Poule 6

La folie de l’indécision

A l’image de la victoire du dernier Teyran face au leader de l’As Monaco, cette 4ème journée restera comme celle des surprises. Ce week-end rebat les cartes tant il est difficile d’établir une hiérarchie entre les équipes dans cette poule du Sud, même si le duo châteauneuvais-monégasque culmine en haut du classement avec 10 points. Retour sur les six rencontres du week-end de la poule 6.

Crédit Photos : Frédéric Lefebvre

A l’image de la victoire du dernier Teyran face au leader de l’As Monaco, cette 4ème journée restera comme celle des surprises. Ce week-end rebat les cartes tant il est difficile d’établir une hiérarchie entre les équipes dans cette poule du Sud, même si le duo châteauneuvais-monégasque culmine en haut du classement avec 10 points. Retour sur les six rencontres du week-end de la poule 6. 

TEYRAN 32 – 30 AS MONACO HB

Tout sport confondu, le dernier qui bat le premier crée la sensation. C’est ce qu’il sait passer samedi pour la première victoire de la saison de Teyran qui se paie le luxe de battre, sur son parquet, le leader monégasque qui jusqu’alors avait arraché victoire sur victoire. Devant au score une bonne partie de la rencontre, les Monégasques ont fini par plier face à des Héraultais surmenés dont incarne parfaitement Antoine Grébille avec 13 réalisations. Avec 2 buts d’avance à 5 minutes de la fin, le promu s’est fait néanmoins peur en ratant un jet de sept mètres (31-30, 59′), après l’exclusion du gardien Monégasque pour une sortie hasardeuse.

Dans une fin de match un peu folle c’est Mickaël Bernard qui vient mettre le point final de la première victoire teyrannaise avec un but au buzzer (32-30). « Cette victoire fait un bien fou. On avait l’allure de petit poucet dans cette rencontre mais on tient ce premier succès, qui plus est dans notre « vieux-gymnase »  » se réjouit Thibaut Bousige, le coach héraultais. Teyran revient à hauteur du CSMP et met un coup d’arrêt à Monaco. « Ce déplacement avait tout d’un piège et nous n’avons pas su l’éviter » conclut Amir Hamada après la partie qui marque un coup d’arrêt dans la série de victoires de Monaco.

CHATEAUNEUF 30 – 27 ISTRES²

Troisième succès en 4 matches pour les châteauneuvais, le deuxième contre une réserve de club professionnel après la victoire en début de championnat. La première période n’est pas qu’un round d’observation : le demi-centre des rouge et blanc Nicolas Crépain, touché par la grâce tout au long du match (8 buts) trouve déjà les solutions dans la défense istréenne. Mais la jeunesse d’Istres tient le choc, avec Hubert et Yotan inspirés, pour rentrer à la mi-temps dans le sillage des locaux (15-14, 30′).

Le tournant survient à la reprise après 10 minutes où Istres est repassé à +2 lorsque Châteauneuf change de gardien après un temps-mort. La seconde apparition du portier Maoudjoudi (13 arrêts), qui avait déjà joué le premier acte, associée aux pertes de balles istréennes (21 au total) voit le CHB menait +6 à 6 minutes du terme. Petit affolement en fin de match pour les locaux dans une « scoring », que Mickaël Illies et Franck Laux ont plutôt bien maitrisés par ailleurs, qui s’est calmée pour laisser place à la victoire du CHB, nouveau coleaders de la poule.

‘On a su casser leur rythme de jeu élevé pour revenir dans la partie et s’imposer au final. C’est une belle victoire devant notre public, face à cette équipe taillée pour le haut du classement », se réjouit le coach de Châteauneuf Bruno Helmrich. La nuance est contraire de l’autre côté. « Comme face à Monaco, on a trop perdu de ballons et ça nous coûte le match » aborde l’ailier istréen Benjamin Lozano. Le CHB aura le droit lui à son choc face à Monaco dans 15 jours.

Crédit Photos : Châteauneuf Handball

US CRAUROISE 24 – 25 GUILHERAND GRANGES

Après 2 défaites face à Nice et Draguignan, revoilà le promu ardéchois avec le sourire. Ce déplacement à La Crau était une tâche coriace pour le promu qui avait étonné tout le monde en réussissant son entrée historique dans le championnat de N2 avec une large victoire face à St Raphaël. Une entame de partie sur les chapeaux de roue pour les visiteurs qui contiennent les assauts des meilleurs buteurs de la poule Guilloteau et Aroca (3-8, 12′). Mais les Varois ne paniquent pas et reviennent à égalité (9-9, 20′), par une meilleure application défensive. La fin de période réussit plus aux joueurs ardéchois qui virent en tête à la pause (12-15, 30′).

La seconde est, elle, plus équilibrée et les protégés de Nicolas Pireyre ne lâchent pas le morceau devant leur public. Une résistance présente jusqu’à ce que Almarcha donne la victoire sur un pénalty (24-25, 59′) après deux échecs dans cet exercice. « Je pense que c’est une victoire méritée au vu de l’investissement des joueurs. En tout cas elle fait du bien au moral du groupe » reconnait Lionel Héritier. Résultats des courses, le HBGG se retrouve 3ème du classement… à égalité avec l’US Crauroise et 6 autres équipes.

SAINT RAPHAËL² 32 – 23 MARSEILLE

St Raphaël ne domine pas tous ses matches depuis le début de la saison comme on pouvait l’attendre mais les jeunes du SRVHB ont signer leur second succès à domicile en autant de matches. C’est une domination de tous les instants puisque dès l’entame (4-0), le portier Romain Quatrevaux annihile les tirs des Marseillais pour donner un avantage de 6 buts à la pause aux Raphaëlois.

Très peu inquiété, le collectif des jeunes de Saint-Raphaël met son jeu en place et envoie les artilleurs dans de bonnes conditions de shoots à l’image de Drévy Paschal de retour dans l’équipe. Le deuxième gardien Valentin Gouy fait tout autant de bien que son prédécesseur dans ce match et montre la classe d’écart que les jeunes ont face à l’équipe de Frédéric Perrin.

Sans jamais avoir été réellement inquiété, SaintRaphaël s’impose (32-23) et reste dans le peloton. De quoi satisfaire l’entraineur Nikola Vojinovic , « On a respecté notre plan jeu et quand les consignes sont appliquées on réalise des bons matches comme celui-ci. Avec le retour de nos absents, le groupe se porte de mieux en mieux « .

DRAGUIGNAN 28 – 29 PAUC²

Dans leur gymnase Chabran, les Dracénois n’ont pas fait la loi face à la jeunesse d’AixenProvence qui surfe sur la bonne dynamique de leur victoire face à l’AS BTP Nice il y a deux semaines. Pourtant pétri d’expérience à l’image de Christopher Llata leur capitaine, les Dracénois ont perdu le fil du match pour se retrouver en danger en fin de partie avec le retour des coéquipiers de Valentin Porte.

Draguignan qui apparait comme l’épouvantail de ce groupe a donc déjà perdu à deux reprises en 4 matches dans la saison, de quoi penser que le sursaut d’orgueil de cette équipe est à venir. Les temps sont plus sereins du côté du centre de formation du PAUC qui voit que dans les confrontations à couteau tiré, le groupe répond présent. « Elle comptera beaucoup celle-là. En plus on est allé la chercher avec détermination », explique le capitaine Horace Quintin après la rencontre.

Crédit Photos : Virginie Duranton

AS BTP NICE 22 – 24 VILLENEUVE LOUBET

Là aussi c’est une surprise ! VilleneuveLoubet est désormais dans le bon chemin après leur début de saison difficile avec 2 défaites sur les deux premiers week-ends de Nationale 2. Cette victoire des loups dans le derby s’est construite en premier lieu en fin de premier acte après que les Niçois est pris l’avantage (8-5, 15′). En effet, les Niçois de Boubacar Sidibé, pas tellement à son aise, sont peu à peu rattrapés dans leur gymnase des Eucalyptus qui a désormais l’habitude des matches serrés (12-11, 30′). Après un nouvel écart en faveur des hommes de JeanBaptiste Gervais (15-13) qui pouvait être un bon signe, c’est tout le contraire qui se passe.

VilleneuveLoubet, porté par un élan positif, récupère les commandes en milieu de second acte pour la première fois de la partie avant de les garder jusqu’au bout malgré une légère peur avec un jeu en infériorité numérique. En état de grâce en toute fin de match, VilleneuveLoubet décroche le derby (24-22) à son tableau de chasse.

« Les valeurs d’humilité, de solidarité et de rigourosité se sont reflétées dans mon équipe sur ce match. Il faut garder cette ligne de conduite pour avancer » s’ébaudit Sylvain Frésu. Le technicien des loups a réussi son pari dans ce derby ! Nice peine de garder une constance à un bon niveau, l’exemple parfait de cette poule 6. 

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

To Top