Le Mélantois peut sourire, Compiègne inquiète

(Crédit photo : Mathias D.)

Les leaders ne se lâchent pas et permettent à Serris de se rapprocher. Le Mélantois termine 2018 de la meilleure des manières. Globalement, les écarts se resserrent et promettent une deuxième partie de saison très disputée. 

Tremblay enchaîne à domicile. Après sa victoire sur les Carabiniers la semaine dernière, les jeunes YABA se sont imposés face au Stade Valeriquais. Les Tremblaysiens entament la rencontre de la meilleure des manières et creusent rapidement l’écart 5-2 puis 7-3. Chapon fait le show mais les Normands, qui ont perdu contre Compiègne lors de la journée précédente, avaient à coeur de montrer un autre visage. Un dernier but de Fitte-Duval et un arrêt de Gercar leur permettent de rentrer au vestiaire avec un but de retard face au leader de la poule. Gaël Monthurel (coach Valeriquais) pensait avoir trouvé la solution, ses joueurs ont fait douter leur adversaire pendant 25 minutes. Partis à 10, le manque de fraîcheur a été fatal et le manque de lucidité les a empêchés de marquer pendant les 5 dernières minutes. L’artificier Jamétal (8 buts) en profitera pour gonfler l’avance de son équipe et conforter un peu plus leur place de leader. Pour St-Valery-en-Caux, on espère que la trêve leur permettra de souffler avant de repartir en Janvier avec d’autres intentions que de jouer le maintien.

La rencontre fut très équilibrée entre Lille et Compiègne qui a, une nouvelle fois, dû s’incliner dans une rencontre qu’ils auraient pu mieux gérer. En effet, les Oisiens auront fait la course en tête jusqu’à la 24è minute et un but égalisateur de Sylla. Tandis que Ruch demandait à ses joueurs de prendre leurs responsabilités, Prevot égalisait à 17 partout. La réponse des Nordistes a été immédiate, Sylla marqua 3 buts en moins de deux minutes. Compiègne se remet à douter et laisse filer un match qui était à leur portée. 4ème l’an dernier, le coach Compiégnois pense que « [ses] joueurs se sont vus trop beaux » et ajoute « On est trop inconstants […] certains joueurs sont crispés par l’enjeu, d’autres se lâchent trop et font des choses qui n’ont pas de sens à des moments clés. (propos recueillis par Le Parisien). Avant de recevoir le Mélantois dans 7 semaines, la remise en question est de mise.

Billy Montigny termine mal l’année 2018 avec une nouvelle défaite face au Serris Val d’Europe qui enchaîne après sa victoire face au leader. Pourtant les Billysiens ont réussi une bonne première mi-temps menant de 4 buts (13-9). Puis la machine s’est enrayée et Serris égalise dès l’entame du second acte. Kiala (8 buts), qui faisait son retour ce soir-là, permet à son équipe de prendre les devants avec 2 buts coup sur coup. Et même si, avec ses coéquipiers, ils parvenaient à creuser l’écart, les hommes d’Ali Nakaa n’abandonnent pas et tenteront le tout pour le tout pour revenir au score. En vain, Serris confirme sa bonne forme et peut passer Noël à seulement 2 points du podium. 

Billy Montigny enrayé par la défense Serrissienne (Crédit photo : Les Carabiniers de Billy Montigny)

Le Mélantois peut avoir le sourire après sa victoire sur l’ASSOA ! Le début de saison n’est pas celui attendu mais il  y a du mieux par rapport à l’an dernier et c’est ce qu’il faudra retenir. Le début de rencontre s’est effectuée à tatillon. Car même si les Oranges et Noirs commencent bien le match, les gardiens et quelques imperfections empêchent le score de s’enflammer. L’écart aurait pu être plus important sans un Florent Zaïre qui, par deux fois, marquera avant le coup de sifflet pour ramener son équipe à 2 longueurs (14-12). La deuxième mi-temps a donné des sueurs froides à Ronchin. Alors que les Franciliens égalisent rapidement, ce diable de Zaïre (8 buts) permet à son équipe de prendre le lead et le garderont pendant près de 15 minutes. Boukhlal (11 arrêts), rentré en jeu en toute fin de première mi-temps, baisse les grilles de sa cage en fin de match mais ses coéquipiers ne marquent pas non plus. L’écart est pour les locaux qui le conserveront jusqu’à la fin.

Savigny retrouve le sourire

Le promu, Savigny, aura su se défaire de la réserve de l’USDK et chiper la place de dauphin à son adversaire du soir. Dans un match archi dominé par les locaux, les Nordistes auront eu une réaction en seconde période pour limiter les dégâts. En effet, les hommes de Richard Demaret auront attendu plus de 3 minutes pour inscrire leur premier but et 7 minutes de plus pour le deuxième. Le match est très engagé à l’image des 13 sanctions sifflées par les arbitres, du rouge direct de Blanchaud et des 2x2min de Joli en 30 minutes. Dans un rythme saccadé, Savigny parvient à rentrer au vestiaire avec seulement 9 buts pris et 23 marqués ! La deuxième mi-temps est la réplique de la première, le match est haché, les sanctions pleuvent. Dunkerque réduira la marque mais ce sont bien Maxime Marion (8 buts) et ses coéquipiers qui remportent le match. 

Privé de son meilleur marqueur, Cédric Rambure, Lagny n’a rien pu faire en déplacement à St Pol. Les Nordistes ont fait du St Polois. Face à un adversaire, à priori plus faible, les hommes de Gruselle se sont mis au niveau de leur adversaire ce qui a géné le coach : « les trois points sont là mais le contenu n’y était pas« . Le HBCM rentre timidement dans la rencontre et donc permet aux visiteurs de menés 6-9 avant un temps-mort de l’entraineur local. Celui-ci aura eu le don de remonter ses troupes qui ont rapidement égalisé et même pris l’avantage (14-11) par l’intermédiaire de Magnin et Mahamoud (13 buts à eux deux). Pluquet et ses 6 buts aura tenté de renverser la vapeur mais leurs hôtes gèreront tant bien que mal cette seconde période et empocheront les 3 points qui les propulsent à la 7ème place, à seulement 3 points du premier relégable.

Tremblay en France HB27-22Stade Valeriquais HB
Lille Métropole HBCV26-23Compiègne HB
Billy Montigny33-35HBC Serris Val d’Europe
Mélantois HB31-28ASSOA
Savigny 91 HB34-23USDK 2
HBCM St Pol27-23Stade Valeriquais HB
Bruno Henry
Joueur de Nationale 2 à Chalon sur Saône et associé de Nationale 2 Handball FR
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top