La Poule 4 divisée en deux au classement !

(Crédit photo : Stéphane Lebègue)

Il n’y a plus d’équipes invaincues dans ce championnat la faute à Plobsheim, très convaincant ce week-end. Il était conseillé de jouer à domicile et on peut clairement voir une séparation dans la tableau avec un petit break de différence entre les 6 premiers et les 6 derniers. C’est parti pour le résumé des matchs de la Poule 4.

Livry Gargan, revigoré par sa victoire face à Mulhouse, recevait Semur-en-Auxois, venu en comité réduit encore une fois. Les dyonisiens se sont vite mis à l’abri en menant 23-12 à la mi-temps. William Holder aura pu enfin profiter de son effectif qui aura performé dans tous les secteurs ne laissant ainsi aucune chance à Semur. Hermmann a fait le boulot dans sa cage avec 13 arrêts avant de laisser sa place à Esposito. Le score grimpera jusqu’à 14 buts d’écart (36-22) après un nouveau but du pivot Belkacem (8 buts). Finalement, les coéquipiers de Diarra (7 buts) feront un dernier baroud d’honneur pour limiter la casse au niveau comptable. Leur maintien ne se jouera pas sur ce type de match et il faudra bien préparer la réception de St Brice dans deux semaines.

Les anciens de Mulhouse reprennent les choses en main !

On reste dans le haut de tableau avec l’ASPTT Mulhouse/Rixheim qui souhaitait enfin vaincre leur bête noire, Metz. Le début de match était à l’image de l’enjeu de cette rencontre avec énormément de tension et surtout aucun but marqué dans les 4 premières minutes. Les lorrains réussissent à prendre les devants (7-8) par l’intermédiaire de Rechal (5 buts) mais la fin de mi-temps sera bien à l’avantage de Mulhouse (14-10). Revenu aux bases avec leur axe Cherrier-Peningre, les hommes de Salvatore Di Certo vont faire définitivement le break au retour des vestiaires (21-14) pour finir tranquillement la rencontre. La capacité des jaunes et noirs à stopper Sibile en défense peut être un sacré gage de satisfaction en plus de conserver sa place dans le haut du tableau. Pour Metz, les voilà dans le ventre mou de la Poule à des années lumières des espoirs de début de saison. 

A égalité au classement, Molsheim et l’US Ivry se rencontrait en région parisienne ce week-end. A la clé, la deuxième place derrière Sélestat jusque-là invaincu. Les hommes d’Emmanuel Dott se présentaient cette fois-ci au complet avec Mohamed et Cochery. Le problème d’Ivry, c’est que le danger vient de partout et c’est bien Beaugars (8 buts) qui mettra sur orbite les franciliens et offrir un large avantage 14-6. Molsheim réussira à revenir à dans le match par l’intermédiaire de Zens (25-24) mais dans le money time c’est bien Mohamed (8 buts) et Cochery (9 buts) qui mettront à l’abri les ivryiens. Distel (15 arrêts) aura tenté tant bien que mal de mettre en défaut le Big Three. Vous êtes au courant du prochain match d’Ivry ? Ce sera un joli choc de centre de formation qui nous attend en espérant avoir les deux équipes au complet.

Le POC tient son match référence !

Derby alsacien entre Plobsheim qui accueillait le leader Sélestat, toujours invaincu cette saison. Le match démarrait parfaitement pour les locaux puisqu’un écart était fait après 12 minutes seulement (9-3) sur une réalisation de Boy (5 buts). Néanmoins, on est pas premier par hasard dans cette poule et les lionceaux regagnaient les vestiaires à hauteur du POC (14-14). Sur leur lancée, Sélestat prenait les devants (21-23), bien aidé par Kristz (15 arrêts), encore une fois excellent sur sa ligne. Etonnement, c’est sur une infériorité numérique que les coéquipiers de FrançoisMarie (6 buts) reprendront définitivement la main sur le match (29-28) pour ne plus jamais être repris. Deghaud (5/14) aura connu des difficultés pour trouver la faille face à Plobsheim, qui tient sa victoire référence et sort un peu de la zone rouge.

Après avoir reçu l’avant dernier Cernay Wattwiller la dernière journée, St Brice Courcelles recevait la lanterne rouge le HBC Lure Villers. Venu en faible nombre (7 joueurs de champ seulement), les hommes de Frédéric Carisey peuvent être fiers de leur performance mais aussi terriblement déçus de ne pas être revenu avec un tout autre résultat. En effet, la première mi-temps fut, certes, très compliqué avec un retard de 5 buts à la mi-temps. Retard, qui aurait pu être bien pire sans un excellent Carisey qui rentrera 6 de ses 8 buts dans cette période. St Brice continuait à maintenir un écart (20-13) après une réalisation une fois n’est pas coutume de Lemaire (8 buts) mais c’est sans compter sur la combativité des joueurs de Villersexel. Roussel et Chaumont (6 buts chacun) sonnent la révolte jusqu’à revenir à égalité (26-26). L’expérience de Rollinger fera le reste avec le but qui délivrera les Bricos d’un sacré piège. Sur la page Facebook du club, le coach Stéphane Pellan retenait surtout la victoire : « Il faut parfois savoir se satisfaire des 3 points. Ce soir on aurait dû se mettre à l’abris plus tôt mais on n’a pas su tuer le match. » St Brice se déplacera d’ailleurs à Semur-en-Auxois dans deux semaines pour chercher à s’éloigner au plus vite des bas fonds.

Crédit Photos : Tophdevillers

On termine avec Villers qui voyait arriver le premier relégable Cernay Wattwiller. En difficulté cette saison, les alsaciens n’ont pas du tout démérité, au contraire. Bien lancé dans le match grâce à l’ancien meilleur gardien de Nationale 1, Kolonics (12 arrêts), coach Davidovic voyait ses troupes devant après 20 minutes de jeu (2-6). Puis vint le trou noir avec un 8-0 infligé par les lorrains pour revenir au vestiaire avec 4 buts d’avance (11-7). Goudou (7 buts) ne voyait pas d’un bon œil cette série et s’occupait de ramener les troupes au contact des locaux (16-16). S’en suit un mano à mano qui débouchera sur un but de Levernier (5 buts) mettant les siens à l’abri (23-21). Que ce fut dur pour Villers et Cernay/Wattwiller pourra en tirer des bons enseignements même si les regrets devaient bien être présent sur le retour.

HBC Livry Gargan40 – 31HBC Semur-en-Auxois
St Brice Courcelles28 – 27HBC Lure Villers
ASPTT Mulhouse-Rixheim36 – 27Metz Handball
Villers Handball23 – 22Cernay/Wattwiller
US Ivry (2)31 – 28Molsheim
Plobsheim31 – 29Selestat Handball (2)
François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top