Le Fenix prend de la hauteur !

Cette troisième journée a respecté les tendances qui se dessinent depuis le début du championnat. Le club d’Objat n’était, encore une fois, pas loin tout comme l’ASPOM Bègles. A l’inverse, l’autre club de la région Bordelaise, Bruges, a pris la tête de cette Poule 1. 

Pour ce premier match opposant l’Entente Territoire Charente à l’ASPOM Bègles, les Cavaliers Charentais voulaient rectifier le tir devant leur public après leur défaite contre les jeunes Toulousains, il y a deux semaines. Il ne fallait pas tomber dans le piège face à une équipe qui n’a toujours pas pris de point. Une victoire qui s’est construite pendant 60 minutes, sans trop forcer. Les Béglais auront intéret à lancer leur saison la semaine prochaine face à une autre équipe du bas de tableau pour ne pas rester dans cette spirale négative.

« 100 ! »

La réserve du Fénix ne s’arrête plus avec une troisième victoire de rang en autant de matchs. 100% de victoire mais les jeunes Toulousains se sont servis de ce match pour atteindre également la barre des 100 buts qui fait d’eux la meilleure attaque de cette poule ! Poitiers, qui s’est courageusement battu, a fait jeu égal pendant 15 minutes avant de craquer et laisser les petits du Fenix prendre le large. Finalement, même si les Poitevins ont tenté de revenir dans la partie, le jeu de leur adversaire était trop léché. 

On reste avec les Toulousains, mais cette fois c’est sa banlieue avec le match de L’Union face à Asson. Les visiteurs n’auront pas réussi à inverser la tendance dans un match pourtant serré du début à la fin.  Alors que Poitou et Lorgere donnaient le tempo pour creuser l’écart au quart d’heure de jeu, les Assonais ne se laissaient pas surprendre et revenaient au score pour ne compter qu’un petit but de retard à la mi-temps. La deuxième période fût plus disputée et a même vu les visiteurs prendre la tête à la 45ème (23-24). Mais c’était sans compter sur le duo infernal Lorgere-Poitou qui frappa encore pour redonner trois buts d’avance. C’est d’ailleurs ce même Arthur Poitou qui mit fin au suspens avec son but à 1’20 du terme. Montoya marque le dernier but de la rencontre mais sans conséquence, victoire de L’Union !

« Ce qui ne te tue pas, te rend plus fort ». Voilà peut-être quelques mots pour encourager Objat qui a été défait pour la troisième fois en trois match. Alors qu’on s’attendait peut-être à une victoire facile pour les Basques, il en est allé de tout autre mesure. Le HBCOC aura bataillé jusqu’à la dernière minute mais Julian Khayar permet à son équipe d’exploser de joie avec son but à la dernière seconde ! Cruel pour les requins, oui, mais on est clairement face à un groupe qui va donner mal à la tête à plusieurs équipes durant le reste de la saison. 

Bruges a simplement récité son handball face à une équipe de Billère qui n’a jamais su se montrer dangereuse durant les 60 minutes. Les locaux ont creusé l’écart dès la 10ème minute et n’ont plus été rejoins de la partie. L’exclusion de Lahore aurait pu sonné comme une révolte chez les visiteurs mais ça n’a pas été le cas. Billère a continué de couler jusqu’au buzzer.

Le ROC s’est trompé. Le ROC a joué à l’envers selon son entraineur Julien Demetz. Pourtant bien parti, le jeu Ruthénois s’est effrité. Les 13 buts de Simon n’y changeront rien, Lormont prend les 3 points grâce, notamment, à un excellent Raynaud (8/8). Pour le ROC, qui fait figure de favori dans cette poule, il faudra s’imposer chez un mal classé (Objat) s’il veut coller à ses objectifs !

ETeC 29-20 ASPOM Bègles HB
Grand Poitiers HB 21-27 FENIX Toulouse 2
AS L’Union 34-33 Asson Sports HB
Zibero Sports Tardet 30-29 HBC Objat Corrèze
Bruges 33 37-23 Billère Pau HB 2
ROC Aveyron HB 31-32 Lormont HB 

Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top