Poule 3

La course au titre est relancée

Savigny tarde à conclure sa saison et enchaîne les mauvais résultats ce qui relance ses poursuivants. Ils sont désormais quatre à se battre pour la première place synonyme de montée en N1. En ce qui concerne le bas de tableau, il ne reste que quelques jours avant de savoir qui de Saint-Pol ou de Compiègne sera rétrogradé.

Crédit photo : Nicolas Penicaud

Savigny tarde à conclure sa saison et enchaîne les mauvais résultats ce qui relance ses poursuivants. Ils sont désormais quatre à se battre pour la première place synonyme de montée en N1. En ce qui concerne le bas de tableau, il ne reste que quelques jours avant de savoir qui de Saint-Pol ou de Compiègne sera rétrogradé.

Savigny HB91 37 – 38 US Lagny Montevrain HB
Lagny compte bien terminer sa saison de la plus belle des manières quitte à mettre un boxon pas possible dans le reste du classement. On imaginait d’ailleurs mal comment le ténor de la poule pouvait se laisser surprendre dans ce match des extrêmes et pourtant… Il aura tout de même fallu attendre la troisième minute avant de voir le compteur se débloquer grâce à l’artificier Latignacien Rambure. Savigny répond immédiatement et prend le large (6-2). Les Jaunes et Noirs traineront ce retard jusqu’à la 20è. Rambure, Salzat et Agbo permettent à leur équipe de revenir à égalité juste avant la pause, 15-15. La deuxième période est extrêmement serrée ! Lorsqu’une équipe pensait prendre le dessus sur l’autre, cette dernière recollait. 18 égalités dans ce second acte. Mais la détermination Latignacienne était au-dessus de celle des locaux. Sur un ultime tir, Clément François arrache le but de la victoire. Cette défaite coûte cher aux hommes de Thomas Chabrier qui voit leur dauphin revenir au même nombre de points. Attention à ne pas se faire coiffer au poteau.

Mélantois HB 33 – 28 Compiègne HBC
Badreddine Somaï aura bien tenu dans sa cage avec 18 arrêts réalisés, mais cela n’aura pas été suffisant pour espérer l’emporter dans le Nord. En effet, face à des Ronchinois surmotivés à l’idée d’être maintenus si la victoire est au bout de ce match, le groupe des frères Letort a surtout manqué d’oxygène en toute fin de rencontre. Car les deux équipes sont au coude à coude durant le premier acte alternant le rôle de leader puis de chasseur et c’est donc logiquement que les deux clubs se séparent sur un score de parité à la pause, 14-14. Les acteurs reviennent sur le parquet avec les mêmes intentions et le public de Couderc assiste au même scénario que la première mi-temps. Malheureusement pour les frères Letort qui s’étaient déplacés avec seulement 11 joueurs, ils doivent sans Prevot, renvoyé en tribunes après sa 3è exclusion temporaire. Le manque de rotation se fait sentir dans les jambes du CHBC qui ne peut que finir par s’incliner. Une nouvelle cartouche de grillée dans la course au maintien et une « finale » qui se dessine pour les Lions face à Saint-Pol qui n’aura d’autre choix que de gagner pour espérer se maintenir.

Le contraste est net entre la joie ronchinoise et la déception d’Aubin Fournaise (crédit photo : Mathias D.)

Lille Métropole VAHB 26 – 26 Stade Valeriquais HB
Victor Dauzou a joué son dernier match sous les couleurs du Stade (raison professionnelle) mais il faudra aussi retenir que ce nul fait du bien aux Normands car il permet de valider leur maintient en N2. Durant cette rencontre, chaque équipe a eu sa chance pour aller chercher la victoire. La première mi-temps est à l’avantage de St Valery qui, malgré un début raté (5-2), a su se ressaisir et reprendre la tête au tableau d’affichage en s’appuyant sur une solide défense (aucun but encaissé en 13 minutes). Au retour des vestiaires, c’est au tour des Lillois d’accélérer. Revnus au score, notamment grâce à Kachroum (8 buts), Lille s’accroche, pousse et vire en tête. Les hommes de Franck Arbonville ne paniquent pas et alors que le SV est en tête, ce diable de Kachroum récupère une jolie passe en l’air. Kung-fu. But. Egalisation. Evitable ? Certainement, mais cette fin de spirale négative depuis la saison dernière prend fin. Maintenant place au boulot pour le prochain exercice.

Billy Montigny 26 – 30 USDK²
Les Carabiniers perdent mais sont maintenus. Ce derby a tenu toutes ses promesses. Rapidement menés (1-6, 7′), les hommes d’Ali Nakaa et Manu Plouvin se reprennent et jouent enfin leur jeu. Les Artésiens laissent passer l’orage et se montrent dans les rétroviseurs à la 22è (9-11 puis 12-14) mais les Dunkerquois accélèrent et reprennent quatre buts d’avance à la pause. Le CBM revient sur le terrain avec le couteau entre les dents et recolle au score (19-19, 40′) et prend même la tête avec 3 buts d’avance. Malheureusement, c’est à ce moment que Raphael Guillemin se blesse (entorse de la cheville). Coup dur pour les locaux qui voient dans le même temps, leur adversaire revenir au score et s’emparer de la tête. Une victoire bienvenue pour les maritimes qui ne pointent qu’à 3 points des deux leaders, Savigny et Tremblay leur futur adversaire. Attention !

Tremblay en France HB² 29 – 28 HBC Serris Val d’Europe
La Young Army ne s’attendait sûrement pas à autant de répondant de la part de son adversaire et a du batailler pour aller chercher une victoire très importante. Les deux équipes se regardent droit dans les yeux et aucune ne parvient à faire réellement la différence. Même si Tremblay a eu trois buts d’avance, Serris a su revenir et n’être mené que d’un but à la mi-temps (16-15). Les Serrissiens repartent de plus belle et prennent l’avantage, à leur tour, dans ce début de seconde période. C’est au tour des locaux de s’employer pour égaliser. Les deux effectifs ne se lâcheront pas avant un dernier but de Barchietto sur une ultime action mise en place pendant le temps-mort précédent. Tout comme les Billysiens, Serris obtient son maintien dans la défaite. Le club de Tremblay met la pression à Savigny dans la course au titre.

HBCM St-Pol 27 – 29 ASSOA Handball
Saint-Ouen réalise une très belle deuxième partie de saison avec seulement deux défaites en douze matchs depuis le mois de Janvier et peut même prétendre à la montée ! Mais pour cela il a fallu venir à bout des Maritimes qui venaient d’essuyer deux revers d’un but d’écart. Les Jaguars maîtrisent leur début de match en menant rapidement de 5 buts et conserveront cette avance jusqu’à la pause. Le second acte fut plus poussif. Saint-Pol met la pression et refait son retard (22-23, 45′). La tension monte et les esprits s’échauffent au point que les arbitres sont obligés de sortir le carton bleu pour Alan Mohamed et Théo Carbonnier. Un dernier jet de 7m de Tirmarche réduit l’écart mais les locaux s’inclinent après une fin de match dans une ambiance irrespirable. Pour les Verts, tout se jouera face au CHBC ce samedi quant à l’ASSOA pourra tenter de se rapprocher encore un peu plus de la première place avec la réception de Savigny.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top