Les leaders ne lâchent rien !

Credit Photos : Luca Jordhery

Aucune surprise dans cette journée où les six premiers opposés aux six derniers l’ont emporté. Statut quo alors à tous les étages où Mulhouse/Rixheim et la réserve d’Ivry se tirent la bourre. St Brice Courcelles doit regretter d’avoir raté ce début de saison, c’est une défaite sur les 9 derniers matchs pour les Bricos. On voit en tout cas une scission entre les deux parties du tableau.

US Ivry Handball (2) – HBC Semur-en-Auxois 43 – 31

Venus sans Mohamed, réquisitionné contre Nantes en Lidl Starligue, les ivryiens n’ont pas connu de difficulté pour se défaire de Semuren-Auxois. Petit et Cochery ont fait un récital offensif avec 23 buts à eux deux. Et pourtant, malgré un score sans appel, les anciens pensionnaires de Nationale 1 ont poussé Ivry dans ses retranchements. A seulement un but du centre de formation à la mi-temps, les coéquipiers de Blagonadezhdin ont perdu pied au fil des minutes. Bien mieux fourni, l’US Ivry a déroulé en obtenant l’écart maximum du match pour clore la rencontre.

Sélestat Handball (2) – Cernay/Wattwiller 38 – 30

Dans ce derby alsacien, Sélestat aura vite mis fin aux débats après un premier acte parfaitement réalisé. Derrière de 12 pions, Cernay/Wattwiller ne pouvait que s’incliner face à la puissance offensive des gamins de Thierry Demangeon mais aussi de leur gardien Kriszt, en forme dans ses buts. Gay et Dentz permettront de limiter les dégâts mais c’est bel et bien le prochain match qu’il faudra gagner à Semur-en-Auxois. Milorad Davidovic ne pouvait que s’incliner face à la supériorité de Sélestat auprès de DNA : « Mentalement, on n’a pas tenu. On a perdu le rythme derrière la jeunesse sélestadienne. En deuxième mi-temps, on a pu tenir davantage le jeu, prolonger le travail en attaque placée et mettre un peu plus d’agressivité en défense.« 

HBC Livry Gargan – Villers Handball 25 – 22

Ce match était l’occasion pour Livry Gargan de distancer Villers, encore concurrent direct il y a quelques semaines. Depuis, la soupe est à la grimace pour le promu qui ne profite plus de l’effet « montée ». La première mi-temps vu très serrée au cours de laquelle Livry Gargan gardait les rennes (12-11). Les lorrains reprendront l’avantage trop peu de temps (16-17). Cela aura eu un certain effet sur les franciliens qui vont se reprendre et creuser l’écart, avec Pitocco bien en jambes (25-21). Autre élément important, Villers ne réussira plus à trouver la faille pendant 7 minutes. Un trou d’air qui profitera à Livry Gargan, permettant aux protégés de William Holder de rester sur le podium. Défaite mitigée pour Olivier Gueusquin que nous avons pu avoir : « La défaite à Livry est amère. On est dans le coup jusqu’à la 50ème mais notre manque de rotation et l’expérience de quelques anciens à Livry permettent de faire la différence. Nous avons gaspillé trop de ballons en première période. L’aspect positif de ce début d’année est que nous sommes dans le coup à chaque match, les défaites sont courtes et encourageantes mais ce sont des défaites. Nous allons aborder quelques matchs un peu plus à notre portée sur le papier mais vu les bons résultats des derniers du classement, aucun match ne sera facile. La fin de saison promet encore de belles confrontations.« 

Credit Photos : Luca Jordhery

Michael Schneider en forme sur son aile contre Plobsheim

Molsheim – HBC Lure Villers 32 – 28

Lure Villers est retombé dans ses travers. Sans son gardien Gaulard, les joueurs de Frédéric Carisey ont subi la loi de Molsheim, très supérieur en première période (18-11). Hatmi et Julvecourt étaient dans un bon jour encore une fois avec Zens à la mène. Tout ça n’empêchait pas Villersexel de continuer à espérer et ce sera le cas avec un retour à deux unités à 9 minutes du terme. L’effort fourni trop conséquent, ils lâcheront prise ensuite sous les coups de butoirs des joueurs du MOC. Molsheim confirme sa place dans la première partie de tableau et surtout un maintien en très bonne voie.

Metz Handball – AS St Brice Courcelles 30 – 34

Metz connait décidément une saison compliquée et devait se passer de Rechal et D’Hondt, deux de leurs meilleurs buteurs. S’il n’y a un joueur qui peut donner satisfaction, c’est bien Balmy qui, match après match, essaie de limiter les dégâts dans ses buts et ce fut le cas encore Samedi. Ce week-end, c’est St Brice Courcelles qui se déplaçait en Moselle et encore une fois, c’est avec les trois points qu’ils reviennent. La feuille de match aura été bien noircie par les Bricos. Devant au score tout le match sans jamais être inquiété malgré un retour dans les dernières minutes des messins, la troupe de Stéphane Pellan a dominé les débats de A à Z comme a t’il pu le souligner « Nous avons été devant de la première à la dernière minute. A aucun moment, on ne s’est fait de grosse frayeur […] On n’a jamais fait de gros trou mais nous avons toujours maintenu un écart raisonnable. » Le match à Villers aura son importance pour Metz qui doit retrouver la confiance.

ASPTT Mulhouse/Rixheim – Plobsheim 38 – 33

Nouveau derby alsacien pour finir où l’ASPTT Mulhouse/Rixheim recevait Plobsheim, jamais évident à maitriser. Ce match avait tout d’un piège et les jaunes et noirs ont réussi à s’en sortir. Le POC affichait une réelle opposition réussissant à tenir tête encore à quinze minutes du terme avec FrançoisMarie efficace tout comme Mey sur son aile mais cette année, Mulhouse/Rixheim réussit à ne pas paniquer. Les anciens Cherrier et Ighirri prennent les choses en main et c’est bien les mulhousiens qui vont l’emporter et préparer sereinement le gros choc de la prochaine journée chez son dauphin, Ivry.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top