Coupe de France

Ils ne sont plus que 5 !

Ils ne sont plus que cinq désormais en Coupe de France et à tenter d’accéder en 8ème de Finale comme le GFCA l’an passé. Ce qui est certain, c’est que nos équipes de Nationale 2 n’ont pas démérité !

Credit Photo : Fabrice Pavanello

Ils ne sont plus que cinq désormais en Coupe de France et tenter d’accéder aux 8èmes de Finale comme le GFCA l’an passé. Ce qui est certain, c’est que nos équipes de Nationale 2 n’ont pas démérité !

Asson recevait Billère pour un joli derby. Venus en nombre, les joueurs de Franck Vignaud n’auront pas démérité. Avec 7 buts de retard à la mi-temps, la tâche n’était pas aisée. Fidèle à leurs habitudes, Asson n’a rien lâché et ne tirera que du positif de ce match. 
Il est là, le premier exploit et pas des moindres. Saint Nazaire a réussi plutôt aisément à se débarrasser des Fox de Saintes. Au coude à coude en première mi-temps, les nazairiens ont mis en suite les bouchées doubles, bien aidé par Reuille (19 arrêts), en feu dans sa cage. L’alternance sur le jeu entre les ailes et les arrières aura poser bien des problèmes à Saintes. L’écart ira même gonfler jusqu’à 9 buts (30-21). On avait droit à un Olivier de la Brétèche, très satisfait, après le match : « Premier match référence pour nous, bien sûr par le résultat, mais surtout par la manière. On avait clairement identifié le fonctionnement de cette équipe et les joueurs ont répondus à nos attentes. Maintenant, surtout bien se reconcentrer sur le match à Granville puis Caen afin de faire une belle fête le week-end du 2 Décembre pour une belle affiche à venir !! »

On se dirige aux Belians avec la CJ Bouguenais qui recevait le SCO d’Angers. Les Tigres ne sont pas passés loin de l’exploit, menant de deux buts à dix minutes du terme (26-24). L’expérience et les arrêts de Rizzi feront le reste pour finalement voir les angevins l’emporter de 3 buts (27-30). Il n’y a pas à rougir pour Bouguenais où les cadres auront porté leur responsabilité. De bonne augure avant Hennebont-Lochrist, le week-end prochain.

Livry Gargan voyait arriver l’ancien club de leur ailier droit Pitocco, Gonfreville. Dans une première mi-temps très défensive, c’est les pensionnaires de Nationale 1 qui réussissent à faire leur trou (8-13). Le retour des vestiaires prendra la même tournure (8-16) avant finalement de voir Yahia remobiliser les troupes avec trois buts en 5 minutes. Moreno permettra de revenir à un but (19-20) mais Gonfreville réussira à conserver un écart suffisant pour se mettre à l’abri dans les derniers instants. 

Credit Photos : Thomas Bacheley

Le HBCV Lille aura tenu 45 minutes face à Hazebrouck. Toujours distancés de quelques buts durant le match, les lillois se sont écroulés dans les dix dernières minutes, encaissant un 7-1 mettant fin à tout espoir de retour. Serris Val d’Europe était l’équipe à avoir écopée de l’ogre de Nationale 1 encore invaincu, Vernouillet. Les joueurs de Sébastien Delettre se sont bien battus n’étant jamais loin pendant 45 minutes. « On a proposé une belle opposition malgré un grand nombre de blessés en ce moment même si cela ne nous a pas permis de ramener la qualif. Malgré cela, les gars se sont bien battus et n’ont jamais rien lâcher et même proposé de très bonnes choses face à une belle équipe de Vernouillet invaincu en N1 » Kiala (7 buts) en a d’ailleurs profiter pour faire son retour dans le groupe et chauffer son épaule. 

L’ASPTT Mulhouse/Rixheim se surpasse !

L’ASPTT Mulhouse/Rixheim, désireux de retrouver rapidement les échelons supérieurs, avait l’occasion de se mesurer à Sarrebourg et prouver que ses ambitions n’étaient pas exagérées. Dans un gymnase chaud patate, les alsaciens se sont surpassés pour faire tomber le pensionnaire de Nationale 1. Derrière mais pas loin pendant une mi-temps, Mulhouse s’en est remis à ses cadres Cherrier et Ighirri, 6 buts chacun. Thuet, de son côté, se montrait efficace à 7m et Sarrebourg voyait les hommes de Salvatore Di Certo se transcender dans les dix dernières minutes pour compter jusqu’à 4 buts d’avance (37-33). C’est donc bien Mulhouse qui continue l’aventure et Cherrier aura tenu à souligner l’apport essentiel du public dans cette partie : « Nous avions à coeur d’offrir un beau spectacle à notre public pour ce match de gala et la mission a été remplie! Cette victoire face à Sarrebourg, pensionnaire de N1, a mis du temps à se dessiner. Nous la devons en grande partie à notre attaque où nous avons eu le bon goût de souvent scorer! Le public était en feu dans tribunes, les joueurs se sont transcendés sur le terrain et notre Cité des sports s’est embrasée! Je crois que c’est l’équipe qui en voulait le plus qui s’est imposé hier soir. »

On continue dans les qualifications où Metz rencontrait Epinal, en très grande difficulté en Nationale 1. Les vosgiens réussissaient à prendre les devants jusqu’à la 45ème minute. C’est le moment choisi par les joueurs de David Motyka pour enclencher la deuxième et choper le leadership sur le match. Balmy, dans sa cage, sort les arrêts au bon moment et c’est bien Metz qui l’emporte. Une victoire qui malheureusement est entachée d’une probable grave blessure pour l’ailier D’Hondt. ChalonsurSaone voit sa route s’arrêter après avoir chuté face à Valence. Derrière tout le long, ce match aura permis de lancer des minots et de se jauger face à une équipe de niveau supérieur. Notre cher Bruno Henry nous pose son analyse : « On a bataillé pendant 30 min, on était à -5. On a eu un peu trop d’échec à 6m et les coachs ont lancé des jeunes dans l’arène, des 2000 et 2002. Valence, de son côté, a accéléré dans la 2eme mi-temps et on a vu la différence de physique. Le score est fleuve mais le match était disputé du début à la fin »

Bourgoin-Jallieu comme à ses plus belles années !

Vénissieux ne verra pas d’autres équipes de Lidl Star Ligue chez lui cette saison. En effet, Bagnols n’aura pas laissé beaucoup d’espoirs aux joueurs de la banlieue lyonnaise. Le physique et la confiance auront été suffisants aux gardois pour l’emporter, bien aidés en plus par les 4 exclusions en 2 minutes côté vénissians. Jusqu’où vont-ils s’arrêter ? BourgoinJallieu a réussi l’exploit de vaincre la Nationale 1 de Martigues. Quand on pense, qu’ils bataillaient en barrage de montée de Nationale 3, il y a quelques mois. Le duo ChasseboeufBouchenitfa, dix buts chacun, aura été bien entendu essentiel dans cette belle qualification. Le retour des vestiaires aura été le déclic et Bengrine se sera fait un plaisir de dégoûter les tireurs martégaux en seconde période. 

SaintFlour pourra regretter son début de match compliqué (1-5) mais Villeurbanne restait tout de fois, bien supérieur aux auvergnats. Malgré un effectif réduit, les pensionnaires de Nationale 1 ont poussé quand il fallait mais ce match permettra à Saint Flour de voir le chemin qui leur reste à parcourir pour ambitionner à un échelon supérieur. Enfin, nous avons trouvé une équipe de Nationale 2, capable de faire chuter Draguignan. La paire de gardien, Maziane-Lopes, d’Antibes aura encore été d’un très bon niveau pendant que le capitaine Touboul (8 buts) menait les troupes. Les Titans garderont toujours la main sur la rencontre et pourront donc enfin batailler avec un adversaire d’un niveau certainement plus élevé que le leur.

On attend désormais avec impatience, le résultat du tirage au sort avec des matchs qui se disputeront donc le week-end du 1er et 2 Décembre 2018. Les équipes de Proligue font leur entrée désormais et on espère voir des duels N2-Proligue au prochain tour pour offrir un beau spectacle à tout le public de Nationale 2 Masculine !

Résultats de Coupe de France

Pau Nousty Sports (N1)26 – 24Frontignan Thau HB (N1)
Pouzauges Vendée HB (N3)29 – 31ASB Rézé Handball (N1)
Asson Sports27 – 35Billère Handball (N1)
Saint Nazaire Handball32 – 26US Saintes Handball (N1)
CPB Rennes HB (N1)35 – 33Lanester HB (N1)
CJ Bouguenais Handball27 – 30Angers SCO Handball (N1)
Amiens Picardie Handball (N1)24 – 27Torcy Handball (N1)
HBC Livry Gargan22 – 25Gonfreville (N1)
HBCV Lille Métropole23 – 35Hazebrouck HB 71 (N1)
Asnière-Colombes-Clichy HB (N3)26 – 30Stade de Vanves HB (N3)
HBC Serris Val d’Europe33 – 38CO Vernouillet (N1)
HBC Gien Loiret (N1)28 – 26ACBB Handball (N1)
Reveil de Nogent HB (N1)26 – 30Elite Val d’Oise (N1)
ASPTT Mulhouse/Rixheim38 – 35Sarrebourg Handball (N1)
Metz Handball33 – 25Epinal Handball (N1)
Folschviller (N1)46 – 21Belfort AUHB (N1)
CS Annecy Le Vieux HB (N1)25 – 28Besançon Handball (N1)
ASSHC Chalon-sur-Saone22 – 33Valence Handball (N1)
Vénissieux Handball 31 – 35Bagnols Handball (N1)
CS Bourgoin Jallieu HB32 – 29Martigues Handball (N1)
Saint-Flour Handball25 – 35Villeurbanne HA (N1)
Draguignan Var Handball (N3)27 – 30Antibes Handball
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top