La N2 en 32èmes de Finale de Coupe de France

(Crédit photo : René V. Photos)

Le tirage au sort a été effectué. Les équipes de N2 se sont battues pour arriver à ce stade de la compétition pour jouer ce genre de match. Au programme : 

St-Nazaire s’est défait de Saintes le tour précédent (32-26) et recevra une autre équipe de Nationale 1, Billère qui a sorti Asson. Après une rencontre face à un groupe en difficulté en championnat, les Nazairiens vont affronter tout l’opposé pour les 32èmes de Finale. Les Billérois survolent la N1 avec 7 victoires pour une seule défaite. Un gros morceau donc, mais une belle fête s’annonce sur la côte Atlantique.

Metz a la chance d’hériter d’une Proligue. Quoi de mieux que de tirer une équipe du deuxième échelon national et qui plus est son voisin Lorrain ! Nancy sera le prochain adversaire des hommes de David Motyka. Les Messins pourront commencer les festivités de fin d’année dès le 1er Décembre. Il ne faudra pas se laisser impressionner. Sortir le dernier de N1 c’est bien, affronter le 3ème de Proligue sera autre chose ! Pour le gardien Nicolas Balmy :  » Le groupe est content […] on a très bien joué contre Epinal et ça nous permet de continuer l’aventure même si la coupe, dans une saison, n’est une priorité. Ca fait toujours plaisir de jouer contre une Proligue« . A la question, faut-il jouer pour gagner (NDLR : après les blessures de Bettenfeld et Begon, D’hondt s’est ajouté à la liste de l’infirmerie), il répond : « Avant le match d’Epinal, la question s’est posée […] mais on est des compétiteurs et on veut aller le plus loin possible« . Voilà qui promet une rencontre de haut vol ! 

Autre derby et pas des plus inintéressants ! Ce match rappellera aux anciens les grandes heures de gloire du handball Alsaciens. Mulhouse accueillera Sélestat. Ighirri et ses potes pourront se faire les dents face à la réserve Sélestadienne, une semaine plus tôt, avant d’affronter les « Grands ». Thomas Thuet, tout sourire après la victoire contre Sarrebourg, se disait fier des siens et du message qu’ils envoyaient à tout le monde. Et d’ajouter : « Le prochain tour sera encore un match de gala et on espère encore plus de public et une ambiance de feu ! » Le jeune ailier gauche a été entendu et le rendez-vous est pris. 

La team en forme de 2018, Bourgoin-Jallieu, va être opposée aux Ours du Dijon Métropole Handball. Le CSBJ est sur une série de 10 victoires consécutives, toutes compétitions confondues, depuis le début de la saison et semble n’être impressionné par personne ! Le capitaine Maxime Frier et ses coéquipiers ont déjà croqué les gros calibres de sa poule, Martigues (N1) et ne sont toujours pas rassasiés.

Pierrick Naudin, capitaine et fer de lance du DMH (Crédit photo : Eric BONTEMPS)

Enfin, Antibes pourra se mesurer à une équipe supérieure à elle. Le dernier tour n’était pas joué d’avance en affrontant Draguignan. Aurélien Abily et ses 9 saisons à St-Raphaël (Lidl StarLigue) avaient éliminé trois équipes de N2 (Monaco, Nice et La Crau) mais les hommes d’Olivier Inghilerri, invaincus depuis le 15 Septembre, ont surfé sur leur bonne dynamique et seront confrontés à Bagnols. Club historique du Sud, l’armée de Dominique Clavie n’a pas eu à forcer pour sortir Vénissieux mais devra certainement élever son niveau si elle veut continuer l’aventure en Coupe. 

On vous le disait, il ne reste plus que 5 équipes de N2 sur les 72 engagées au premier tour. On espère, évidemment, vous voir pour les 16èmes de Finale ! Verdict le week-end du 1er et 2 Décembre.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top