La Crau et le BTP en voulaient plus !

Credit Photos : Marcu-Antone Costa – GFCA

Cette poule 6 nous offre encore une fois une magnifique saison pleine de rebondissements. Le suspense est complet à tous les étages avec seulement 9 points qui séparent le onzième du premier. Les victoires écrasantes de La Crau et du BTP face aux leaders en sont bien la preuve. On se régale et on évoque tout ça dans le résumé de la semaine.

AS BTP Nice – Saint Etienne Handball 35 – 28

Nice recevait aux Euca’ et devait l’emporter pour ne pas être rattrapé par leurs poursuivants. Cependant, en face, il y avait du client avec SaintEtienne, bien installé dans le peloton de tête. Après 20 minutes disputées, les niçois vont infliger un 7-1 aux Verts (21-15) qui sera déterminant pour le reste de la partie. En effet, jamais les stéphannois seront en capacité de rattraper les joueurs du BTP dont le trio MeyffretSidibéKrai aura terriblement pesé sur la rencontre.
En face, Janisset repoussait tant qu’il pouvait les tentatives niçoises mais il n’y avait rien à faire. Nice peut malgré tout avoir des regrets de ne pas sortir ce type de performance plus souvent. Saint-Etienne vient de griller un sacré joker sachant qu’Ajaccio débarque chez eux le week-end prochain dans un match prévu étonnement à 20h15.

Credit Photos : Marcu-Antone Costa – GFCA
Ludovic Assati au combat en défense

GFCA Handball – Villeneuve Loubet 31 – 21

Sans trop de suspense, Ajaccio l’a emporté face à la lanterne rouge Villeneuve Loubet. Les corses se sont appuyés sur leurs deux recrues de la base arrière Freitas et Hiele, auteurs de 18 buts à deux. C’était compliqué pour les Loups qui ont connu bien trop de temps faibles dans cette partie pour espérer une autre issue dans cette rencontre. Fait étonnant, ce n’était pas arrivé depuis très longtemps mais aucun des Brunetti n’a marqué, c’est dire l’effectif qu’a à sa disposition Jan Basny cette saison.
Seuls Daragon et Gorgerin réussiront à sortir la tête de l’eau mais ce n’est pas sur ce genre de match que Villeneuve Loubet cherchera son maintien. Celui de Samedi contre La Crau en est, par contre, un.

AS Monaco HB – CS Marseille HB 34 – 29

Troisième victoire d’affilée pour Monaco ce week-end. Réussiraient-ils à enfin être réguliers ? En face, Marseille sortait d’une superbe performance contre Saint Raphaël et arrivait en confiance. Ils déchanteront vite, subissant les assauts du trio CottarreClaireGomis encore une fois. En difficulté sur jeu placé, ils ne trouveront des solutions que sur jeu rapide. Menés de six buts tôt dans la rencontre (9-3), les hommes de Frédéric Perin ne seront jamais en capacité de revenir au score, constat partagé par l’entraîneur marseillais sur le compte du club : « Un point pris, on ne méritait pas plus au regard de la prestation et de la solidarité collective. On retourne à l’ouvrage en espérant mieux de la part de nos bleus« 
Avec ces résultats positifs, Monaco sort la tête de l’eau à la 6ème place. Marseille, quant à lui, fait une mauvaise opération après les victoires de Nice et de La Crau.

Saint Raphaël (2) – Istres Provence Handball (2) 32 – 22

Voilà qu’arrive l’opposition entre Saint Raphaël et Istres avec en jeu la suprématie des centres. Comme nous le craignions lors de notre article sur les matchs clés, il y eut un match moyennement intéressant avec un niveau de jeu affiché très en dessous des capacités des espoirs sur le terrain.
Les Raphaëlois auront été les plus appliqués en montrant un jeu collectif plus abouti que les istréens s’appuyant uniquement sur leur base arrière. Cette base arrière HubertPaul était attendue et les locaux ont travaillé une défense en conséquence, laissant quelques espaces à Caviglia.
La mi-temps est déjà là et 5 buts séparent les deux équipes. Saint Raphaël va dérouler en deuxième mi-temps avec des ailiers très efficaces, un Epounouh infernal et un bel écart au final de 10 buts. On retiendra les 18 sanctions infligées aux joueurs et entraîneurs prouvant un certain engagement dans ce match.

Credit Photos : Anne Martini
François Guilloteau toujours aussi important pour La Crauroise

US Crauroise – Antibes Handball 40 – 30

Il y avait le feu à la Moutonne ce week-end où La Crau accueillait le leader Antibes. Une première mi-temps on ne peut plus serrée où les deux équipes se tireront la bourre. Le retour des vestiaires sera, par contre, à sens unique pour la Crauroise. Derrière un Wenzel survolté en attaque avec 13 buts, la troupe de Guilloteau va imposer son jeu et rappeler qu’ils n’ont pas fini deuxième l’an dernier par hasard. Résultat des courses, seul Denat tire son épingle du jeu avec 9 buts et Antibes repart de la Crau la tête basse avec 10 buts dans la valise.
Incroyable performance en tout cas pour le premier relégable qui se devait de l’emporter pour ne pas laisser partir Nice, vainqueur également d’un des leaders. Il faudra valider tout cela la semaine prochaine face à Villeneuve Loubet.

Châteauneuf Handball – PAUC Handball (2) 30 – 35

Châteauneuf continue d’alterner les victoires et défaites avec ce derby contre la réserve du PAUC. Les minots vont prendre les devants après 15 minutes avec un 5-0 effectué (10-14). Au retour des vestiaires Laux et sa clic reviendront avec de meilleures intentions (20-20) mais les efforts fournis ont des conséquences. Doisel et Pitzalis vont se charger de remettre en marche la machine et récupéreront leur écart initialement creusé (22-27).
PAUC gérera avec Sertillange, intraitable dans sa cage.
Le centre de formation grimpe donc au classement et revient à une victoire du leader Saint Raphaël qu’il rencontrera le week-end prochain.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top