqués et concentrés, ils ont fait preuve de solidarité et ont pu exulter quand Quentin Szlendak a offert le but du +3 à la 59è qui signait cette première Win !

Savigny HB 35 – 31 ASSOA
Le public était chaud à Douillet pour la réception de l’ASSOA et pour la der’ d’Alexandre Luvera (raison professionnelle). Et que demander de plus qu’une belle victoire avec la première place à la clé pour fêter son départ ? Savigny a mené tout le match comptant même 6 buts d’avance (12-6, 15ème puis 16-10, 24è). Le second acte est tout aussi maîtrisé mais les locaux se sont fait peur. L’ASSOA est revenu à un petit but à 10 minutes du terme, la fin de match se tend mais Cedrick Rivera brille en enchaînant les parades. Les spectateurs peuvent scander son nom, les Bleus et Rouges prennent les 3 points et la place de leader !

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top