Poule 4

La saison des oranges ?

Crédits Photo : Frédéric BOCQUENET

Après avoir fait tomber Saint-Brice, Plobsheim est venu faire une démonstration de sa force offensive sur le terrain de Cernay. Un début de saison canon qui sonne comme l’heure de la revanche pour les bas-rhinois, qui pointent en tête aux côtés de Lure-Villers et Molsheim, tout aussi prometteurs.

Cernay Wattwiller 25 – 36 Plobsheim

Plobsheim surclasse Cernay et prend la tête ! Alors qu’on s’attendait à une affiche plus équilibrée, les bas-rhinois l’emportent haut la main et s’offrent une deuxième victoire en autant de matchs.

Le début de la rencontre est très serré avec deux équipes qui se jaugent et se rendent coup pour coup. Les anciens cernéens de Plobsheim se montrent à leur aise sur leur ancien terrain de jeu, à l’image de Théophile KEMPF (7 buts) et d’Elliot MEY (9 buts), chirurgical sur jet de 7m avec 5 face à face réussis. A partir du quart d’heure de jeu, Cernay commence à perdre le rythme et à buter trop souvent sur Théo GREULICH. Les oranges en profitent pour coller un 4-0 et aggraver l’écart (9-15, 21e). Mais les choses ne s’arrangent pas pour les locaux, qui se montrent nerveux à l’image de Lucas ECANVIL-HUG qui est sanctionné d’un carton rouge en fin de première période. Le retard des bleus est alors déjà conséquent (12-20, mi-temps).

Au retour des vestiaires, les cernéens savent qu’ils doivent réaliser la mi-temps parfaite pour espérer faire basculer cette rencontre en leur faveur. Mais Plobsheim se montre toujours irréprochable en attaque, ne laissant pas Cernay refaire son retard. Et quand les joueurs de Milorad DAVIDOVIC commencent de nouveau à caler offensivement, les oranges eux continuent de creuser l’écart, anéantissant les derniers espoirs des supporters locaux (15-27, 43e). Cet écart ne change quasiment pas jusqu’à la fin de la rencontre tant Plobsheim ne lève pas le pied et finit par s’offrir une très belle victoire en terres haut-rhinoises.

Le capitaine victorieux, Thibaut DHENIN (1 but), s’est montré très satisfait du match des siens, et nous a expliqué ce qui selon lui a permis à Plobsheim de faire autant la différence : « On fait un beau match, maîtrisé de la 1ère à la 60e minute. Très content du match forcément, un super état d’esprit général de tous les joueurs. Le début de match est équilibré, on arrive à prendre l’avantage en montant en intensité en défense. On arrive à s’adapter aux différentes défenses que Cernay propose très rapidement, on est propre dans le jeu, dans les transmissions, on perd beaucoup moins de ballons que la semaine dernière. On est en réussite au tir, bien en place défensivement, nos gardiens sont efficaces. L’écart était fait à la mi-temps, on a tranquillement géré en 2e mi temps en faisant tourner l’effectif ».

C’est donc une victoire nette et sans bavure de la part de Plobsheim, qui tentera la passe de trois lors de la réception de Strasbourg la semaine prochaine. Pour Cernay, qui ne s’attendait sûrement pas à une telle désillusion, il faut vite passer à autre chose et se préparer sérieusement pour la réception de Saint-Brice.

Crédits Photos : Frédéric BOCQUENET

St Brice Courcelles 28 – 30 Molsheim

Molsheim récidive et s’offre Saint-Brice ! Les bas-rhinois remportent une nouvelle victoire sur le score de 30 à 28, mais cette fois contre l’un des favoris de la Poule, qui décidemment n’arrive pas à confirmer les attentes placées en lui.

Le début de match est plutôt timide, avec Saint-Brice qui ouvre la marque à la 4e minute par Nicolas ROLLINGER (3 buts) suivi de Théo BARCHIETTO (4 buts). Molsheim tombe sur un solide Hamdi HABACHA et ne réduit le score qu’à la 6e minute. Mais les bricos se mettent à accélérer et creusent rapidement l’écart (5-1, 12e), une petite gifle qui réveille les alsaciens. Ces derniers réagissent et infligent un 6-2 qui leur permet de recoller (7-7, 19e), notamment grâce à Adrien RAYNEL (6 buts) et Nathan COCHIN (5 buts).

La rencontre est lancée, mais va vite s’emballer avec deux équipes qui veulent se tirer la couverture. D’abord Saint-Brice, qui remet un coup d’accélérateur en profitant d’un passage à vide molsheimois pour assener un 4-0 bien senti (11-8, 24e). Puis Molsheim, qui profite du manque de constance et peut-être aussi de confiance des bricos pour leur coller la même sanction, à savoir 4 pions à la suite dans les 3 dernières minutes. Grâce à ce coup d’éclat conclu par Enzo FISCHER (7 buts), Molsheim mène pour la première fois de la rencontre (13-14, mi-temps).

En seconde période, les locaux réagissent et repassent en tête, sans toutefois parvenir à creuser un écart confortable. La faute notamment au gardien molsheimois, Vladimir PERISIC, qui à l’image de sa fin de première mi-temps, se montre décisif dans ses cages. Le rythme de la rencontre est quant à lui perturbé par les nombreuses exclusions temporaires, preuves de l’agressivité défensive de part et d’autre. Et le suspens, lui, reste total (22-22, 45e).

Les deux équipes ne se lâchent plus et se disputent les rênes de la rencontre, tantôt à l’avantage de Molsheim (23-24, 47e), tantôt à l’avantage de Saint-Brice (25-24, 50e). Mais c’est l’homme en forme du côté des alsaciens, Enzo FISCHER (7 buts), qui va se montrer décisif à ce moment du match en inscrivant 3 buts consécutifs très précieux, permettant aux siens de mener pour la première fois de deux longueurs. Les bricos sentent alors le match leur échapper mais peinent à réduire l’écart en butant sur Sébastien LE GOFF qui fait une bonne rentrée. C’est finalement Nicolas ZENS (4 buts) qui vient assommer les derniers espoirs de Saint-Brice (26-29, 58e) et offre à Molsheim une victoire, certes dans la douleur, mais ô combien précieuse face à un concurrent direct.

Avec deux victoires en deux rencontres, le début de saison de Molsheim est parfait pour le moment. Le club bas-rhinois tentera de continuer sur sa lancée lors de la réception de Lagny. En revanche, avec cette deuxième défaite les bricos sont déjà dans le dur et doivent vite se rattraper sur le terrain de Cernay.

Crédits Photo : Eric BRUGNON

Lure Villers 27 – 24 Grand Nancy²

Lure-Villers confirme contre Nancy ! Les francs-comtois sont venus à bout des lorrains, non sans frayeur, au terme d’un match durant lequel ils ont mené du début à la fin. Le début de saison est donc parfait pour les hommes de Frédéric CARISEY.

Parfait, à l’image du début de match des lurons alors que Nancy est aux fraises. En effet, les visiteurs se montrent trop tendres en défense et butent sur Jonathan GAULARD en attaque (6-0, 9e). Après un premier temps-mort plus que nécessaire, Nancy se reprend mais Lure-Villers ne décélère pas. Du moins pas tout de suite (14-8, 25e). En effet, le gardien nancéien Hakim JARRAR va se montrer décisif à plusieurs reprises pour maintenir en vie son équipe, ce qui permet à Nancy de revenir dans le match. Et les joueurs de Youcef BELKHAROUBI ne s’arrêtent pas là et surprennent tout le monde en inscrivant 3 buts en toute fin de première période, leur permettant de pointer à deux petits buts à la pause (13-15, mi-temps).

Sérieusement bousculés, les lurons reviennent sur le terrain avec la ferme intention de tuer le match au plus vite, car à trop douter, la situation pourrait vite s’inverser. Pourtant Nancy s’accroche et suit le rythme des locaux en revenant plusieurs fois à une longueur. Le nancéien Alexandre DA SILVA RIBEIRO (12 buts) continue d’enchaîner les pions mais se montre aussi imprécis (50% de réussite au tir), laissant l’opportunité à Lure-Villers de reconstituer son avance (24-21, 48e). La gestion de la fin de match s’annonce alors cruciale pour les verts et noir, afin de ne pas commettre les mêmes erreurs qu’en fin de première période. Heureusement pour eux, leurs buteurs du jour, Vincent CARISEY (9 buts) et Cristian VADUVAN (8 buts) ne tremblent pas et la défense luronne tient bon, Nancy ne reviendra pas.

C’est donc une victoire logique de Lure-Villers qui s’est montré un cran au dessus. Nancy paye son début de match catastrophique mais les jeunes lorrains n’ont pas démérité et ont fait preuve d’abnégation.

Le capitaine luron Mickaël ROMAIN a exprimé sa satisfaction à l’issue de la rencontre et a fait preuve d’humilité au moment d’aborder le très bon début de saison de son équipe : « Nous faisons le plein de points et ça fait du bien, tant on se rappelle encore les saisons compliquées qu’on a connues ces dernières années. On prend les matchs les uns après les autres, et c’est dans cette optique que nous nous déplacerons à Longvic la saison prochaine. On veut assurer le maintien le plus tôt possible, et ensuite on visera le haut de tableau ». 

Lure-Villers tentera donc d’enchaîner le weekend prochain à Longvic, qui attend toujours de jouer son premier match. De son côté, Nancy  se déplacera à Roissy, en région parisienne.

Crédits Photo : Marilyne VARNIER

ESSAHB² 36 – 25 Lagny/Montévrain

Strasbourg corrige Lagny avec la manière ! Les jeunes promus de l’Eurométropole ont fait plus que confirmer les bonnes choses affichées la semaine passée et remportent une victoire éclatante. En revanche, le changement de Poule est brutal pour les latignaciens qui enregistrent leur deuxième défaite.

Strasbourg ne tarde pas à prendre les commandes du match et se montre plus tranchant en attaque. Lagny suit le rythme mais commence à flancher à partir de la 10e minute (9-4, 12e). Malgré le temps mort posé par Franck ANDRETTI, les visiteurs ne parviennent pas à réagir et peinent à trouver le chemin des filets, si bien qu’ils n’inscrivent qu’un seul but en 7 minutes. Strasbourg ne ralentit pas et, malgré la belle performance d’Adrien ROUILLE dans les cages adverses, possède une confortable avance à la pause (17-10, mi-temps).

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases. Les strasbourgeois font un peu tourner, ce qui permet à tous les joueurs de champs de participer à l’accroissement du score, avec Léo CAVALIERE (8 buts) en tête d’affiche. Lagny se montre incapable d’inverser la tendance, se contentant de suivre en voyant l’écart qui continue de se creuser (31-19, 50e). Le résultat du match ne fait plus de doute dans les esprits, et les dix dernières minutes sont anecdotiques avec deux équipes qui se libèrent de la pression jusqu’au coup de sifflet final.

L’entraîneur strasbourgeois Gérard BILDSTEIN s’est montré satisfait du comportement de ses joueurs qui ont su bien réagir après la défaite lors du dernier match : « Après la courte défaite lors de la première journée contre Molsheim nous avions dit aux joueurs de savoir aussi poser le jeu à certains moments, de ne pas toujours jouer trop vite au risque de faire des erreurs qui peuvent coûter cher sur la fin de match. L’équipe a bien appliqué les consignes et au vu de l’écart nous avons même pu mettre en application des situations que nous n’avions pas encore mises en pratique sur un match ».

Lors de la prochaine journée les strasbourgeois vont pouvoir continuer de répéter leurs gammes face aux voisins de Plobsheim, actuellement leaders. Quant à Lagny, à la recherche de sa première victoire, le voyage en Alsace continue avec le déplacement à Molsheim.

Marolles – Roissy

Match reporté à une date ultérieure.

Montfermeil – Longvic

Match reporté à une date ultérieure.

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top