Quelle journée de folie dans la Poule 4 !

Credit photos : Tophdevillers

Quelle journée de folie dans la Poule 4 ! Lure Villers, Cernay/Wattwiller et Semur-en-Auxois l’emporte dans le bas du classement mettant un bordel complet dans les prévisions pour le maintien. Dans le haut du classement, Mulhouse/Rixheim et la réserve d’Ivry prennent une option sur le duel pour la montée, une bien belle journée que nous ont réservé les acteurs du Nord-Est français.

HBC Semur en Auxois – Sélestat Handball (2) 37 – 30

On démarre avec du très lourd. Bien éloignés au classement, Semur en Auxois et Sélestat l’ont été aussi au niveau des performances sur le parquet. En effet, les tauliers de l’ex équipe de Nationale 1 ont décidé de livrer une prestation parfaite sur la base arrière. Diarra, Guidaa et Blagonadezhdin ont marqué de leur empreinte ce match avec 27 buts à eux trois. Pourtant au complet ou presque, Sélestat a été dépassé par l’intensité mise du côté de Semur. Le run effectué avant la pause (14-10) aura permis aux hommes de Sébastien Pinard de rentrer au vestiaire gonflés à bloc.
La deuxième période continuera sur la lancée de la ppremière avec la paire de gardien semuroise qui fera le job pour limiter l’impact de Deghaud. L’écart de 6-7 buts ne changera pas et Semur-en-Auxois peut fêter dignement cette victoire impérative.

HBC Lure Villers – Metz Handball 23 – 22

Victoire impérative, car pendant ce temps-là, le duel entre Lure Villers et Metz battait son plein. Depuis quelques temps, nous avons retrouvé Villersexel au niveau qu’il offrait les précédentes années, à savoir une équipe combative qui ne lâche rien. C’est encore à ça que nous avons eu droit ce week-end. Metz, qui venait de battre Cernay, espérait bien en faire de même mais le match était plus que tendu au tableau d’affichage avec des écarts oscillant entre 1 et 3 buts des deux côtés (2-4, 7-5 puis 22-19). Les messins l’avaient déjà prouvé contre Livry Gargan, ils n’abandonnent pas jusqu’à la dernière seconde et DHondt, égalisera à 22-22 à deux minutes du terme. Bilon, monsieur 100% sur ce match, plantera son 6ème but à 10 secondes de la fin laissant du temps aux lorrains d’avoir une dernière tentative. Krumbholz aura l’occasion d’égaliser mais c’est bien Gaulard, en forme sur ce début d’année, qui offrira les trois points à son équipe. Énorme victoire de Lure Villers qui revient de l’enfer à l’instar de Lagny dans la Poule 3, ce qui relance la course au maintien.

Crédit Photos : Marilyne Vernier
C’est la fête du côté de Villersexel

Plobsheim – US Ivry Handball (2) 24 – 38

Ivry a connu une très longue série victorieuse avant la trêve hivernale et elle avait suivi notamment une défaite augurale qui faisait tâche sur le calendrier. En effet, Plobsheim était venu s’imposer en terre ivryenne et les gamins d’Emmannuel Dott avaient bien l’intention de se reprendre. Pour le coup, ils n’ont pas fait de détails avec une première période maîtrisée dès le début (3-8 puis 11-19). Mohamed aura encore été l’homme fort en attaque et Bernard était là pour réduire au silence les deux gauchers François-Marie et Fritsch. Le score va gentiment grimper en deuxième période (14-28) pour finalement se stabiliser à cet écart de 14 buts. Pour Plobsheim, c’est tout de même une sacrée claque reçue et pour Ivry, c’était l’occasion de rester dans les talons de Mulhouse/Rixheim et d’avoir bien sûr un coach très satisfait de la performance de ses minots : « Les joueurs avaient à cœur de laver l’affront fait en ouverture à domicile et surtout, ne veulent plus perdre de points par rapport au leader. Tout le plan de jeu mis en place a été respecté et l’exemplarité des joueurs dans le respect des consignes est à souligner. Une défense homogène, des arrêts du gardien et un jeu sur grand espace efficace ont permis de vite prendre le match en main. A nouveau une trêve qui se profile avant d’entamer la suite de cette phase retour des plus passionnante.« 

Cernay Wattwiller – Molsheim 29 – 24

Ne croyez pas que nous favorisons les mal classés mais voir Cernay Wattwiller aussi peu en réussite ne nous ravissait pas beaucoup. Ce week-end, on peut clairement parler de victoire référence contre Molsheim, qui s’éloigne, quant à lui, du podium avec cette défaite. Avec des gardiens retrouvés, Cernay/Wattwiller a récité une jolie partition qui aurait pu être meilleure sans quelques pertes de balles ou de 7m ratés mais l’essentiel n’est pas là. Alors que sur d’autres matchs, les protégés de Milorad Davidodic auraient lâché à force de voir Molsheim revenir, les cernéens ont eu la capacité mentale d’infliger la seule série du match dans les derniers instants.
Le but final de Jardin avait tout d’un soulagement pour un effectif qui devait en avoir gros sur la patate de ne pas connaître la victoire. Pour Molsheim, ce match était l’occasion de profiter des défaites de leur concurrents direct.

Crédit Photos : Bruno Roussel
Lemaire, efficace sur son aile contre Livry Gargan

Villers Handball – ASPTT Mulhouse/Rixheim 24 – 26

Ce match était quelques peu un test pour Mulhouse/Rixheim. Leader confirmé avec un déplacement loin d’être simple face au promu Villers qui n’a rien d’un promu, les alsaciens pouvaient se casser les dents. Avec l’expérience accumulée dans l’effectif de Salvatore Di Certo, on peut dire que le test a été validé. Mulhouse/Rixheim s’est pourtant fait peur. En effet, menant de quelques unités pendant près de 40 minutes (6-8, 10-14 puis 13-17), la bande d’Ighirri s’est laissée rattrapé au score voire même menée (20-19). Cependant, il en fallait plus pour les inquiéter et l’effort fourni a forcément des conséquences. Les gauchers Gallotte et Cherrier marqueront les deux derniers buts du match permettant ainsi aux jaunes et noir de repartir avec les trois points et profiter des nombreux résultats avantageux pour eux.

St Brice Courcelles – HBC Livry Gargan 30 – 28

Sacré calendrier pour St Brice Courcelles qui accueillait cette fois-ci Livry Gargan. Les hommes de William Holder se devaient de gagner pour ne pas être distancés au classement. En face, les Bricos voulaient prouver qu’ils pouvaient battre n’importe qui, notamment un prétendant à la montée. La première mi-temps aura livré un vrai mano à mano entre deux belles équipes de Nationale 2. Herrmann, dans ses buts, arrivait à limiter l’impact de Baumann et Staigre pendant que Salome trouvait la mire en attaque. En seconde période, la donnée change et les deux compères trouvent la faille ce qui permettait à St Brice de faire un premier écart (25-22) qui ne sera jamais rattrapé par les joueurs de Livry Gargan.
Belle victoire donc pour St Brice qui se rapproche du podium bien loin des places qu’il occupait après quelques journées en Novembre. Pour Livry Gargan, on commence à perdre trop de points et cela coûte cher pour la montée dans cette poule ô combien relevée.

François Eberlin
Fondateur de Nationale 2 Hand FR et ancien joueur du Vénissieux HB et du Villeurbanne HA
http://www.n2-handball.fr

Laisser un commentaire

Top