Le Mélantois condamne Lagny

Crédit photo : Mathias D.

Dans la poule, sûrement, la plus indécise, il reste 4 matchs qui résonneront comme 4 finales pour chacune des équipes. Savigny, parti pour accéder à la N1, est suivi de très près par la réserve Tremblaysienne. Dans le bas de tableau, Lagny est condamné à la descente mais il reste encore un billet pour la descente et 7 équipes qui vont devoir se battre si elles veulent rester parmi nous. En attendant, voici le résumé de la 18è journée.

USDK² 26 – 25 HBCM Saint-Pol
Dans le derby dunkerquois, Richard Demaret retiendra surtout l’attitude de ses joueurs : « Généralement, quand on est à -4, on a tendance à sombrer. Aujourd’hui, ce qui est intéressant, c’est que les gars se sont accrochés. […] Je suis content du résultat et de la manière« . L’USDK démarre de la meilleure des manières en menant la quasi totalité de la première mi-temps avant un retour fracassant de St-Pol qui punit son hôte en infligeant un 5-0 pour passer en tête juste avant la pause. Au retour des vestiaires, les visiteurs poursuivent leurs efforts tandis que Dunkerque est en train de perdre pied. Accusant un retard de 5 buts (16-21), Nkonda puis Régnier remettent leur équipe sur les bons rails et reprennent l’avantage au tableau d’affichage. Un dernier but de Dutriaux n’y changera rien, la réserve dunkerquoise enchaîne avec un deuxième succès de rang et grimpe à la 4ème place.

Savigny HB91 34 – 24 HBC Serris Val d’Europe
Après son revers face à une autre équipe francilienne, Savigny se devait de renouer avec la victoire pour conserver sa place de leader. Face à un groupe surmotivé, Serris aura tenu treize minutes avant de longues minutes sans marquer le moindre but, la faute à une défense locale intraitable. Le score est déjà fleuve à la mi-temps, 17-10 et les Saviniens comptent bien ne pas s’arrêter en si bon chemin. A la 39ème minute, David Le Berre porte l’avance à 10 buts (23-13). Les Serrissiens ne s’en remettront pas. Savigny reste sur la plus haute marche du podium avant un déplacement plutôt compliqué à Dunkerque.

Lille Métropole HBVA 27 – 33 ASSOA Handball
Lors du match aller, Les Jaguars s’étaient imposés d’un tout petit but mais cette équipe était si différente au mois Décembre. L’ASSOA démarrait 2019 après une première partie de saison plutôt compliquée, David Turmine avouait que son groupe avait du mal à trouver le rythme mais depuis… Tout a changé. Saint-Ouen est maintenant 3ème du classement. En déplacement à Lille, les Franciliens ont été en difficulté toute la première période. Les quelques minutes de folies avant la pause permettent aux visiteurs de prendre la tête au score (16-18) et les Lillois se sont complètement endormis en seconde période ne marquant plus pendant 13 minutes ! Une aubaine dont Sawadogo et ses coéquipiers ont su profiter pour faire évoluer le score (22-22 puis 22-30). Les joueurs de Christophe Neguede ne pourront inverser la tendance et doivent s’incliner. La situation devient critique avec une 10ème place à un point du premier relégable.

Mélantois HB 37 – 33 US Lagny Montevrain HB
Pour Lagny, ce match était celui de la dernière chance pour espérer encore évoluer en N2 l’an prochain mais les joueurs de Ronchin n’ont eu aucune pitié. Alors qu’aucune des deux équipes ne semblent faire la différence, c’est en toute fin de première période que Lagny parvient à prendre un peu d’avance (16-19) avec d’être rejoint à quelques secondes du buzzer par un but de Rémi Deplanque. C’est au tour de l’équipe locale de faire la course en tête mais les Latignaciens jettent toutes leurs armes dans la bataille et restent au contact du Mélantois. Il restait 2 minutes à jouer, les Oranges ne menaient que 34-33 mais un festival de Semelyn et Hiele met fin aux espoirs des visiteurs. Parti avec une pénalité de 7 points, l’US Lagny le paye cash lors de cette 18ème journée. Cruel pour les Jaunes et Noirs qui auront à coeur, on l’espère, de finir cette saison de la meilleure des manières.

Compiègne HBC 21 – 23 Stade Valeriquais HB
Saint-Valery réalise la meilleure opération en allant battre les Lions de Compiègne. Et ce match risque de laisser des traces vue comme les murs ont tremblé à Tainturier. Même si l’évolution du score ne reflète pas une grande faiblesse de l’équipe locale, les images, elles, sont sans appel. Le manque d’efficacité au tir est tel qu’à la mi-temps, les Compiégnois n’avaient marqué que 8 buts. L’engagement mis est trop léger dans ce match décisif et c’est en toute logique que le Stade Valeriquais fasse la course en tête. Les hommes des frères Letort prendront la tête (18-16) mais ils retomberont dans leurs travers et encaisseront un 4-0 qui les empêchera de revenir. Les Stadistes remontent à la 8ème place et se donne un peu d’air contrairement à Compiègne qui retrouve la place de premier relégable. Christophe Lengellé, président du CHBC ne s’en remet pas : « Je ne peux pas admettre de voir une équipe jouer à Compiègne avec une plus grosse envie de gagner que la mienne, surtout dans notre situation« .

Billy Montigny 26 – 30 Tremblay En France HB²
Le CBM n’a pas réussi à réaliser le grand match qu’il fallait pour renverser la réserve de Tremblay. Au coude-à-coude et même en tête à la 17ème minute (9-8), Billy Montigny n’a pas su réagir quand les visiteurs ont haussé le rythme. A la reprise, les locaux ont tenté d’inverser la tendance mais les lacunes défensives se font ressentir et ils ne parviennent pas à mettre en place leur jeu rapide. De plus, les nombreux arrêts d’Enzo Pesenti (17 arrêts) ont écoeuré les tireurs Artésiens. Les Nordistes pointent à la 7è place et peuvent compter sur le soutien de leurs dirigeants : « Oui, on a perdu mais contre les deuxièmes. Maintenant nous allons tout mettre en oeuvre pour viser le maintien » déclarait Johann Lecour, co-président du CBM.

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top