Poule 1

Les dés sont relancés

Cette première journée de la phase retour a relancé la poule. Toulouse tenu en échec sur le terrain d’Objat n’a plus que deux points d’avance sur son dauphin Bruges. Derrière, cinq équipes se tiennent en deux points pour le maintien. Le condensé des matchs de la douzième journée sont arrivés.

Crédit photo : Asson Sports Handball

Cette première journée de la phase retour a relancé la poule. Toulouse tenu en échec sur le terrain d’Objat n’a plus que deux points d’avance sur son dauphin Bruges. Derrière, cinq équipes se tiennent en deux points pour le maintien. Le condensé des matchs de la douzième journée sont arrivés.

ASPOM Bègles 28 – 29 Bruges 33 Handball
Bruges est allé chercher une victoire importante chez son voisin béglais. Bègles a réalisé une belle prestation pour tenir tête à son adversaire. Accrocheurs jusqu’à la 23ème minute, l’ASPOM rentre au vestiaire avec seulement deux buts de retard. En seconde période, les Toros accélèrent et parviennent à gonfler leur avance (19-25) notamment grâce à Lucas Biccheri, très en forme depuis Décembre (moy. 9.75 buts/match). Mais les hommes de Rémi Puyau vont se faire peur en manquant complètement leur fin de match ne trouvant plus de solutions offensives. Bègles en profite pour entamer sa remontée. Broucas puis Laffargue mettent la pression mais échouent à un petit but. Résultat parfait pour des Brugeais qui profitent du nul du Fenix pour revenir à deux petits points des leaders…

ETEC 33 – 25 AS L’Union
Après sa victoire de la semaine dernière, l’ETEC a enchaîné avec une deuxième victoire consécutive. L’ASU a bien tenté de résister mais les Charentais ont été plus efficace au shoot. Les Toulousains ont eu les situations de tir mais Signoret fermait bien ses cages. Les locaux font un premier trou (10-6) et conserveront leur avance jusqu’à la mi-temps. Dans le second acte, L’Union connait un trou d’air à la 45ème qui les rétrograde à 5 buts. Le TEC continue de pousser, Vignaud, rentré en fin de match, continue le job. Victoire facile qui place l’Entente à un point du podium ! Pour L’Union, il faudra redresser la barre face à Bègles pour ne pas être distancé par le wagon de tête.

Lormont HHG 34 – 33 Grand Poitiers
Poitiers n’aura pas réussi la passe de sept. Lormont, première équipe à faire tomber le leader Toulousain, comptait continuer sur sa lancée. Cette première mi-temps démarre en trombe avec un Tengatini de feu. L’entame de match est catastrophique pour les Griffons qui ne marquent que deux buts en 8 minutes. Etouffés par le jeu girondin, Poitiers balbutie et ne parvient pas à trouver les ingrédients pour revenir dans le match. Lormont rentre au vestiaire sur le score de 23 à 14. Le score est fleuve, on se dit que le match est plié. C’était sans compter sur le courage des hommes de Latulippe. Revenus avec d’autres intentions, ils ne leur aura fallu qu’une dizaine de minutes pour refaire leur retard. Alexis Mège remet les deux équipes à égalité (31-31) mais le public des Iris a compris que c’était le moment pour lui de jouer son rôle de huitième homme. Reboostés, Raynaud et Contiero redonne deux buts d’avance aux Lormontais. Revenus de très loin, les Poitevins payent leur première mi-temps complètement ratée. Cette défaite met fin à une impressionnante série et permet au LHHG de revenir sur leur adversaire du soir (28 points).

HBC Objat Corrèze 23 – 23 FENIX Toulouse
Qui aurait cru que Objat allait tenir tête au leader Toulouse ? Mal engagé dans la partie, le HBCOC est rapidement mené (2-6, 12ème) mais l’attaque du Fenix s’enraye, Camille Dupré multiplie les arrêts et les Sharks recollent au score (11-11, 28ème). Un dernier but de Bertini permet aux visiteurs de rentrer aux vesitaires avec un but d’avance mais le match n’allait pas être aussi facile qu’ils ne l’auraient pensé. En seconde période, les hommes de Ioan Prisacaru parviennent à reprendre 3 buts d’avance mais les locaux ne lâchent rien et passent même devant au score (21-20, 50ème). Alors que le Fenix se dirigeait vers une victoire, Giraudeau écope d’un deux minutes au plus mauvais moment. On joue la dernière minute et Tristan Laval marque le but égalisateur ! Grosse performance des Objatois qui pourront s’appuyer sur ce match pour aller chercher d’autres points très importants pour le maintien.

Asson Sports 31 – 32 ROC Aveyron
Que c’est dur pour Asson qui n’a toujours pas gagner un seul match depuis le mois de Janvier. En face, Julien Demetz peut avoir le sourire avec cette deuxième victoire de la saison. Avec une première période maîtrisée, les Ruthénois mènent au score (14-16) avant d’être rejoint. Aurélien Simon, très en vue encore avec 12 buts, permet à son équipe de reprendre le lead juste avant la pause. En deuxième mi-temps, les Assonnais parvenait à prendre le match à leur compte (24-21, 27-23) mais les Rocistes n’ont rien lâché. Dans une fin de match de feu, c’est, une fois de plus, ce diable d’Aurélien Simon qui délivre son équipe. Cruel pour Asson, prometteur pour le ROC. « Nous n’avons rien lâché et ainsi, en se concentrant, nous avons réussi à prendre le but de la victoire. Il faut continuer nos efforts mais nous sommes sur la bonne voie » a soufflé le coach Aveyronnais après la rencontre.

Billère HBPP 20 – 20 Zibéro Sports Tardets
A l’image d’Asson, Tardets ne parvient toujours pas à remporter un match en ce début de 2019. Dans cette rencontre axée défense, les deux équipes ont eu leurs temps forts. La prestation des gardiens est à mettre à l’honneur. Ni Billère, ni Tardets n’est parvenu à prendre le large et creuser l’écart pour construire une victoire. La fin de rencontre est tendue et le ballon devient chaud. Les spectateurs assistent alors à une fin de partie un peu brouillonne. Les pertes de balles se multiplient. Billère qui a la dernière possession butte sur la transversale. Pour Baptiste Etchandy : « En tant que coach, j’espérais récupérer rapidement les points perdus à domicile contre Belges et avec les deux matchs nuls glanés à Asson et Billère, c’est chose faite ! Nous n’avons toujours pas gagné en 2019 mais il y a du mieux même si la tâche qui nous attend le 2 mars est toute autre puisque Lormont est très en forme en ce moment » et d’ajouter « Nous n’aurons pas le droit de perdre une seconde fois à domicile« . Lormont est prévenu, le match à Tardets ne sera pas une partie de plaisir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Suivez toute l'actualité de la N2 Masculine de Handball.

Tous les résumés du Lundi au Mercredi.

Les gros matchs du week-end ? C'est le Vendredi que ça se passe !

Pour suivre les nouvelles des clubs de Nationale 2, c'est sur notre Facebook et Twitter que tu les trouveras !

Envie de voir comment ça joue sur les parquets ? Instagram est là pour te faire partager les clichés pris par les photographes !

Les meilleures actions ? C'est tous les Mardis avec le Top 10 N2 Handball FR x Rematch

To Top