La montée pour Lyon Caluire !

Crédits Photos : Christophe Dury

Il n’y a donc plus aucun enjeu dans la Poule 5 à 3 journées de la fin. En effet, Lyon Caluire a validé sa montée et jouera donc en Nationale 1 l’an prochain. Bourgoin voit sa troisième place, menacée par Saint Flour, qui pourra regretter son mauvais début de saison.

Villefranche sur Saône – Saint Flour 34 – 41

Accueillant l’ogre auvergnat avec seulement 9 joueurs, Villefranche sur Saône se tirait une balle dans le pied. Les gamins de Gérald Vincent se sont pourtant bien battus tenant tête à Saint Flour durant une mi-temps. Au retour des vestiaires, Lazic, irrésistible avec 14 buts, va mener son équipe vers une nouvelle victoire. En face, la paire d’arrière Alliel et Prioux a tout tenté face à Jamet mais les caladois doivent donc encore s’incliner. Il faudra se remobiliser avant le derby de Samedi prochain face à Vénissieux. Pour Saint Flour, c’est désormais la seconde place qui les intéresse avec la défaite de Bourgoin Jallieu.

Chalon sur Saône – Beaune 22 – 22

Un derby comme on les aime en Bourgogne. Avec Chalon sur Saône, on pouvait s’attendre à un match défensif mais aussi physique et nous n’avons pas été déçus. Beaune aura mené d’une très courte tête durant 45 minutes grâce aux arrêts de Mai. Ensuite, c’est bien Chalon sur Saône qui reprendra les rennes du match menant même jusqu’à 3 buts à 5 minutes du terme après un but du capitaine Col. Le problème, c’est qu’après cette réalisation, plus rien et surtout un 3-0 infligé par Beaune dont un 7m décisif de Danic. Résultat des comptes, pas de vainqueur dans ce derby, Chalon devra encore attendre pour finir correctement cette saison. Beaune, quant à lui, voit le podium s’éloigner.

CL Marsannay – Vénissieux 26 – 18

Sacré trou d’air pour Vénissieux chez Marsannay qui aura dominé les débats dès le début avec un 7-1 d’entrée. Trop en difficultés, les joueurs d’Olivier Odisio ont tout de même pu s’appuyer sur une paire Calic-Keignart efficace aux cages. En face, Leblanc leur rendait la pareille et permettait à Marsannay de limiter les banlieusards lyonnais à 18 buts. Les protégés de Mohamed Kiour reviennent ainsi à un point de Vénissieux, qui devra se reprendre pour ne pas finir dans le ventre mou du championnat.

Dijon² – Cournon d’Auvergne 36 – 31

A la rédac’, on est plutôt fan de sport américain et particulièrement de NBA. Chez Cournon d’Auvergne, il semblerait que nous aurions notre James Harden de la N2 Masculine. En effet, avec encore près de 30 tirs tentés, Bouquet a encore une fois sorti la gâchette contre Dijon. Mais comme le week-end dernier, cela n’a pas empêché les auvergnats de chuter chez les Dijonnais. Les bourguignons se sont bien repris et ont très bien géré la venue de Cournon. Devant toute la rencontre, les dijonnais n’ont jamais été inquiétés et ont clairement montré qu’ils étaient au dessus dans cette rencontre avec 4 joueurs à plus de six buts marqués. Dijon retrouve ainsi le Top 5 à quelques journées de la fin.

Lyon Caluire – Bourgoin Jallieu 28 – 25

Un peu à l’image de leur phase retour, Lyon Caluire a cravaché contre son dauphin pour valider officiellement leur montée en Nationale 1. Dans une salle comble, les coéquipiers de Benkhala, encore très en forme, se sont transcendés pour laisser de côté la pression clairement présente. Lorsque Nguyen permettait à Bourgoin Jallieu de mener de deux buts (20-22), c’est le moment où Caluire choisissait de charger en faisant claquer un 6-0 aux joueurs de Grégory Bodson profitant parfaitement de l’exclusion de Frier. La fin du match sera maîtrisée et après plus de 15 ans de disette, Lyon Caluire retrouve donc l’échelon supérieur. Bourgoin Jallieu, quant à lui, voit Saint Flour se rapprocher.

Besançon² – CS Vesoul 29 – 40

Les matchs se suivent et se…ressemblent pour Besançon. Vesoul, plutôt retrouvé depuis quelques semaines, a disposé facilement des minots d’Eric Joseph. Rilos a fait un récital dans sa cage, malgré Verdot en face avec 11 buts, tandis que sur jeu rapide, Fix s’est fait un plaisir de sanctionner son ancien club. Avec déjà 24-15 au score à la mi-temps, les acteurs de ce match avaient décidé de laisser leur défense au vestiaire. Trêve de plaisanterie, Vesoul se retrouve 8ème et a encore une chance d’accrocher la première partie de tableau.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top